Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Power : drame musical

SymbolePsyche.jpgComme l'a démontré le dernier billet évoquant le sujet, peu voire aucun de mes lecteurs ne connait véritablement l'album "Power".
Pour le bien de l'humanité, et celui de mon ego, j'ai donc décidé de passer en revue les titres de cet album en vous narrant toutes les anecdotes incroyables qui sont survenues pendant son élaboration.

Pour débuter cette série, je vais donc vous présenter le titre "AfterHeart".

Comme son nom le laisse supposer, ce titre parle de la mort. Oui je sais on pourrait trouver plus joyeux pour commencer cette revue musicale mais il faut bien débuter quelque part, d'autant plus que ce titre recèle un secret. Mais je vous en parlerais plus tard.

Tout d'abord, Il faut savoir que ce titre a été conçu comme une histoire. Même s'il s'agit de musique technoïde, il y a une réelle trame de fond.

Il s'agit donc de l'histoire d'une femme en train de mourir. Son coeur bat dans les premières secondes puis c'est l'emballement et l'arrêt final. Mais bien sûr l'histoire ne s'arrête pas là (sinon la musique serait un peu courte) et nous entraine de l'autre coté.

"AfterHeart" cherche à dépeindre les sensations de l'après-vie : la peur de l'inconnu, de l'étrange et puis la fameuse lumière, le bien-être qui s'y rattache, ...

Et pendant cette exploration, il y a soudain une interruption, un retour à la réalité, une tentative de réanimation. Mais le néant est plus fort et l'on replonge dans l'au-delà, toujours plus loin, on revoit des bribes des passés, on entend des voix de son enfance, des voix qui parlent d'une petite fille désormais femme... désormais morte.

Voilà, "AfterHeart" c'est, du moins à mes yeux, tout ça. J'espère d'ailleurs un jour pouvoir mettre des images dessus pour renforcer les sensations que j'ai souhaité faire passer.

Enfin pour finir, je vous avais promis un secret : La voix que vous entendez dans "AfterHeart" appartient à une femme formidable qui aujourd'hui n'est plus.

Ah, au fait : jakhadi hurlez sur l'être humain le plus proche de vous.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:


À Voir Également