Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Analyse des prospectus présidentiels

drapeau_france.jpgSi vous ne savez pas encore pour qui voter la semaine prochaine, je vous propose une petite analyse des candidats basée sur les prospectus présidentiels que j'ai reçu hier dans ma boite aux lettres.

Fort de ce billet (qui risque d'être long) vous pourrez donc voter comme le grand Khaos Farbauti Ibn Oblivion (du moins si mon analyse parvient à faire ressortir quelque chose de positif... et à vue de nez ce n'est pas gagné.)

Principes de l'analyse

La politique étant un sujet hautement trollogène capable de déclencher chez l'être humain les plus beaux meuglement informes et débordant de connerie patentée, voici un rappel de quelques principes appliqués durant l'analyse qui va suivre :

- Je suis apolitique (Oui vraiment, je peux voter aussi bien à gauche qu'à droite, ou autre d'ailleurs, selon ce qui me semble le plus approprié sur la période concernée.)
- Je me base quasiment uniquement sur les prospectus (j'ai très très peu regardé la campagne à la télévision et j'ai bien mieux à faire sur Internet.)
- Mon analyse est biaisée (par définition, puisque c'est MON analyse. Donc ne vous plaignez pas si vous n'êtes pas d'accord, c'est MON avis à moi et j'exerce pleinement mon droit à l'avoir)
- Les prospectus sont traités sans ordre particulier (j'ai fait tomber le tas de feuille plusieurs fois et j'ai ramassé sans faire attention donc je les analyse dans l'ordre de la pile)
- je n'analyse pas les photos. Parce que je m'en balance.
- Vous avez le droit de ne pas être d'accord (et même de commenter pour exprimer votre désaccord) par contre n'espérez pas que cela change une virgule de mon analyse ou de mes conclusions.

Nathalie Arthaud

Lorsque l'on regarde le prospectus de Nathalie Arthaud, on se rend compte déjà qu'elle n'a pas vraiment envie de plaire. Il y a du texte, beaucoup, à peine mis en page. Les idées principales sont tout de même un peu mis en avant à l'aide d'un surligné jaune mais manifestement la communication ce n'est pas le point fort de son équipe.

Au niveau du style cela ressemble beaucoup à un tract de syndicat et globalement le thème abordé est celui de patrons=classe dirigeante=riches=pourris
Somme toute assez classique, il s'agit des fondamentaux de Lutte Ouvrière.

Mais inutile d'analyser le fond puisque de toute façon Nathalie Arthaud ne souhaite pas devenir présidente.

C'est écrit en toute lettre : "On ne peut évidemment pas attendre un tel changement de l'élection présidentielle qui vient. (...) Quel soit celui qui accédera à la présidence de la République, il gouvernera pour le compte de la classe possédante"

Bref, ne votez pas pour moi car même si je suis élue je ne pourrais rien faire. Très bien c'est noté, je ne voterais pas pour ce candidat.

Nicolas Sarkozy

Je dois l'avouer, le prospectus du président sortant m'a surpris.

En effet, dans la forme d'abord, il est assez proche du style "texte au kilomètre" du prospectus précédent. Il y a bien des têtes de chapitre écrit en gros, mais ils ne correspondent pas à des mesures particulières seulement des idées très généralistes. ("La France forte, c'est une France qui défend ses valeurs" euh... oui et ?)
Les véritables propositions sont elles cachées dans le texte sans mise en valeur particulière (même pas de surligné cette fois)

Franchement, de la part d'un président aussi féru de communication, je trouve ça vraiment étrange. A croire qu'il s'en fiche, ou alors qu'il ne veut pas vraiment être ré-élu.

Et cela semble se confirmer au vu des propositions. Je ne vais pas vous les re-lister ici (puisqu'il vous suffit de regarder le prospectus) mais je n'ai rien vu de transcendant.
Il y a des choses avec lesquelles je suis d'accord, d'autres non, mais surtout il n'y en a pas UNE SEULE qui me fasse rêver, ne serait-ce qu'un peu.

On y parle tellement de sécurité, de pénalisation, d'étranger, qu'il ne reste presque plus de place pour parler avenir et société. En fait il s'agit uniquement d'un programme de réaction, de correction de problèmes (réels ou imaginaires), et pas d'un programme d'orientation, de stratégie du Pays.
Pour l'homme qui parlait de "politique de civilisation", c'est un comble.

Et donc puisque lui non plus n'a rien à proposer pour mon pays, je ne voterais pas pour lui.

Eva Joly

Bon manifestement l'équipe d'Eva Joly maîtrise nettement mieux l'exercice du prospectus que les précédents : Pas trop de blahblah, mise en page claire, découpage net par proposition et par thématique, site web, e-mail, Facebook, Twitter et numéro de téléphone.

Si l'équipe télévision était aussi douée, je pense qu'elle aurait pu être bien plus haut dans les sondages.

Quant au contenu c'est un programme complet. Contrairement à Nicolas Sarkozy, elle propose des choses pour résoudre les problèmes actuels mais aussi à plus long terme pour l'avenir de la France.

Dans l'ensemble je suis d'accord avec tout ce qu'elle propose à deux bémols près :
- certaines propositions sont trop... "définitive" : Fin du nucléaire, pas d'OGM, pas de gaz de schiste, pas d'autoroute, pas d'aéroport, ... C'est toujours tout ou rien et je trouve ça dommage. J'aurais préféré des choses plus nuancées (recherche d'un nucléaire "propre" plutôt que bête suppression, etc...)
- certaines propositions sont totalement hors de porté du Président de la République : désarmement mondial, réforme de l'ONU,... C'est très bien tout ça mais le Président de la France n'est pas le maître du Monde. Donc montrer l'exemple oui, donnez des leçons non.

Je garde donc Eva Joly dans ma "short-list".

François Hollande

Le retour du prospectus peu efficace.

Rien de particulièrement loupé dans l'ensemble, les propositions sont mises en évidence, c'est écrit gros. Mais rien d'extraordinaire non plus.
Le prototype même du truc sur lequel personne ne s'est vraiment penché et qui a juste été fait parce qu'il le faut bien.

Au niveau des propositions, il se distingue par contre nettement des autres puisqu'il n'en donne en fait pas vraiment. Durant tout le prospectus, on nous indique les conséquences des mesures mais pas les mesures elle-même.
Il manque quelque chose et, apparemment, c'est à l'imaginaire du lecteur de combler (un peu comme mon récit le Fauve qui ne contient quasiment aucune description ni de personnages, ni de lieux)

Un exemple : "Notre agriculture sera soutenue lors de la révision de la PAC et protégée face au poids de la grande distribution" Très bien mais comment ? Par quelle mesure ?

Tout le prospectus n'est bien sûr pas comme ça mais au final il y en a quand même une bonne part.

Donc puisque ce candidat ne propose quasiment rien de bien concret, je ne voterais pas pour lui.

Jean-Luc Mélenchon

Un prospectus bien construit. Les propositions sont bien découpées (et même numérotées), courtes, précises et regroupées par thématique. On est d'accord ou pas avec le programme mais au moins tout est bien clair et il ne s'agit à l'évidence pas d'un prospectus qui veut noyer le poisson.

On notera la petite originalité du "si vous voulez savoir le reste, acheter mon livre" que je ne trouve pas forcément bienvenue car cela nuit justement au message de clarté. (Ah bon, il n'y a pas tout ? c'est quoi les autres propositions "cachées" ? qu'est-ce qu'on ne me dit pas ? etc...)

Sur le contenu, tout comme pour Eva Joly, j'aime bien globalement les propositions mais les trouve parfois un peu excessive. Pour n'en citer qu'un exemple, que vient faire le droit à l'avortement dans la constitution. (C'est fou le nombre de lois qu'on veut mettre dans la constitution ces temps-ci. Il y a déjà un code civil, pénal, ...et des tas d'autres, pour ça.)

J'ai également un inquiétude d'ordre général : C'est un gros changement, est-ce que ce système fonctionnera ? (On ne l'a jamais vraiment essayé chez nous donc on ne peut qu'espérer que tout le monde a bien réfléchi à la question.)

Mais je n'ai rien contre lui laisser sa chance. Donc dans la "short-list".

François Bayrou

Alors là, il faut le reconnaître, c'est pour moi l'un des meilleurs prospectus, à égalité avec celui de Jean-Luc Mélenchon.

Pas de blahblah, les thématiques clairement définies dès la première page, bien découpé et à peu près claire à l'intérieur (sur ce point particulier celui de Mélenchon est meilleur) mais surtout le must ultime : un planning à la fin.

Parce que dire ce que l'on va faire c'est bien, mais s'engager sur la date à laquelle on va le faire, c'est largement mieux.

Sur le prospectus de François Bayrou on a donc à la fin décrit de manière détaillée la quasi-totalité des actions qui seront faites durant la première année (sur 5 ans c'est loin d'être négligeable). Cela donne une impression renforcée de concret, de propositions qui ne sont pas que des promesses. (même s'il n'est probablement pas meilleur que les autres j'en suis bien conscient.)

Au niveau des propositions, il consacre comme souvent une part non négligeable de son programme à l'éducation et à la recherche. Ce qui ne peut que me plaire car je reste intimement convaincu que c'est par l'intelligence que l'on fait avancer l'humanité.
Je note aussi sa proposition intéressante d'avoir la moitié de son gouvernement constituée de gens qui ne sont pas des politiques. (J'aurais préféré la totalité, mais chacun ses utopies)

Vous l'aurez compris, je le mets également en "short-list".

Marine Le Pen

Le retour du texte au kilomètre (avec un peu de gras quand même parce qu'on est pas des boeufs).

Comme pour beaucoup d'autres mauvais prospectus, ce qui est mis en avant ce ne sont pas les propositions en elle-même mais les idées. Ce qui ne permet pas de savoir clairement ce que va faire le candidat. (donc "çaymal")

Malgré un texte plus court, on retrouve également à l'occasion l'écueil du prospectus de François Hollande : Dire ce que l'on veut mais pas comment. Par exemple "Je vais mettre fin à la dictature des marchés financiers en instaurant un État fort"... c'est à dire ? comment exactement ?

Au niveau du contenu, le thème est claire car unique : la sécurité (de l'emploi, des personnes, au frontière, etc...).

C'est un choix, mais je trouve ça bien trop réducteur. Tout comme pour Nicolas Sarkozy, cela manque cruellement de vision d'avenir pour la France. (La France "sécurisée" ? Admettons mais ensuite ? On ne va pas passer notre vie à défendre notre pays de tous les maux réels ou imaginaire de la Terre.)

Bref trop étroit et trop inintéressant. Je ne voterais pas pour elle.

Philippe Poutou

Le prospectus de Philippe Poutou est un peu à mi-chemin entre Nathalie Artaud et Jean-Luc Mélenchon. Il y a le discours de type syndicat, lutte contre les patrons (normal en même temps, c'est marqué "ouvrier candidat") mais avec un effort certains de présentation pour éviter (pas totalement) le texte au kilomètre.

Au niveau du contenu, même s'ils sont somme toute très similaires, il évite le gros écueil de Natahalie Artaud : Il ne dit pas qu'il ne sera jamais élu. (même s'il n'en pense pas moins, et qu'il me semble l'avoir entendu le dire à la télévision. Au moins il ne l'écrit pas, il joue le jeu d'être candidat.)

Pour le reste, le proposition étant assez proche de Jean-Luc Mélenchon, je devrais honnêtement le mettre en "short-list". Mais je vais ici faire intervenir mon biais (oui je sais, je l'ai déjà fait durant tout ce billet, mais là je le fais de façon visible et annoncée ;) ) et ne pas le retenir. De toute façon, j'ai déjà retenu un programme communiste (Oui, arrêtez avec votre "anti-capitaliste" à la noix, le partage des richesses ça s'appelle le communisme. Assumez le terme un peu.) donc pas la peine d'en avoir deux.

Je ne voterais donc pas pour lui.

Jacques Cheminade

Beaucoup de texte sur ce prospectus mais, au moins, il est bien présenté. Les mesures sont bien visibles, numérotées et détachées du texte. En plus il n'y en a que six donc on peut rapidement se faire une idée du programme.
Comme quoi la différence entre le texte au kilomètre et un prospectus efficace ne tient finalement qu'à un peu de bon sens dans la mise en forme (et d'une volonté de ne pas jouer à cache-cache avec ses propositions)

Le contenu a le mérite d'être original. Sur les six propositions, il y en a la moitié (si je ne m'abuse) qui ne sont présentes chez aucun des autres candidats. Voilà qui a le mérite de montrer une candidature véritablement différente.

Dans l'absolu je suis d'accord sur les six. En particulier le principe de grands travaux, de grands projets sur le long terme, me parle et manque trop souvent chez nos dirigeants.
Toutefois son programme a aussi les défauts de ses qualités : Parce qu'il est court, il est aussi trop court. Parce qu'il voit à long terme, il manque un peu de vision à court terme.

Bref de bonnes idées à récupérer par ailleurs mais pas un candidat pour qui je voterais.

Nicolas Dupont-Aignan

Présentation globalement efficace. Les propositions sont bien clairement indiquées, regroupées en thématique avec même, par thématique, une proposition "phare" encore plus mise en avant que les autres. (soit en tout quatre propositions "phares")
Originalité : une section indiquant, pour chaque thème, ce qui n'a pas bien été fait avant. (aussi bien par la gauche que par la droite)

Concernant le contenu je suis surpris de ne pas voir écrit la suppression de l'euro quelque part, car il me semblait que c'était le message principal que ce candidat essayait de faire passer. Il est bien fait mention de "retrouver notre liberté monétaire" mais la formulation est ambiguë.

Du coup l'argument qui m'aurait fait refuser d'office sa candidature n'étant pas présent, je me vois contraint d'en trouver un autre... et je n'en vois pas vraiment.
Je ne suis pas d'accord avec tout ce qui est écrit, loin de là, mais c'est une stratégie comme une autre qui peut marcher.

En fait, je pense que si Sarkozy avait repris ce programme là plutôt que de s'enferrer dans la coté sécuritaire (moins la partie anti-euros), il serait bien mieux placé dans les sondages.

Pour mon choix, je vais néanmoins m'appuyer sur le fait que Nicolas Dupont-Aignan souhaite un retour aux Francs (même si ce n'est pas écrit), idée que je trouve stupide, et également sur le coté donneur de leçons ("Leur échec") pour l'exclure de ma "short-list".

Je ne voterais donc pas pour ce candidat.

La short-list

Qui reste-t-il donc (par ordre de citation dans ce billet) :

- Eva Joly
- Jean-Luc Mélenchon
- François Bayrou

Voilà donc pour moi les seuls "bons" candidats à la présidentielle.

A partir de là, je sais déjà qui je choisirai mais je préfère vous laisser choisir vous. En effet, ces trois candidats décrivent trois sociétés assez différentes les unes des autres mais qui, à mon sens, sont toutes intéressantes à explorer.

Le choix final est donc une affaire de goût. Posez-vous la question : au-delà du jeu éternel des problèmes et des solutions, ai-je envie de vivre dans la société que ce candidat me décrit ?

Que la paix soit avec vous.

P.S. pour mes habitués : Première fois de l'histoire de ce blog (sauf oubli de ma part) que j'écris un Dimanche. ;)

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Solita (Ami) ·  17 avril 2012, 18:54

Je voulais faire un billet dans le même style mais j'ai eu la flemme. J'ai lu dans l'ordre du sortir de l'enveloppe, à savoir: Mélenchon, Joly, Poutou, Bayrou, Arthaud, Hollande, Sarkozy, Dupont-Aignan, Cheminade, Le Pen.
Au quatrième, j'étais agaçée de lire la même chose, même si j'ai trouvé comme toi que le papier de Mélenchon était le mieux fait. Alors quand j'ai vu le roman d'Arthaud, j'ai lâchement survolé tout le reste.
J'ai quand même remarqué la couleur bleue (Bleu-France ou Bleu-Président?) de Sarkozy, Dupont-Aignan, Hollande, et le Pen. La couleur orange (symbolique de l'énergie) pour Bayrou et Cheminade m'a un peu fait sourire.
Je dois avouer aussi que je suis sensible à l'écriture et que j'ai trouvé celle du président sortant pour le moins infantile, je ne suis pas graphologue, c'est juste mon ressenti. Le petit mot de Dupont-Aignan c'est du n'importe nawak(La forme pas le fond). La signature de Hollande se veut déjà présidentielle. Celle qui me plaît le plus est celle de Bayrou. Rien à dire sur celles de Mélenchon, Joly et Le Pen. Pour les autres pas de traces.

Les programmes ne sont pas des surprises puisque j'ai regardé un meeting de chaque candidat.
Je trouve dommage qu'avec le peu de différences entre certains programmes ces gens privilégient la prise de pouvoir à l'avenir de la France. les clivages droite-gauche sont difficiles à oublier (Et l'expérience ne me permet pas non plus d'oublier les ralliements du second tour).

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Fait et Vérité, l'enjeu de notre époque

Parmi la pléiade de difficultés qu'affronte l'humanité au sens large, il en est une qui a récemment...

Lire la suite

"Rien ne va" : La France en 2019 à travers la crise des gilets jaunes.

C'est devant l'absurdité de l'imagerie actuelle renvoyée par notre pays que j'ai soudain réalisé...

Lire la suite