Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Petit guide à l'usage du Général Rondot

disque_dur.jpgPuisqu'il semblerait que le désormais très célèbre Général Rondot, ancien agent de l'espionnage français, soit bien en peine d'effacer des données ultra-secrètes de son disque dur (Je sais, ce n'est pas crédible, mais ce sont les journalistes qui le disent et les journalistes disent toujours la vérité), j'ai décidé de concocter un petit guide afin d'aider notre grand patrie et le service des renseignements généraux à se former à l'art subtil de l'effacement sécurisé de données.

Pour effacer de manière sûre des données sur votre disque dur, il existe plusieurs méthodes parmi lesquels on ne compte bien sûr pas la simple "Corbeille".
Il faut en effet savoir que lorsque l'on efface un fichier de son disque dur, celui-ci n'est pas physiquement effacé. L'ordinateur se contente de dire que l'emplacement occupé par le fichier porte désormais l'étiquette "vide". Tant que cet espace n'est pas à nouveau rempli, les informations sont donc physiquement toujours là.

Alors que faire ?

Les solutions logicielles

Tout d'abord, il existe des logiciels aisément trouvables sur Internet et gratuits qui amélioreront grandement l'efficacité de votre corbeille.
Comment fonctionnent-il ? Comme nous l'avons vu plus haut, ils vont non seulement placer une étiquette "vide" sur l'emplacement du fichier mais également effacer physiquement cet emplacement. Comprenez par là qu'ils vont écrire des informations plus ou moins aléatoires en lieu et place de votre ancien fichier.
Non seulement la case est marquée comme vide mais vos données sont donc réellement supprimée.

Mais attention, tout n'est pas si simple. Un disque dur, pour simplifier, se base sur du magnétisme pour stocker vos données. En écrasant votre fichier avec d'autres données vous modifiez donc les propriétés magnétique d'une partie de votre disque dur. Or cette modification n'est pas toujours totale.
Munis d'instrument très pointus, il est possible d'analyser votre disque dur et de retrouver l'état précédent de ces propriétés magnétiques. Il possible, en quelque sorte, de connaitre les données qui se trouvaient "en dessous", avant de se faire écraser par d'autres.*

Pour pallier à cet inconvénient, les logiciels proposent généralement la possibilité de générer plusieurs "couches" d'informations aléatoires qui vont écraser les unes après les autres l'emplacement où se trouvait votre fichier effacé.
La règle est alors simple : plus il y a de couches, moins le fichier originel pourra être récupéré. (la vitesse de calculs des ordinateurs augmentant tellement rapidement, on peut ainsi poser plusieurs centaines de "couches" sans peine de nos jours)

Les solutions matérielles

Si toutefois, nos services d'espionnages français sont incapables d'utiliser ces logiciels disponibles librement et gratuitement sur Internet, ils existent quelques méthodes encore plus sûres et efficaces lorsqu'il s'agit de se débarrasser d'informations compromettantes sur votre disque dur.

Parmi les plus connues et les plus efficaces, il y a l'aimant.

Comme dit plus haut, un disque dur fonctionne par magnétisme. Prenez donc un bon gros aimant, placez-le sur le boitier du disque dur... et voilà. Terminé. Il n'y a plus rien sur votre disque.
Par précaution, et pour augmenter la sureté de la méthode, vous pouvez faire glisser l'aimant, le placer d'un coté puis de l'autre, ...
Plus l'aimant est gros, plus la méthode est efficace.

Enfin il y a ma méthode préférée car efficace à 100%. Elle garantit l'oubli définitif de toute information compromettante et dispose d'une mérite supplémentaire d'être fun : le feu.

En effet, rien n'est plus nocif pour un disque dur qu'une température extrême. Placé au coeur d'un feu, l'intérieur va fondre irrémédiablement. Vous pouvez même ouvrir la boite pour être plus sûr.

A part ça, si le service des renseignements français recrute, je suis là.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

KannTo (Fanatique) ·  05 juillet 2007, 20:44

Cet article est excellent et m'a bien fait rire (la forme, bien sûr).

Sinon, je vais la jouer maniaque, mais on dit :
"Pour pallier cet inconvénient, (...)" et non :
"Pour pallier à cet inconvénient, (...)".

:D

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  05 juillet 2007, 21:07

C'est dans ces moments là que s'impose à moi l'idée que des vacances me seraient sans doute profitables...

eguemarine (Ami de toujours) ·  05 juillet 2007, 21:29

Entre la case et les données, mon coeur balance... ;)

s'il ne l'a pas fait c'est peut-être parce qu'il avait d'autres informations qu'il ne voulait pas perdre...

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  06 juillet 2007, 06:44

Dans ce cas, il avait alors à sa disposition l'innombrablement fournie panoplie des logiciels de cryptage et de sécurisation. Les moyens sont nombreux (raison pour laquelle je ne les ai pas abordé dans ce billet) et efficaces.

impertinences (Habitué) ·  07 juillet 2007, 00:57

Heu, je crois la seule solution... c'est changer son disque dur et détruire l'ancien à coups de marteau ou le feu comme tu dis.
Les solutions logiciels... c'est du pipeau quand tu donnes ça à un ingénieur un peu doué !

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  07 juillet 2007, 07:06

Etant moi-même un ingénieur doué je peux t'assurer qu'avec des réglages adéquats les solutions logicielles sont très performantes.

Seulement il y a bien sûr des astuces que la police peut exploiter : par exemple, lorsque tu ouvres un fichier word, une copie se crée temporairement dans ton répertoire temporaire (nommé à juste titre). Elle disparait lorsque tu fermes ton document mais il faudra donc également passer sur cette copie avec le logiciel de nettoyage intensif. Sinon c'est comme mettre une dizaine de protection sur ta porte et laisser ta fenêtre grande ouverte...

Impertinences (Habitué) ·  08 juillet 2007, 23:20

Ben si tu veux mais alors ne travaille jamais pour le gouvernement en utilisant les logiciels d'écrasement de fichier : je travaille dans un boite leader sur l'hébergement et notre patron de la sécurité a fait un petit truc rigolo, il a testé les fameuses solutions logicielles. Eh bien après avoir mis 24 couches de protection (écrasement, empilement... etc)... il a reconstitué mon document !

Non vraiment la seule solution est de changer son DD et de détruire l'autre !

declik (Habitué) ·  09 juillet 2007, 18:21

"Munis d'instrument très pointus, "

J'ai testé avec une fourchette à escargot
Résultat : apparemment cet instrument n'est pas suffisamment pointu

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Homéopathie : la guérison par le mensonge

Alors qu'elle commence enfin à disparaitre lentement mais surement des diplômes d'état, attardons...

Lire la suite

Pourquoi tous les chiffres des sondages sont faux ?

"37% des français approuvent la...", "90% des français soutiennent les...",...

Lire la suite