Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La censure chez Blogger

blogger.gifComme je m'en étais fait la remarque dans mon odyssée, Blogger semble être un acteur majeur de la blogosphère.

Propriété de Google, il a le mérite de proposer une plateforme solide à tous ceux qui ne veulent pas trop mettre les mains dans la technique.
Sauf que, contrairement à un blog hébergé soi-même, vous n'avez aucun contrôle sur vos propres écrits.

C'est ainsi que, comme l'indiquait hier Numérama, certains blogueurs ont vu leur billets disparaitre du jour au lendemain, sans sommation.

Blogger reçoit en effet régulièrement de la part de la RIAA une liste de billets "hors-la-loi" diffusant des morceaux de musique protégés par les droits d'auteurs.

La problématique c'est qu'au lieu d'en informer le blogueur pour que celui-ci puisse se justifier (car il possède parfois une autorisation en bonne et due forme) ou bien pour qu'il fasse le ménage lui-même, Blogger se donne le droit de supprimer sans avertissement le contenu concerné. (musique, vidéo, mais aussi tout texte les accompagnant)

Autrement dit le blogueur ayant élu domicile sur cette plateforme n'a aucun droit de propriété sur ses propres écrits. Tout ce qu'il produit peut, du jour au lendemain, être jugé interdit par un organisme et censuré de manière identique sans que le blogueur ne puisse rien y faire.

Voilà qui n'encourage pas à rester sur cette plateforme de blogs.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

curul (Passant) ·  10 février 2009, 19:16

Hum tu sais même si tu héberge ton blog sur un serveur que tu as loué certains organisme peuvent directement contacter ton hébergeur et ce dernier peut te couper l'accès a tous moment !

Même si en général il te préviendra a l'avance ;) donc personne n'est a l'abri et puis vaut mieux voir un billet disparaitre plutôt que de finir au tribunal .

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  10 février 2009, 20:53

"vaut mieux voir un billet disparaitre plutôt que de finir au tribunal"

Et bien non, pas du tout. Surtout lorsque la disparition est injustifiée (car certains blogueurs avaient bel et bien l'autorisation de diffuser)

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Homéopathie : la guérison par le mensonge

Alors qu'elle commence enfin à disparaitre lentement mais surement des diplômes d'état, attardons...

Lire la suite

Pourquoi tous les chiffres des sondages sont faux ?

"37% des français approuvent la...", "90% des français soutiennent les...",...

Lire la suite