Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Réseaux asociaux

carto-internet.jpgPour les deux au fond qui ne suivent pas, je vis à la campagne.

J'y vis par choix personnel car le parcours standard des gens ayant le même diplôme que moi est généralement de migrer vers les centres urbains les plus proches. (voire Paris, c'est le cas de la grande majorité de ma promo)

Le contexte

J'en suis très content. La vie n'est pas chère, le calme de la nature me fait un bien fou et j'ai opté pour une région qui n'est pas perdue au milieu de nulle part donc j'ai accès à tout ce que je veux (ciné, théâtre, grands et petits magasins en tout genre, etc...)
Néanmoins il y a un défaut qui tant à me peser parfois : Il est difficile d'y faire des rencontres.

Ou, plutôt, je reformule : Il est difficile d'y faire des rencontres à ma manière. (A savoir, engager la conversation au hasard avec des inconnus que l'on croise)

Le cœur du problème c'est que, contrairement à un environnement urbain, et bien ici on ne croise pas grand monde par inadvertance (En même temps c'est ce qui contribue au calme sus-cité).
Pour voir des gens, il faut donc sortir et l'on entre alors dans une rencontre organisée, bien différente de celles que j'aime (et plus du tout fortuite).

Remarquez, si je m'en tiens à mon expérience personnelle, je soupçonne que les habitants des villes ne se croisent pas vraiment non plus (après tout, l'invention de la fête des voisins en dit long sur notre tendance à l'isolement)

Lieux de rencontre

Sorti du parcours étudiant, on ne rencontre donc soudainement plus personne. A l'exception du lieu de travail peuplé de collègues, certes sympathiques, mais appartenant à un univers qui n'est pas celui des loisirs.

Mais alors où peut-on encore croiser de parfaits inconnus pour taper la discute sur tout et n'importe quoi ? Sur Internet bien sûr !

Du moins c'est ce que je croyais.

Car en fait, les lieux de rencontres d'inconnus sur la toile sont devenus très rares de nos jours. Et apparemment dans l'indifférence la plus totale.

Oh, bien sûr, ils ont existé !
Je me rappelle encore de ces longues séances passés à tchatter sur des sites, sans inscription, organisés quasi uniquement par zone géographique (et par age à la rigueur), où au milieu d'une foule abondante, on pouvait dans la même journée parler d'économie, de religion, du dernier groupe à la mode et de ce con de chat qui a encore sauté sur le clavier.
Pour tout vous dire, c'est même sur l'un de ces sites que j'ai rencontré ma femme.

Mais malheureusement ce type de site n'existe plus.

Puisque je vous le dis !

Sceptiques ? Très bien, passons donc en revue les réseaux sociaux de nos jours :

- Les forums communautaires : Commençons rapidement par éliminer les forums car s'il est effectivement possible, et même très fréquent, d'y croiser des inconnus il manque le critère de départ : ce n'est pas un tchat (et moi j'aime le temps réel dans mes discussions)

- Twitter : Outre qu'il ne s'agit pas tout à fait là non plus de discussions en direct, il ne faut pas oublier que communiquer par Twitter équivaut à parler tout seul dans le vide jusqu'à ce que quelqu'un se joigne à la conversation. Or, comme dans la vraie vie, on aborde assez peu les gens qui parlent tout seul...

- Facebook : Ah Facebook ! Ce grand réseau social qui interdit de faire des rencontres.... Si vous suivez un peu mes tribulations sur le web, vous savez qu'il m'arrive régulièrement de me faire suspendre mon compte au seul motif que j'ai voulu y ajouter des amis. Dernier exemple en date : je sors en boite avec un groupe de gens que je ne connaissais pas avant. On sympathise et j'ajoute donc tout le monde le lendemain pour garder le contact : hop compte Facebook (encore) suspendu.

- Meetic & Cie : Les sites de rencontres sont généralement tournées vers les rencontres amoureuses et/ou sexuelles. Rarement amicales. Et quand bien même, entre l'inscription, les tarifs, les bots, et le système de tchat unitaire (on ne parle pas en groupe, on ne parle qu'avec une seule personne), il s'agit probablement des sites les moins propices aux rencontres justement.

- IRC : Alors là oui. Tous les critères sont atteints : tchat en direct, de groupe, éventuellement dans des channels géographiques... Oui mais : Qui connaît IRC ? Je suis prêt à parier que les 3/4 de mes lecteurs ne savent même pas comment aller sur IRC. Il y a donc déjà un écrémage sévère de la population pour des raisons techniques.

La grande question

Mais, soyons optimiste, admettons qu'une part suffisamment importante de la population dispose du bagage technique nécessaire pour utiliser IRC : Il reste un détail.

Car lorsque l'on démarre IRC il faut choisir de se connecter à un serveur en particulier. Et les serveurs pullulent. Il y a donc un fractionnement énorme des utilisateurs.
Tant et si bien que lorsque je demande un peu partout : "A quel serveur IRC dois-je me connecter pour discuter avec le plus de monde ?" (Oui "le plus de monde" et non pas "ceux qui parlent du sujet X", les rencontres entre spécialistes ce ne sont pas des rencontres)

...Personne ne sait me répondre.

Si bien qu'au final, je ne rencontre plus personne.

Que la paix soit avec vous.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Solita (Ami) ·  29 juin 2013, 11:08

Au début je croyais que la boucherie ou la boulangerie seraient de hauts lieux de rencontres, mais ce n'est vrai qu'avec les vieux; les autres ouvrent de grands yeux quand on leur adresse la parole sans les connaître, ne répondent que par monosyllabes et s'enfuient. Il reste le foyer rural :/ , très bizarre quand on est pas un natif...

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  29 juin 2013, 11:47

L'expérience est si différente en ville ?

Solita (Ami) ·  30 juin 2013, 10:07

Je ne sais pas, je faisais partie des natifs :D , mais sans doute que non.

An' (Passant) ·  15 juillet 2013, 18:22

Ton blog ne t'a pas permis de faire des rencontres ? :evil:

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Pourquoi je vais bien ?

Alors que plusieurs de mes amis font de réguliers allers-retours en soin psychiatrique, que les...

Lire la suite

filament.jpg

Le dilemme du hérisson

Une main sur le clavier, l'autre sur la souris. Le regard dans le vague. Au delà des écrans qui me...

Lire la suite