Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

3, la chimère, chapitre IV (suite)

3.jpgLe monde onirique n'était pas le monde réel. Il n'obéissait pas aux mêmes lois, si tant qu'il en eut. Maintenant que Vlad avait identifié ce que la chimère voulait lui rappeler, il n'était pas obligé d'attendre que passent les longues heures précédent la soirée.

D'une simple pensée volontaire, le Mage fit disparaitre le décor de sa luxueuse chambre pour se concentrer sur le souvenir de son plus grand exploit en tant que conseiller de la Princesse d'Ys : L'ouverture des Portes.

Les Portes d'Ys étaient immenses et n'avaient pas vocation à fermer ou ouvrir quelques murailles que ce soit. D'ailleurs la ville d'Ys ne possédait aucune muraille. Située sur une ile au milieu de l'océan, elle n'en avait guère besoin. Symboliquement, le palais d'Ys lui-même n'avait aucune porte gardant son entrée. Ceux qui parvenaient à atteindre cette île fabuleuse n'étaient ni repoussés ni ignorés. Chaque visiteur étranger, comme tous les habitants, avait le droit de venir au palais et d'y faire entendre ses arguments ou ses velléités.

"Les Portes d'Ys" désignaient en fait deux immenses battants taillés dans un bois inconnu, situés loin sous le palais, dans les profondeurs de l'île. Derrière ces portes se trouvaient, selon les légendes, un pouvoir à la puissance incommensurable, capable de triompher de toutes choses.
Mais personne n'avait été en mesure de les ouvrir pour le vérifier : Un puissant sortilège scellait les Portes, les rendant absolument impossible à ouvrir... ou même à détruire, comme l'avait constaté des générations d'artificiers et ingénieurs. et même quelques Mages.

Lorsque Vlad avait approché les Portes d'Ys pour la première fois, il avait pu en ressentir toute l’énergie. Le sortilège qui les protégeaient datait d'un autre temps où la magie était aussi présente que l'air ou l'eau, le reliquat d'une civilisation bâtisseuse de merveilles. Depuis, la magie s'était tarie, mais il restait encore des Mages capables de petits miracles.
Vlad n'était pas de ceux là. En lui la puissance se manifestait toujours et il était, de l'aveu même de ses pairs, l'un des plus puissants Mages de son temps. Lorsque le peuple d'Ys, par la voix de sa Princesse, avait demandé l'aide de Vlad, il avait immédiatement accepté de relever le défi. Il était encore jeune à cette époque et souhaitait tout autant démontrer son talent au monde... qu'aux beaux yeux de Dahut.

Mais la tâche n'avait rien d'aisée. Tout puissant qu'il soit, le sortilège l'était plus encore et il avait fallu des mois au Mage pour parvenir à trouver la faille qui lui permettrait de lever l'incroyable toile protectrice.
C'était le souvenir de son "triomphe" qu'il s’apprêtait à revivre maintenant à la demande de Chimère.

La scène prit lentement forme tandis que Vlad réveillait sa mémoire et se laissait envahir par cette terrible soirée. L'immense caverne taillée à même le sous-sol de l'île, la lueur des nombreuses torches tenues par la garde royale, les imposantes Portes en bois de plus de 5 mètres de haut aux reflets fantomatiques, ...et Dahut, la magnifique, juste derrière lui. Dahut à la beauté indéfinissable, éthérée, rayonnante d'une toute autre mais toute aussi puissante magie.

Vlad était prêt.

Invoquant la magie qui coulait en lui, le Mage tendit sa volonté contre le sortilège des Portes. Il paraissait infranchissable aux néophytes, mais il existait néanmoins une faille, presque invisible, pour qui savait vraiment chercher. Vlad se concentra et des filaments lumineux se formèrent autour de ses doigts pour voler jusqu'aux Portes. Lentement, tel un perceur de coffre, les filaments parcourent la moindre aspérité, le moindre défaut du bois.

Un sourire se dessina sur le visage de Vlad : Juste là... L'équivalent magique d'un déclic résonna dans l'esprit du Mage. Il ne restait plus qu'à...

Mais soudain le rituel prit une tournure inattendue. A la seconde où Vlad s’apprêtait à faire sauter le verrou magique, le sortilège changea de configuration. Il ne protégeait plus : Il attaquait !
Avec effroi le Mage sentit ses pouvoirs et ses forces être aspirées au sein d'un terrible vortex qui venait de s'ouvrir devant lui. S'il n'agissait pas très vite, c'était ses pensées, ses souvenirs et même son âme qui allaient lui être arrachés.

Au prix d'un immense effort, Vlad chassa la peur panique qui l'envahissait. Il n'était pas un Mage comme les autres. Il était Vlad Wesley ! Le plus grand Mage de son temps ! Puisant dans la part sombre de son être, au cœur de sa fureur, il trouva une source renouvelée de puissance brute et sauvage. Et il hurla sa rage à la face des Portes tandis qu'il lançait ses dernières forces magiques.

"Il.. SUFFIT !" cria-t-il.

Le sortilège céda.

Vlad tomba à genoux, cherchant à retrouver son souffle tandis qu'il réalisait son triomphe : Les Portes d'Ys n'était plus protégées.

C'est alors que dans un immense fracas, les Portes d'Ys s'ouvrirent d'elles mêmes, écrasant sous leur poids les gardes qui avaient eu le malheur de se tenir trop près. Et derrière apparut alors une horrible et immense bête fauve qui, dans un rugissement assourdissant, bondit sur les personnes rassemblées dans la caverne.

Vlad, au bord de l'évanouissement, ne perçut la scène qu'à travers un voile flou. Il tenta de se relever mais fut projeté au sol par une force écrasante. Au loin il entendit Dahut hurler, puis sa tête heurta un mur et il perdit connaissance.

Quand il rouvrit les yeux, Dahut gisait morte à ses cotés, couverte de sang. Le Fauve, lui, avait disparu.

Alors un rire se fit entendre, qui arracha Vlad à ses souvenirs. C'était Chimère.

"Hahaha ! Quelle histoire ridicule ! s’esclaffa Chimère. C'est donc ainsi que tu te rappelles cette soirée ? Je comprends mieux maintenant pourquoi il faut que tu te souviennes. Tu te mens à toi-même depuis bien trop longtemps."

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

KannTo (Fanatique) ·  02 juillet 2019, 14:16

Han !!!! Mais non ! Non non non, je ne peux pas attendre encore 5 ans ! Hop hop hop, allez ! (En vrai, c'est happant, comme toujours, et c'est un plaisir certain que de retrouver cette histoire)

(Pour info, l'adresse mail est désormais obligatoire pour envoyer le commentaire)

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

3.jpg

3, la chimère, chapitre V

"L’attitude d’un étudiant en médecine en service de psychiatrie doit être la même que dans les...

Lire la suite

3.jpg

3, la chimère, chapitre IV (fin)

Vlad était encore troublé par cette plongée dans ce souvenir qu'il aurait aimé totalement oublier....

Lire la suite