Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fil des billets    Fil des commentaires

Recueil

Dans cette catégorie se trouvent tous mes écrits plus ou moins poétiques et plus ou moins philosophiques.

3, le tigre, chapitre I

"Honore de tes prières les Choisis, car ils portent en eux la force et l'espoir de l'humanité. Respecte dans ton âme les Choisis, car ils sont autant les armes que les victimes du destin. Protège de ton corps les Choisis, car en tout lieu ils seront traquées sans relâche." Écrits des moines de l'Ordre de l'Eguemarine

Lire la suite


3, le chat, chapitre VI (fin)

En douceur, se répéta-t-elle. Il faut agir progressivement. Si Linda voulait profiter de la situation et parvenir à ses fins, il ne fallait pas qu'elle agisse trop précipitamment. Cela éveillerait ses soupçons.

Lire la suite


3, le chat, chapitre VI (suite)

Linda sortit de son atelier et ferma la porte derrière elle : Il lui était impossible de remettre suffisamment d'ordre pour masquer ses débordements. Il ne restait plus qu'à condamner la pièce et espérer que son visiteur n'allait pas vouloir y entrer. Quant à la peinture sur son visage et ses vêtements... et bien tant pis. Après tout, il n'était pas rare qu'un artiste se retrouve couvert d'éclats de peinture, sans avoir pour autant joué au punching-ball avec ses toiles.

Lire la suite


3, le chat, chapitre VI

"Le contrôle, la puissance mentale de la volonté. C'est la clé qui m'a permis de survivre toutes ces années sous l'influence du Fauve. Pas assez, et l'on risque d'être submergé par des pulsions dévorantes et dévastatrices pour les autres autant que pour soi-même. Trop, et l'on devient un robot qui n'ose plus vivre de peur de commettre l'irréparable. Il faut parvenir à trouver l'équilibre délicat entre liberté et prudence, pour espérer préserver son âme." Vlad Wesley

Lire la suite


3, le chat, chapitre V (fin)

Linda resta quelques instants à observer sa main fixement tandis que Blake ramassait le poignard sur le sol. Ce faisant, le pendentif qu'il portait à son cou se mit à pendre dans le vide. Alors que son regard tomba dessus, un frisson parcourut le corps de Linda. La simple vue de l'objet la mettait mal à l'aise. Elle se rappela qu'elle portait un médaillon identique et en fut surprise : Elle se rendit compte inconsciemment elle avait fait son possible pour ne pas y penser, pour oublier l'emblème familial.

Lire la suite


3, le chat, chapitre V (suite)

Il fallait qu'elle pose la question. Qu'il lui confirme qu'elle n'avait pas imaginé toute la scène. "Où est-il ?" demanda-t-elle. Blake prit un air surpris puis sembla soudain comprendre. "- Richard n'est plus. Il aura fait honneur jusqu'au bout à ses devoirs envers la famille Catherine. Il a fait face à son destin et repose désormais en paix.

Lire la suite


3, le chat, chapitre V

"Durant les trop nombreuses fois où le Fauve m'a quitté pour prendre possession d'une autre personne, j'ai pu remarquer que celles-ci n'étaient pas choisies au hasard. En effet, alors qu'il fut une époque où il aurait pu "bondir" à sa guise d'âme en âme, libre de toute contrainte de ma part, il semble avoir toujours appliqué des critères très stricts dans ses choix. En analysant les points communs de ses hôtes on peut d'ailleurs les deviner : La cible idéale du Fauve semble être une personne marginale, vivant en bordure des communautés ordinaires mais sans toutefois en être totalement exclue. Une personne disposant à part égale de la capacité à rentrer dans le troupeau aussi bien que d'aller totalement en sens inverse." Vlad Wesley

Lire la suite


3, le chat, chapitre IV (fin)

Après un rapide regard aux moines qui l'encerclaient, Linda décida qu'elle n'avait de toute façon guère le choix. Elle tendit donc le bras vers le pendentif de son grand-père. Elle prit le chat stylisé dans ses mains et l'ôta lentement du coup de Richard. Quelques interminables instants plus tard, le médaillon reposait dans la paume de Linda sans que rien d'anormal ne se soit produit. A ses yeux, le pendentif semblait tout à fait ordinaire.

Lire la suite


3, le chat, chapitre IV (suite)

Avec un large geste qui désignait l'église et les moines, Richard prit la parole : "Bienvenue à toi. Pardonne-nous notre méthodologie un peu brutale mais ce n'est pas moi qui ai fixé les règles. Les choses doivent se passer ainsi, telle que la famille Catherine l'a défini il y a maintenant des siècles. Et les joyeux lurons que tu vois là ne sont pas du genre à faire des entorses au règlement."

Lire la suite


3, le chat, chapitre IV

"Kannto, Arille, Gabrielle, Dahut... Le Fauve a bouleversé tant de vies que ma propre survie me laisse parfois un gout amer. Après tout, n'est-ce pas moi qui l'ai laissé s'échapper ? N'est-ce pas moi qui, par une volonté trop faible, a libéré un être que l'humanité n'était pas prête à connaitre ? Certes je suis devenu plus fort qu'au temps d'Ys et je suis parvenu à mettre un moment ce démon en échec. Mais aux prix de combien de malheurs ?" Vlad Wesley

Lire la suite