Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Bonjour collègues

blog-writing.jpgParfois, quand on est comme moi un vieux de la veille de la blogosphère, on pense que le monde entier est passé un jour ou l'autre sur son blog.
Et qu'au bout du compte, même si rien n'y parait dans votre quotidien, vous êtes convaincu que l'ensemble de vos collègues connaissent votre identité "secrète" de blogueur.

Sauf que parfois, on se trompe totalement.

C'est ainsi que j'ai pu constaté que, malgré mes régulières invitations sur Facebook, mes camarades de service n'avait jusqu'ici pas encore repéré qu'ils partageaient leur bureau avec le grand et magnifique, bien que merveilleusement modeste, Khaos Farbauti Ibn Oblivion.

Un nom qui, rappelons-le, fait trembler les chaumières de Brest à Kuala Lumpur.

Or donc, puisque j'ai une foi pleine et entière dans le bouche à oreille, je tenais à les saluer car ils ne manqueront pas de passer par ici à un moment ou à un autre :

Salut les gars ! Et bravo à vous, vous êtes géniaux ! (Et en plus je le pense, c'est dire !)

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

pierrot (Passant) ·  28 avril 2010, 22:14

ha ben quand meme, tu reconnais enfin que tu nous as jamais invité, il etait temps ... :D

gribouille (Passant) ·  05 mai 2010, 19:40

Seulement les gars ?? :rolleyes:
Allez, te connaissant, ô "grand et magnifique Khaos" et avec mon optimisme, je veux croire que non. ;)
Et vu le nombre de filles dans l'équipe, tu n'auras pas de mal à deviner qui se cache derrière ce pseudo... ;) Sympa ton blog !

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  05 mai 2010, 20:23

Effectivement, je reconnais mon oubli : Bravo les filles également car vous êtes tout aussi formidables ! ;)

gribouille (Passant) ·  05 mai 2010, 21:08

Je savais bien, Khaos, que tu étais un preux chevalier et que cela n'était qu'un oubli ! Quand on manie le verbe tel que tu le fais dans certains de tes poèmes et autres écrits que je viens de glaner sur ce blog, cela ne pouvait en être autrement.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Pourquoi je vais bien ?

Alors que plusieurs de mes amis font de réguliers allers-retours en soin psychiatrique, que les...

Lire la suite

filament.jpg

Le dilemme du hérisson

Une main sur le clavier, l'autre sur la souris. Le regard dans le vague. Au delà des écrans qui me...

Lire la suite