Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Rayon de soleil

...

La solitude de mon âme quand vient la nuit
N'a, au bout du compte, jamais connu de fin.
Car même lorsque quelqu'un s'endort dans mon lit,
Le noir s'accumule, m'encercle et m'étreint.

Tant que brille le soleil mon cœur donne sans cesse,
Offrant mille actes de réconfort, de tendresse.
En me vidant toujours inlassablement
De tout mon amour éperdu de dément.

Mais la journée s'achève me laissant vidé,
Et des sombres ténèbres je deviens la proie.
Car quand ta lumière, insensible, s'en va,
Il ne reste plus rien pour me réconforter.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

3.jpg

3, la chimère, chapitre VI

"Je songe d'accepter carrément mon métier de fou. Je suis toqué, tant pis, je préfère ma folie...

Lire la suite

3.jpg

3, la chimère, chapitre V (fin)

Ce fut la détonation qui sortit Vlad de sa torpeur. Il lui fallut quelques instants pour comprendre...

Lire la suite