Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fil des billets    Fil des commentaires

Recueil

Dans cette catégorie se trouvent tous mes écrits plus ou moins poétiques et plus ou moins philosophiques.

3.jpg

3, la chimère, chapitre VI

"Je songe d'accepter carrément mon métier de fou. Je suis toqué, tant pis, je préfère ma folie à la sagesse des autres" Vincent Van Gogh

Lire la suite


3.jpg

3, la chimère, chapitre V (fin)

Ce fut la détonation qui sortit Vlad de sa torpeur. Il lui fallut quelques instants pour comprendre ce qu'il venait de se passer. Le moine qui se présentait comme étant "Säbel" avait désormais sa cervelle éparpillée un peu partout et une femme couverte de sang se tenait au dessus de son cadavre en riant. Il avait de toute évidence manqué quelque chose mais il ne semblait heureusement pas non plus s'être écoulé des heures durant son absence.

Lire la suite


3.jpg

3, la chimère, chapitre V (suite)

Alice revint immédiatement se placer entre son employeur et le moine. Surnaturelle ou non, sa mission restait la même face à la menace : assurer la sécurité du mage, au prix de sa propre vie si la situation l'imposait. Jusqu'ici cela n'avait jamais été nécessaire. Vlad Wesley disposait de pouvoirs et, même s'il les utilisait avec parcimonie, il n'hésitait pas à s'en servir le moment venu.

Lire la suite


3.jpg

3, la chimère, chapitre V

"L’attitude d’un étudiant en médecine en service de psychiatrie doit être la même que dans les stages d’autres spécialités. Le patient étant régulièrement conduit à évoquer des éléments d’intimité ou sources de détresse, parfois en présence de sa famille, votre attitude se doit de respecter les grands principes suivants : Écoute attentive, implication, discrétion et préservation de la confidentialité des entretiens, regard positif inconditionnel, ..." Guide de l'externe en service de psychiatrie, AESP

Lire la suite


3.jpg

3, la chimère, chapitre IV (fin)

Vlad était encore troublé par cette plongée dans ce souvenir qu'il aurait aimé totalement oublier. "- Que cherches-tu à faire Chimère ? déclara le Mage en tentant de contenir sa tristesse. A me torturer psychologiquement faute de pouvoir le faire physiquement ? C'est cela ton plan minable ? - Tu te méprends totalement, répondit la chimère toujours amusée. Mon message demeure : Souviens-toi ! - C'est ce que je viens de faire ! rugit Vlad perdant momentanément le contrôle de sa colère. Je viens de revivre ce moment où ton maitre a tué des innocents, toute une ville, tout un peuple. Disparu, balayé par les eaux... - Les eaux ?"

Lire la suite


3.jpg

3, la chimère, chapitre IV (suite)

Le monde onirique n'était pas le monde réel. Il n'obéissait pas aux mêmes lois, si tant qu'il en eut. Maintenant que Vlad avait identifié ce que la chimère voulait lui rappeler, il n'était pas obligé d'attendre que passent les longues heures précédent la soirée. D'une simple pensée volontaire, le Mage fit disparaitre le décor de sa luxueuse chambre pour se concentrer sur le souvenir de son plus grand exploit en tant que conseiller de la Princesse d'Ys : L'ouverture des Portes.

Lire la suite


3.jpg

3, la chimère, chapitre IV

"Marie Curie ne fut pas seulement la première femme à recevoir un prix Nobel et la seule à en recevoir deux, mais aussi la première à être diplômée en sciences à la Sorbonne, la première à obtenir un doctorat de sciences en France, la première à avoir une chaire…" Rosa Montero, L’idée ridicule de ne plus jamais te revoir

Lire la suite


3.jpg

3, la chimère, chapitre III (fin)

Il n'y eut pas de pentacles tracés, de gestes ésotériques, ni même la moindre parole prononcés mais quelques minutes plus tard, Vlad n'était plus dans l'avion. Du moins son esprit. Son corps lui n'avait pas bougé même s'il était désormais "en pilote automatique". Le Mage se trouvait maintenant dans une autre réalité, celle des pensées et de l'imaginaire, celle des aspirations et des rêves. Celle des cauchemars aussi. Le monde onirique n'était pas un paradis et Vlad en était suffisamment conscient pour ne pas souhaiter s'y attarder plus que nécessaire. Mais il était temps d'obtenir des réponses.

Lire la suite


Juan Ponce de León

...

Lire la suite


Avec Toi

...

Lire la suite