Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fil des billets    Fil des commentaires

Recueil

Dans cette catégorie se trouvent tous mes écrits plus ou moins poétiques et plus ou moins philosophiques.

Le tour du monde

Je compose ton numéro. Je ne sais pas exactement pourquoi. L'envie de toi. Même si cela n'a plus aucun sens au vu du gouffre qui nous sépare. Mais je t'appelle quand même. Ne serait-ce que pour savoir si tu répondras, pour entendre ta voix. A peine une sonnerie se passe que tu réponds déjà. Je ne m'y attendais pas. Et en un mot, je sens à nouveau la chaleur de nos étreintes passées. Il y a dans ton simple salut, une inflexion, une caresse, que tu ne réserves qu'à moi. Et malgré tout ce qui nous éloigne, elle est toujours là. Je ne suis même pas sûre que tu t'en rendes compte.

Lire la suite


Si c'était la fin

...

Lire la suite


Je ne demande rien

...

Lire la suite


Notification

Une nouvelle notification chasse la précédente sur l'un de mes écrans. Un tweet de France Info rapportant une information politique. Et une autre notification. L'annonce d'un festival local cette fois. Aussitôt chassée par une autre. Un ami artiste diffusant une photo esthétique de charcuterie.

Lire la suite


La dernière nuit

Georges contemplait le ciel. En tous cas c'est dans cette direction que se portait son regard même si, il faut bien le reconnaitre, il n'y avait guère matière à voir. Principalement parce qu'il faisait nuit.

Lire la suite


Bonjour Toi

Peut-être à cause d'une soudaine fatigue, peut-être à cause d'un trop plein d'émotions à transmettre, ou peut-être pour tant de milliers d'autres raisons que j'ai depuis longtemps cesser de chercher dans mon esprit torturé, me voilà devant mon clavier pour t'écrire à nouveau un petit quelque chose. Oui : "à nouveau". Car tu sais, même si tu ne sais pas encore lire, je t'ai écris très souvent. En fait je me souviens t'avoir écrit avant même que tu ne sois là. C'était il y a longtemps. Mais je te voyais déjà. C'est amusant. A tellement me voir comme un grand et puissant Mage, je me rends compte que finalement j'avais peut-être un peu raison. Mais ne va pas le répéter, ça va encore flatter mon ego qui n'a pas besoin de ça !

Lire la suite


20161224_011130.jpg

Boîte à musique

Cette boîte. Je la regarde posée, là, devant moi. Je l'appréhende mais elle ne m'effraie pas. Je n'ai peur que de l'inconnu et il n'y a rien ici que je n'ai déjà affronté mille et une fois. En autant de nuits de torture immobile. En autant de vies de tourment silencieux.

Lire la suite


3.jpg

3, la chimère, chapitre III (suite)

"Ai-je été clair ?" s'enquit Vlad. Alice hocha brievement la tête puis répondit : "A partir de maintenant et jusqu'au moment de notre arrivée vous allez agir de manière absente, voire incongrue, et j'ai pour mission de veiller à votre intégrité physique durant cette période."

Lire la suite


3.jpg

3, la chimère, chapitre III

"En plus d'être un scientifique et un inventeur de renom il avait une particularité : il rêvait ses inventions et à son réveil il dessinait le plan qu'il avait rêvé, sans aucune erreur et toujours du premier coup, ce qui à eu pour conséquence d'exaspérer les personnes voulant comprendre d'où lui venait ces idées incroyables." Nikola Tesla, le plus grand génie du 20ième siècle

Lire la suite


La faille

...

Lire la suite