Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Week-end "chaotique"

Voici un petit bilan de mon week-end qui permettra à mes fidèles lecteurs de comprendre mon besoin de vacances.

Tout a commencé samedi vers 7h00 (oui oui, 7h00 du matin), après une courte nuit passée à regarder les séries télé du vendredi soir sur M6. Oui je suis un inconditionnel des 4400 et Médium, de part son originalité, me plat bien aussi. Alors je sais, c'est un programme qui est moins accrocheur que "j'ai fait l'amour comme un sauvage toute la nuit avec une vingtaine de demoiselle" mais bon, pour une fois qu'il y avait quelque chose à la télé...

Or donc, de bon matin, je me suis précipité dans mon plus bel assortiment jean+pull défrachi pour ensuite bravé la frache brise et la rosé de l'aérodrome du coin. Mais n'allez point croire que le sieur Khaos Farbauti Ibn Oblivion allait bêtement faire, comme tout un chacun, de l'avion dans un aérodrome, ce serait mal me connatre.

Car c'est en fait une agressive épreuve de Karting qui m'attendait là. En l'occurrence, une course d'endurance avec relais durant 2 heures au milieu de collègues réglant sur la piste les différents conflits de bureau de l'année. Autant dire que l'ambiance était "virile".

J'ouvre d'ailleurs une parenthèse afin de rappeler que mon tour de chauffe pour reconnatre la piste fut également ma première expérience de conduite de Kart. Celui-ci m'a donc permis, entre autres, de savoir que, sur un Kart, la pédale de frein est sous le pied gauche et l'accélérateur sous le pied droit. Ca n'a l'air de rien mais cela indique bien mon niveau de compétence.

Ayant réussi avec bonheur à maintenir l'engin sur-vitaminé loin des graviers et autres bottes de pailles, j'ai donc abordé "sereinement" la course en elle-même.

Pour une première, je pense pouvoir affirmer que ma performance fut remarquable puisque mon équipe a fini 5ième sur 15 et que j'ai moi-même contribuer à cet exploit en envoyant 2-3 de mes concurrents, par delà vibreurs et graviers, tondre la pelouse au loin. J'ai moi-même goûté aux joies de la sortie de route mais sans conséquence fcheuse (enfin aucune sur le moment, j'y reviendrais par la suite) puisque je suis revenu aussitôt sur le circuit.

Après cette matinée agitée, une après-midi shopping m'attendait, ce qui n'était pas pour me déplaire...du moins en théorie.

Car en effet, le Karting a ceci de vicieux qu'il n'est apparemment pas adapté à tous les gabarits. C'est au fur et à mesure que l'adrénaline me quittait que j'ai pu le constater : De jolis hématomes sont en effet apparus un peu partout. La raison en était fort simple. Etant peu volumineux, chacun de mes virages m'envoyaient battre contre le rebord gauche ou droit de mon siège. Chaque accélération s'occupant quant à elle de me cisailler le milieu du dos. Ajouté à cela de nombreuses courbatures (que je ressens encore en ce moment), j'ai passé le week-end à connatre intimement les différentes parties de mon corps, chacune souhaitant ardemment se rappeler à mes bons souvenirs. Une véritable bosse dans le dos m'a également fortement complexifié ma nuit.

Le dimanche fut, de fait, plus passif avec un usage intensif d'Oblivion qui est bien aussi fantastique et intéressant que je l'espérais. Mon personnage dans le jeu est à la hauteur de mes attentes puisqu'il a d'ors et déjà trahi une guilde dont il venait à peine d'être membre et regardé mourir 2 paysans qu'il était censé défendre (Et bien oui, de toute façon en tant que mage/politicien je ne pouvais pas les aider beaucoup et les monstres étaient plus faciles à vaincre une fois affaiblis...) Je remercie au passage ma compagne pour sa patience, m'étant quelque peu emballé face au jeu et n'ayant guère respecté le temps que je m'étais moi-même imparti.

Le week-end se termina finalement par une histoire, car comme toujours lorsque la télévision manque à ses devoirs (ce qu'elle fait très régulièrement), Khaos Farbauti Ibn Oblivion fait une lecture à haute voix toute la soirée.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Ju (Passant) ·  27 avril 2006, 00:23

Bah moi je le trouve bien ton programme du vendredi soir! ...Bon ok je dis ça parce que je fais pareil :) mais comme le vendredi soir est le seul moment dans la semaine ou j'allume la télé, ça signifie que c'est un minimum interressant (et oui, je suis une des rares ados qui n'est pas totalement accros à la télé, pas par manque de temps, juste que je m'ennuie devant :p et comme dirait le Klub Des Looseurs "Pourquoi devrais-je regarder la télé? est-ce qu'elle me regarde ELLE?").

En revanche, c'est vrai que lorsqu'on Karting alors qu'on est petit (heu je parle pour moi) et menu, on en ressent les conséquences après... d'ailleurs j'ai aussi eu une bosse dans le dos après! Moralité: toujours prendre 20 kilos avant de faire une quelconque activité!

Eh bien après ce commentaire fort ininterressant je vous laisse à vos occupations!

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Pourquoi je vais bien ?

Alors que plusieurs de mes amis font de réguliers allers-retours en soin psychiatrique, que les...

Lire la suite

filament.jpg

Le dilemme du hérisson

Une main sur le clavier, l'autre sur la souris. Le regard dans le vague. Au delà des écrans qui me...

Lire la suite