Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le Fauve : Chapitre VI

"Entendez ma voix hurler au fond de vos âmes,
Arrachant vos illusions, vos nobles baptêmes.
Ecoutez le lent cheminement froid de ma lame
Qui ne révèlera rien d'autre que vous-même."

               Vlad Wesley

Ce fut au beau milieu de la nuit que Phoenix et Arille parvinrent aux abords du château.
Arille avait souhaité à plusieurs reprises faire une halte pour la nuit mais le Mage avait fermement refusé. Ils devaient en terminer au plus vite.

Arille ne partageait pas vraiment son empressement même si elle ne pouvait ignorer sa curiosité naturelle. Toutefois l'idée de confronter un dieu, ou quelque chose d'approchant, et surtout en jouant le rôle de l'appât, refrénait ses ardeurs.
Tandis que la sombre silhouette des remparts se découpait dans la nuit, sa main se posa sur la petite boite en bois.

"Il n'y a pas de lumière" fit alors remarquer Phoenix.

Effectivement, aucune torche ne jetait ses feux dans la nuit et les tours de gardes et les chemins de ronde semblait vide. Aucun son n'indiquait non plus la moindre activité ce qui était anormal, même à cette heure de la nuit. Le château aurait pu aussi bien être abandonné.

Faute de vigie, Phoenix et Arille arrivèrent finalement face aux pont-levis sans avoir été une seule fois interpelés.
Celui-ci étant ouvert, ils s'engagèrent donc dans l'enceinte, s'attendant à tout moment à recevoir l'ordre de faire halte.

Mais aucun ordre ne vint et ce fut Arille qui découvrit la première pourquoi : Levant la tête sur le chemin de ronde elle vit un bras qui pendait mollement. Un liquide sombre, vraisemblablement du sang, coulait sur son long et gouttait de sa main sur le sol de la cour.

"- Le château a été attaqué, dit elle.
- Oui cela explique l'absence de surveillance, répondit Phoenix.
- L'armée du Roi a donc finalement vaincu Kannto.
- Pas nécessairement...

Il fit une pause et sembla se concentrer

- Il y a quelqu'un qui nous observe de l'une des meurtrières du château, finit-il par annoncer.
- Hostile ?
- Non, terrifié plutôt. Mais pas par nous."

Un léger trouble parcourut alors le corps de Phoenix.

- Je dois économiser mes forces, annonça-t-il. Je ne connais pas le nom de notre observateur mais apparemment il vient de décider de descendre nous ouvrir la porte."

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Notification

Une nouvelle notification chasse la précédente sur l'un de mes écrans. Un tweet de France Info...

Lire la suite