Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

3, la chimère, chapitre III (fin)

3.jpgIl n'y eut pas de pentacles tracés, de gestes ésotériques, ni même la moindre parole prononcés mais quelques minutes plus tard, Vlad n'était plus dans l'avion. Du moins son esprit. Son corps lui n'avait pas bougé même s'il était désormais "en pilote automatique".

Le Mage se trouvait maintenant dans une autre réalité, celle des pensées et de l'imaginaire, celle des aspirations et des rêves. Celle des cauchemars aussi. Le monde onirique n'était pas un paradis et Vlad en était suffisamment conscient pour ne pas souhaiter s'y attarder plus que nécessaire. Mais il était temps d'obtenir des réponses.

On ne se déplaçait pas vraiment dans ce monde, on se contentait de vouloir. Le Mage voulut donc et devant lui apparut soudain la cage intérieure du Fauve. Ou plutôt, désormais, la cage intérieure de la chimère. Elle n'avait pour le moment que l'apparence d'un simple voile déchiré, mais Vlad n'était pas dupe.

"Je vais enlever tes barreaux" déclara le Mage. Et, comme si l'univers se pliait à sa volonté (ce qui était en fait littéralement le cas), les barreaux de la cage disparurent.

Le lambeau flottant quelques instants dans le vide puis se posa lentement sur le sol. Il n'y eu aucun bruit, aucune explosion, mais un clignement d’œil plus tard une impressionnante chimère avait pris sa place. Le serpent de sa queue cracha un jet de flamme pour la forme puis la majestueuse tête de lion se tourna vers Vlad.

"- Merci. J'étais un peu à l'étroit là dedans.
- N'y prends pas trop, je peux t'y enfermé à nouveau à loisir. menaça Vlad
- Je sais. riposta la chimère.
- Très bien. J'ai des questions et tu sais ce qui t'attend si tu ne me donnes pas de réponses alors commençons : Qu'es-tu ?
- Comme tu sembles l'avoir compris, je suis Chimère. Autrefois une part du Fauve. Désormais un simple fragment.

Tandis que Chimère s'exprimait des images, furtives, voletaient autour d'elle, ponctuant et illustrant chacun de ses mots. Comme d'éphémères projections fantomatiques.

- Que veux-tu ? demanda Vlad. Rejoindre les deux autres fragments ?
- Oui. Répondit Chimère. Mais pas seulement. Je suis aussi porteur d'un message.

A ce dernier mot, ce fut l'image tremblante d'une femme qui apparut pour se dissiper aussitôt. Vlad la reconnut immédiatement, il s'agissait de la même femme ensanglantée qui lui était déjà apparu plusieurs fois.

- Un message ?
- Oui. Du temps où j'étais un. Il t'est destiné, Mage.

A nouveau une image, laissant apercevoir brièvement un endroit richement décoré, puis la femme passant devant ce décor. Suivi d'une autre personne ressemblant étrangement à... Vlad ?

- Je ne sais pas ce que tu essayes de faire Chimère, mais cesse tes illusions et tes manigances. Tu ne peux rien contre moi, même ici !
- Je le sais, Mage. Je ne cherche pas l'affrontement. Je ne demande qu'à délivrer mon message.

Vlad fit une pause pour évaluer la situation. Il ne bluffait pas : La chimère ne pouvait rien lui faire dans ce monde. Il ne risquait rien à écouter ce qu'elle avait dire. Et après tout, il était là justement pour en savoir plus.

- Très bien, reprit-il, je t'écoute donc.
- Mon message parle de Dahut.
- Dahut ? Pourquoi ce nom m'est-il familier ?
- Dahut, fille de Gradlon et Malgven, Princesse d'Ys, ...

Tandis que Chimère parlait les images flottant autour d'elle devenaient petit à petit plus intense, plus réelle. Une pièce antique mais richement meublée apparaissait tout autour du Mage et de la chimère. Prenant progressivement vie jusqu'à devenir un véritable décor.

Vlad était perturbé. Il connaissait ce nom. Tout comme il connaissait cette femme. Mais il ne se rappelait plus dans quel livre il l'avait lu. Ou bien était-ce dans un film ? Ou bien...
Un souvenir remonta soudain, telle une bulle, des tréfonds de la mémoire du Mage. C'était il y a si longtemps. Des décennies. Des siècles. Une autre vie. Il ne connaissait pas cette femme d'après un livre ou un film, non... Il l'avait connu !

- L'Atlantide !" S'exclama Vlad.

Et autour de lui la chambre du palais, sa chambre, apparut enfin totalement.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À Voir Également

3.jpg

3, la chimère, chapitre VI

"Je songe d'accepter carrément mon métier de fou. Je suis toqué, tant pis, je préfère ma folie...

Lire la suite

3.jpg

3, la chimère, chapitre V (fin)

Ce fut la détonation qui sortit Vlad de sa torpeur. Il lui fallut quelques instants pour comprendre...

Lire la suite