Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La paix dans ma tête

bonheursmiley.jpgEn bonne entité qui n'a pas usurpé son pseudo, je suis sujet à de fréquentes instabilités variant de la religieuse zen-attitude à la violence spontanée animale. (Il n'est pas impossible que certains parmi mes vieilles connaissances soient à même de produire un moulage de ma dentition. :rolleyes: )

Et parmi ce panel d'états il en est un qui, indubitablement, m'apporte une certaine sérénité.

Résultat probable de mes vacances prolongées (Je rappelle que 2 semaines consécutives sont un record personnelle depuis la fin de ma scolarité), je me retrouve en effet avec un esprit en paix, empli de distance et de recul.

Les symptômes de cet état, idéal pour l'analyse et l'introspection, couvaient déjà dans mes précédents billets mais ces quelques jours de repos l'ont clairement amplifié.

J'ai donc mis à profit mes prédispositions du moment pour faire le ménage dans le dedans de mon moi-même intérieur à moi et me poser une question simple : Qu'en penserait Maman ?

En effet, vous n'êtes pas sans savoir que Maman Khaos n'est plus et que, ma famille possédant son lot d'imbéciles capricieux, les problèmes abondent.

J'ai donc mesuré mes actes à l'aune des valeurs que l'on m'a transmises et constaté que tout ce que je pouvais faire pour aider l'ensemble de ma famille a été fait.

J'ai démêlé les procédures administratives, trouvé les portes de sorties et les clés pour les ouvrir.
Pour ma peine, j'ai eu droit aux insultes et à la connerie de la part de ceux que j'aidais. Mais j'ai quand même continué à tendre la main et apporter mon aide pour sauver ce qui pouvait l'être.

Aujourd'hui ma tache est terminée, et lorsque je regarde derrière moi je ne vois rien que ma mère aurait désapprouvé. J'ai tenté de préserver jusqu'au bout la cohésion familiale et d'assurer le bien-être de mes proches. La décision finale reviendra au caprice d'une seule personne mais je lui aurai donné jusqu'à la fin les moyens de réussir.

C'est donc en paix avec ma conscience que j'ai cette pensée pour tous ceux qui ont osé m'insulter et me prendre pour un con alors que tout ce que je faisais était pour les aider : Allez vous faire foutre.

Que la paix soit avec vous.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Izusa (Passant) ·  30 juin 2010, 11:02

"le dedans de mon moi-même intérieur à moi" j'aime beaucoup on dirait moi dans mes délires. lol
Le principal étant de n'avoir rien à te reprocher et d'être en paix avec toi-même. Faire du mieux qu'on peut c'est une récompense en soi, l'avis des autres importe peu. ;)

Solita (Ami) ·  07 juillet 2010, 11:09

Amen! :)

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Pourquoi je vais bien ?

Alors que plusieurs de mes amis font de réguliers allers-retours en soin psychiatrique, que les...

Lire la suite

filament.jpg

Le dilemme du hérisson

Une main sur le clavier, l'autre sur la souris. Le regard dans le vague. Au delà des écrans qui me...

Lire la suite