Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Evolution du LAN de ma maison

carto-internet.jpgCela ne surprendra sans doute personne mais je possède un nombre non-négligeable d'ordinateurs à la maison. Lorsque l'on ajoute à ces machines toute la flopée des appareils connectés disponibles actuellement, on se retrouve assez rapidement avec un véritable réseau à gérer chez soi.

Jusqu'ici je m'étais essentiellement consacré à la puissance des machines elles-mêmes (Sabel étant le dernier exemple en date) mais assez peu finalement au confort et à la cohérence du réseau. (En gros ce dont j'ai vraiment besoin branché direct derrière la box et pour les autres démerdez-vous)

J'ai donc décidé progressivement de remettre tout cela d'aplomb et de doter ma maison d'un réseau digne de ce nom, confortable et efficace.

L'imprimante

La toute première action peut sembler ridicule et pourtant le gain de confort fut indéniable. En effet jusqu'ici je disposais d'une bête imprimante USB qui d'ailleurs changeait régulièrement, selon cette bonne vieille règle de calcul qu'acheter une imprimante standard neuve coûte moins cher qu'en changer les cartouches (faites le calcul vous verrez)

Le problème évidemment c'est que puisqu'elle était en USB il fallait toujours allumer l'ordinateur rattaché pour pouvoir imprimer. (Or chez moi il y a en gros 3 ordinateurs différents susceptibles d'avoir quelque chose à imprimer)
Même en raccordant l'imprimante à l'ordinateur le plus fréquemment utilisé celui-ci n'était pas allumé en permanence (je ne laisse jamais les ordinateurs à usage bureautique allumé) et donc pas toujours disponible.

Lors du renouvellement de l'imprimante, j'ai donc fait un écart et opté pour une imprimante Wifi (finalement pas beaucoup plus cher)

Le confort apporté a été incroyable. C'est fou ce que cette simple action a permis d'économiser en temps inutile.

Wifi everywhere

Ma maison est grande. Et en plus il y a un étage. Et je ne sais pas si c'est pareil chez tous les opérateurs mais la Livebox dispose d'une portée ridiculement faible.

Résultat, la Wifi fournit par la Livebox dans le bureau, à l'étage, n'atteignait que très difficilement le bout du salon en bas. L'ordinateur portable qui se trouvait souvent par là décrochait donc régulièrement ce qui est TRÈS désagréable. (Pour ceux qui ont déjà essayé de naviguer sur Internet lors d'un trajet en train, l'effet est le même)

Il fallait une nouvelle source Wifi pour inonder le rez-de-chaussé.

Plusieurs options s'offraient à moi mais j'avais déjà ma petite idée en tête pour l'évolution de mon réseau, j'ai donc choisi une solution à base de CPL et de routeur-Wifi.

Le CPL permet de faire passer le réseau à travers le circuit électrique de la maison.
Je l'ai donc fait partir de l'alimentation de la Livebox à l'étage et sortir à coté de la TV en bas dans le salon.

A partir de là j'ai disposé un routeur/Wifi. Les 2 sources Wifi permettaient ainsi de couvrir l'intégralité de la maison y compris le jardin.
(Bien évidemment mes Wifi sont très fortement sécurisés, je n'ai rien contre partager avec les voisins mais ils devront demander la permission d'abord)

Puisque le boîtier fait routeur également j'en ai profité pour demander et brancher le décodeur TV d'Orange (après tout c'est inclus dans mon abonnement et je n'en profitais pas)

CPL, cette grosse daube

Tout aurait pu s'arrêter là, dans le meilleur des mondes si n'était apparu un problème majeur : Le débit fournit par le routeur/Wifi était lamentable.

Il ne m'a pas fallu longtemps pour identifier la source du problème : les boîtiers CPL (pourtant un modèle "HD" censé fournir un très bon débit)

Parce qu'il faut le savoir, malgré tous les discours marketing, le principe du CPL est très aléatoire. Le circuit électrique d'une maison est en effet sujet à pas mal de perturbations, infimes à l'échelle des appareils électriques, mais ravageur pour le transport de données. Au delà de quelques mètres, le débit s’effondre rapidement et on s'aperçoit finalement que la portée du CPL est grosso-modo la même que le Wifi. Cela ne sert donc à rien.

J'ai donc pris mon courage à deux mains et remplacer les boitiers CPL par un vrai cable RJ45 partant de la Livebox et traversant toute la maison pour finir à coté du meuble TV.

Ma maison n'ayant pas la chance d'être pré-câblée en RJ-45 (c'est désormais standard dans les nouvelles constructions) et n'ayant pas envie de saccager la peinture ou la tapisserie, j'ai donc installé des baguettes cache-fils discrètement un peu partout. (Au passage je tenais à préciser que je trouve le prix des prises murales RJ45 totalement indécent, et encore je n'en voulais que deux)

Une fois le routeur/Wifi raccordé par ce fil à la Livebox au lieu du CPL, le rez-de-chaussé a enfin pu profiter d'un débit maximal. Même la TV d'Orange s'est mise à fonctionner de manière optimale (enfin aussi "optimale" qu'elle en est capable mais c'est un autre sujet)

Tous les PC, les smartphones, les tablettes et les lapins de la maison communiquent donc désormais entre eux et avec Internet dans la joie et l'allégresse

Demain ? le multimédia !

Le réseau étant désormais sain, il est temps de rajouter une couche de confort. Deux commandes de nouveaux appareils ont donc été passées.

D'abord un serveur NAS afin d'offrir à toute la maison un espace de stockage/échange centralisé sans obligé là encore de conservé un ordinateur allumé en permanence.
J'ai pu voir avec plaisir que ce genre d'appareil est devenu monnaie-courante sur le marché et on peut donc trouvé des NAS très bien pour moins de 100 euros

Bien sûr ce serveur disposera d'une fonction DLNA notamment en lien avec la deuxième commande qui est... un TV connectée !

Et oui maintenant les TV peuvent se raccrocher au réseau par cable ou Wifi et offre tout un tas de fonction liée à Internet (Skype, Facebook, Twitter et Youtube sur la TV pour ne citer que les plus évidentes) Mais les bons modèles disposent aussi de plein de fonction liée au réseau local comme par exemple l'affichage de l'écran du PC sur la TV par le réseau (au lieu d'un cable d'écran spécifique) ou justement le DLNA.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette technologie, cela permet en gros de lire les films/musiques/images directement depuis la source (ici mon serveurs NAS) sans se prendre la tête à passer par une clé USB ou un CD/DVD gravé. (Le décodeur TV d'Orange le fait aussi, mais mal comme tout le reste...)

Grâce à tout celà je disposerais donc dans quelques jours d'un LAN performant et surtout confortable parce que, après tout, l'informatique est à la base là pour nous simplifier la vie !

Que la paix soit avec vous.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Pourquoi je vais bien ?

Alors que plusieurs de mes amis font de réguliers allers-retours en soin psychiatrique, que les...

Lire la suite

filament.jpg

Le dilemme du hérisson

Une main sur le clavier, l'autre sur la souris. Le regard dans le vague. Au delà des écrans qui me...

Lire la suite