Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Partis

...

Elle est partie à la fin de l'été,
Lors d'une journée au ciel encore bleu.
Son coeur éteint, par le temps trop usé.
Par un chagrin d'amour aussi un peu.

Il est parti comme il avait vécu,
En rebelle à moto qu'il souhaitait tant
Être alors qu'il n'a jamais vraiment su
L'incarner plus que juste faire semblant.

Avant de partir ils étaient unis.
Moins sur la fin car nous sommes ainsi fait.
Mais, en passant, ils m'ont donné la vie.
Bordel, ce que vous pouvez me manquer.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À Voir Également

Je préfère quand vous dormez

Je préfère quand vous dormez. Quand vous êtes réveillés, vous vivez, dansez, chantez, hurlez. Sous...

Lire la suite

3.jpg

3, la chimère, chapitre VI

"Je songe d'accepter carrément mon métier de fou. Je suis toqué, tant pis, je préfère ma folie...

Lire la suite