Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Pouet pouet

L'avantage indéniable des vacances c'est la possibilité théorique de ne rien faire de ses journées sinon siroter un verre de cognac eau tout en se laissant bercer par l'album des derniers véritables artistes de notre siècle intitulé poétiquement A poil dans la forêt.

Bien sûr tout cela est fort théorique puisque le port de charentaises n'est pas tout à fait synonyme de repos. En effet même si l'écoute d'à poil dans la forêt (merci de noter l'importance de la particule apostrophée) de nombreuses tches attendent le malheureux vacancier de nos jours.

Tout d'abord l'obligatoire ferveur footballistique car comme on nous le répète à l'envie : qui ne saute pas n'est pas français. Il convient d'ailleurs de se demander pourquoi la France ne souhaite pas accorder une place plus importante à ses puceaux alors qu'ils sont à l'évidence le public le plus apte à rester des heures durant, une bière à la main, devant un joyeux tas de millionnaire courant après un ballon tout en étant intimement convaincu que tout cela est bel et bien sportif. (Il est vrai que c'est également dans cette population que l'on retrouve les moins maigres d'entre nous, surpoids simultanément consécutif à la boisson mentionné plus haut et cause de l'état de virginité)

Or donc, sans ferveur point de salut comme me l'a démontré mon passage en ville ce fameux mercredi soir où une bande de joyeux jeunes alcooliques barrait ostensiblement mon chemin. L'heure étant tardive et les procédures administratives étant parfois fort longue, j'ai refoulé mon habituel réflexe et en lieu et place de leur rouler dessus j'ai opté pour quelques coups arythmique sur le klaxon qui ont semble-t-il été traduit par "on est en finale" par le foule soudainement en délire. Comme quoi les gens n'entendent bien que ce qu'il veulent.

Autre tche à tout le moins aussi fondamentale est la nécessité de se maintenir au courant des potins du moment. Ici entre en jeu la puissante force de la blogosphère qui permet de vivre un assortiment pittoresque des affres amoureuses humaines sans avoir besoin d'attendre une hypothétique nouvelle saison de loft story. C'est ainsi que tout en étant coupé du reste du monde, j'ai tout de même pu noter l'évènement fondamental du moment : Gargamel faisant son Greg. Cela dit avec un prénom aussi bien représenté de part le monde, il n'était guère possible d'attendre mieux du bonhomme. Fort heureusement l'histoire finit bien puisqu'un mystérieux inconnu a apparemment remonter le moral de la damoiselle en détresse.

Du coup ma toute neuve TNT, me permettant de recevoir environ 3 fois plus de bêtises cathodiques dans une qualité numérique irréprochable (et donc, comparativement, totalement opposée à son contenu), fait bien ple figure.

Vivement le prochain épisode.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

eguemarine (Ami de toujours) ·  07 juillet 2006, 17:37

Un peu de sirop dans l'eau, c'est meilleur... :-D

Vacances étonnantes, je te voyais plus en train de profiter de ton joli jardin, alors que tu te risques en ville pour y jouer du klaxon...

elveteran (Passant) ·  07 juillet 2006, 17:53

Excellent ce billet de vacancier qui reste cependant "blogueur toujours aussi motivé".

Une phrase a retenu mon attention et j'y adhére totalement.

je cite: Comme quoi les gens n'entendent bien que ce qu'il veulent.

Bon dimanche à toi

tsuki_c (Fanatique) ·  07 juillet 2006, 23:12

>Tout d'abord l'obligatoire ferveur footballistique car comme on nous le répète à l'envie : qui ne saute pas n'est pas français.

Khaos, ferme les yeux et imagine... l'odeur d'air vicié assorti de relents d'urine et de sueur de fin de journée, un métro bondé où l'on a peine à respirer tant on est serré, non aglutiné conviendrait mieux... une majorité de fous hystériques en maillots bleus avec l'option perruque, drapeau ou maquillage et un choeur discordant de "on est les champions, on est les champions...", un métro qui bouge sous les impétueux bonds de ces mêmes hystériques qui persistent à sauter alors même qu'ils savent qu'ils ne retomberont pas pile poil dans le peu de centimètres carrés qui leur sont attribués dans cette foule et qui retombent obstinément sur les pieds de leurs voisins qui par solidarité pour l'équipe de France se doit de stoiquement accepté tout ceci...

je suis sure que, tout de suite, ça t'inspire.... je me trompe ? ;-)

Gabrielle (Ami) ·  08 juillet 2006, 06:04

Khaos, amateur de bonne musique (j'ai honte mais j'écoute aussi^^)... Chez moi c'est aussi les vacances, mais sous forme de plongée sous-marine et voyages inter-les... Le tout également sur fond de finale et ballon rond, qui a au moins l'avantage de réconcillier même les plus indépendants avec une France un peu lointaine...

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

psychonauts.jpg

Psychonautes

Parmi l'inépuisable concert de voix qui compose la légion de cet être qui, à n'en pas douter, est...

Lire la suite

white_lemming.jpg

En pleine lumière

L'homme politique a ceci de commun avec le marketeux, le religieux et le lemming des toundras de...

Lire la suite