Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Homéopathie : la guérison par le mensonge

Alors qu'elle commence enfin à disparaitre lentement mais surement des diplômes d'état, attardons nous un peu sur ce phénomène étrange qu'est l'homéopathie et rappeler tout de même, aussi étrange que cela puisse sembler venant de moi, que tout n'est pas à jeter là dedans.

Le mensonge des principes

Je ne sais pas s'il est utile d'indiquer une énième fois l'absolue stupidité du concept de l'homéopathie. Je ne vais pas revenir sur tout le détail (J'avais expliqué en long et en large, les théories "scientifique" derrière l'homéopathie dans cette vieille vidéo pour ceux qui veulent en savoir plus) mais rien dans la théorie de l'homéopathie, de la similitude à la fameuse mémoire de l'eau, n'est vrai. Tous les principes avancés ont été démontré faux, TOUS ! (Et, comme je dois souvent le rappeler, je parle d'HOMEOPATHIE, pas de phytothérapie dont les bases scientifiques sont totalement différentes)

Il y a d'ailleurs une expérience très simple, que tout le monde peut faire chez soi, qui démontre l'absurdité de l'homéopathie : Il suffit de boire de l'eau. N'importe laquelle. Que ce soit en bouteille ou au robinet. Voire même contenu dans d'autres aliments (sirop, fruit, bière, etc...)

Allez-y, prenez un verre ! J'attends... Voilà. Est-ce que vous venez d'être guéri de la totalité de vos maladies ? Non ? Voilà, la mémoire de l'eau n'existe pas. Oui parce que, je ne sais pas si vous êtes au courant, mais il existe un truc que l'on appelle "Le Cycle de l'eau". C'est un grand cycle durant lequel chaque molécule d'eau de notre planète finit un jour ou l'autre par être "infinitésimalisée et dynamisée" (autrement dit diluée et secouée). Et notre planète ayant quelques milliards d'années derrière elle, il y en a eu des cycles depuis sa création. Autrement dit, statistiquement, l'eau que vous absorbez a côtoyé tous les produits supposés guérir en homéopathie. L'eau du robinet devrait donc, par mémoire de l'eau, contenir la totalité des substances nécessaires à la guérison de toutes les maladies. Ou, pour les plus pessimistes, contenir tellement de substances toxiques en mémoire, qu'un simple verre d'eau devrait vous rendre malade.

Or un verre d'eau n'a d'autre effet que l'hydratation. La mémoire de l'eau n'existe donc pas. ("CQFD" comme on dit. Ou "DTC" ça dépend de votre courant philosophique.)

Le mensonge de la guérison ?

Et pourtant.

Oui "et pourtant". Et pourtant, si les nombreuses études (je parle des vraies études hein, pas celles réalisées par des gens pour qui le concept de rigueur scientifique est aussi abstrait que l’honnêteté intellectuelle) n'ont bien évidemment pas démontré une efficacité spécifique de l'homéopathie, elles n'ont pas démontré non plus une efficacité nulle.

C'est le fameux effet placebo. Dont tout le monde parle mais bien peu comprenne le principe. Dire que l'homéopathie fonctionne par effet placebo, ce n'est pas une insulte. Ça ne veut pas dire non plus que l'homéopathie ne marche pas.
Ce que cela veut dire c'est que le bénéfice sur la santé, sur l'évolution de la maladie, est totalement décorrélé de la substance que l'on avale.

Autrement dit, si je débarque chez vous en mode ninja, que je prends vos tubes de granules et que j'intervertis le contenu du traitement pour la grippe avec celui pour l'acné, vous ne vous rendrez jamais compte de la différence et le tube marqué "pour la grippe" vous aidera toujours à lutter contre votre état grippal. C'est ça l'effet placebo : C'est le soin qui n'est pas DANS le tube mais autour (l'étiquette, votre croyance, l'accompagnement du médecin, etc...).

Bref, l'homéopathie on s'en fiche pas mal. Ça marcherait tout pareil avec des pierres ou de la lecture de prophéties dans les étoiles. C'est là la particularité et la puissance de l'effet placebo. Le seul défaut étant que son efficacité reste quand même malheureusement très aléatoire. (Sinon il suffirait de croire pour ne jamais tomber malade, ce serait génial ! ... Non, attendez, ce serait une dystopie horrible en fait.)

Il y a une autre particularité notable de l'homéopathie, quand elle est appliquée de manière sérieuse, c'est l'accompagnement du médecin. Là où la médecine standard n'a finalement que peu besoin de l'avis du malade (il suffit d'observer et tester pour obtenir un diagnostic et donc le remède adapté), l'homéopathie nécessite de la part du médecin un investissement plus important. Assez proche en fait d'une amorce de suivi psychologique. Le médecin homéopathe va poser des questions, se renseigner, discuter, bref faire tout un tas de chose qui devrait sans doute être obligatoire dans TOUTES les médecines mais ne l'est malheureusement pas toujours.

Cette démarche est bien évidemment indispensable lorsque l'on manipule l'effet placebo, puisque cela le renforce, mais peut être tout aussi utile dans un démarche médicale normale, ne serait-ce que pour ramener de l'humain dans la relation patient-médecin.
Je ne compte plus les fois où des patients préféraient sincèrement se tourner vers une homéopathie inefficace (selon la pathologie, le placebo ne peut pas tout) plutôt que vers un véritable médicament apportant la guérison, au simple prétexte que le médecin était humainement très mal percu.

Les cons sont partout et les médecins ne sont hélas pas immunisés.

Le mensonge de l'homéopathie

La solution serait évidemment d'additionner un médicament efficace et un suivi humain, et obtenir ainsi une médecine parfaite. Mais bien sûr, il n'en est rien.

A la place, les partisans de l'homéopathie nourrissent leur opposition à la médecine (en la présentant comme une ennemi sous le terme "allopathie") engendrant une méfiance systématique envers la médecine... et même envers la science dans son ensemble. Le mouvement anti-vaccin vient de la même démarche anti-intellectuelle et on pourrait même pousser jusqu'à l'extrême en reliant cette façon de penser aux éructations de Trump face aux supposées "fake news".

L'homéopathie n'est pas inoffensive. Non contente de mal soigner, elle engendre des conséquences très néfastes sur le long terme en persistant à se prétendre aussi, voire plus, efficace que les autres. Et, pour cette raison d'abord et avant tout, il est grand temps qu'elle disparaisse.

Et si la vraie médecine pouvait descendre un peu des altitudes de son ego pour retrouver une relation saine et humaine avec les malades, ça ne ferait pas de mal non plus...

Que la paix soit avec vous.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Hell (Passant) ·  09 septembre 2018, 16:50

J'ai du mal à comprendre. Tu dis que l'homéopathie n'a pas été prouvée et à la fin de l'article, tu expliques qu'elle soigne mal. Quand tu dis soignes mal, c'est au niveau conséquence psychologique fisant croire au malade qu'il se soigne alors non ?

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  09 septembre 2018, 17:01

Ce que j'explique dans l'article c'est que l'effet placebo n'est pas une absence d'effet. Il engendre effectivement un mieux, qui peut aller jusqu'au soin si la maladie n'est pas très importante.

Mais ce n'est pas lié directement à l'homéopathie en fait, n'importe quelle croyance peut engendrer le même effet placebo.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Pourquoi tous les chiffres des sondages sont faux ?

"37% des français approuvent la...", "90% des français soutiennent les...",...

Lire la suite

Auto-psychanalyse de Pan Narrans

Comme cela m'arrive souvent car mon cerveau est ainsi fait, j'ai eu il y a quelques jours l'envie...

Lire la suite