Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le Fauve : Chapitre IV

"Quoi de pire pour une souris
Que de se faire attraper par un chat
En un regard, on est pris
Sans le savoir, on est mort déjà"

               Vlad Wesley

La nuit était calme.
La forêt n'était pas à proprement parler silencieuse car de nombreux animaux échangeaient cris et hululements voire d'autres bruits plus indéterminés. Mais mis à part le fond sonore, rien ne venait troubler la paix nocturne.
Pour une personne peu avertie, ces bruits auraient pu inspirer la crainte mais Arille avait déjà passé de nombreuses nuits à la belle étoile. L'atmosphère contribuait même à ses réflexions.

Adossée à un arbre, elle observait Phoenix pensivement.

Alors qu'elle avait passé les derniers jours à s'interroger sur la conduite à suivre envers le Mage, devait-elle lui planter une lame entre les omoplates pour le remercier de son attention ou bien le supporter un peu plus dans l'espoir de vivre des évènements certainement forts amusants, ce dernier avait passé les derniers jours à marmonner des paroles inintelligibles. D'après ce qu'Arille en avait compris, il mettait au point la formule nécessaire pour vaincre "le Fauve" comme il l'appelait. Il avait beau paraitre assuré, Arille avait bien compris que Phoenix doutait de parvenir à ses fins. Il était certes puissant, cela ne faisait aucun doute, mais le Fauve l'était apparemment bien plus. Il avait tout de même détruit une ville entière.

"Il n'a de force que celle que l'on veut bien lui donner."

La voix de Phoenix surprit Arille. Il s'était redressé et regardait fixement les étoiles.

"- Pourriez-vous avoir la politesse de ne pas lire sans arrêt les pensées des femmes de votre entourage ? lui répondit-elle. C'est indigne d'un homme de votre rang.
- Toutes mes excuses, Dame Arille. C'est une fâcheuse habitude que j'ai prise afin d'éloigner de mon faible corps un certain nombre de poignards plus ou moins perdus.
- Je vois. Dans ce cas, faisons un marché : vous vous comportez en homme galant et je tacherais de vous prévenir lorsque l'envie de vous égorger dans votre sommeil me saisira à nouveau.
- Entendu.

Le silence se fit quelques instants puis Arille demanda :

- Que vouliez-vous dire à propos de la puissance du Fauve ?
- Il n'a de force que celle que l'on veut bien lui donner. C'est à dire qu'il n'a pas de réelle puissance par lui-même. Ce n'est qu'à travers les êtres humains qu'il peut s'exprimer pleinement. Sans eux, il n'a pas vraiment d'existence.
- Il possède les gens ? Comme dans les histoires de démons ?
- D'une certaine manière oui. Il s'insinue dans les pensées et joue avec son hôte comme avec une marionnette. Avec beaucoup d'efforts, il est possible de lui résister mais il faut pour cela une volonté de tous les instants car il est impossible de lui faire quitter un corps s'il ne le souhaite pas lui-même. Et à la moindre faiblesse, vous le regrettez amèrement.

La voix de Phoenix avait légèrement tremblée sur cette dernière phrase.

- Il vous a possédé vous aussi, n'est-ce pas ? demanda Arille.
- Vous vous souvenez de cette ville détruite dont je vous ai parlé ? Répondit Phoenix. C'est à travers moi qu'il l'a rasée."

Arille s'apprêtait à lui demander de plus amples précisions lorsqu'une flèche vint soudain se planter dans l'épaule du Mage.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

eguemarine (Ami de toujours) ·  09 mai 2006, 16:12

>>>-->

pour la suite suivez la flêche...

c'est reparti, enfin j'étais en manque du fauve...

tsuki_c (Fanatique) ·  09 mai 2006, 16:21

moi j'ai une question très grave Khaos !!! combien de chaptres y a t'il à ton histoire ??? ;-)

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  09 mai 2006, 16:32

Au vu de ce qu'il me reste à raconter, je dirais encore 1 ou 2.

tsuki_c (Fanatique) ·  09 mai 2006, 17:05

ahhhhhhh.... ouffffff.... j'au cru l'ombre d'un instant que tu pourrais nous faire languir sur des dizaines et des dizaines de chapitres !

vois mon soulagement ! ;-)

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  09 mai 2006, 17:43

En fait si je faisais trop long je serais le premier à en avoir marre ;) donc je préfère m'en tenir là (en gros encore 2 semaines max et l'histoire est finie)

KannTo (Fanatique) ·  10 mai 2006, 22:06

Queua !!? que deux semaines ? Ah oui, mais non, mon bon monsieur, ça n'est pas possible ça ! Je ne suis pas d'accord, c'est à un roman que je m'attendais, moi ! Et comment je fais pour gérer cette frustration par anticipation, moi ? (vraiment, c'est une honte ! ) (bon courage ;-) )

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Notification

Une nouvelle notification chasse la précédente sur l'un de mes écrans. Un tweet de France Info...

Lire la suite