Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le Fauve : Chapitre III (fin)

Comme prévu, la rumeur parvint rapidement jusqu'au Roi.
Cinq de ses meilleurs chevaliers avaient péri dans le domaine du seigneur Kannto.

On racontait qu'une partie était mort au cours d'une rixe dans une auberge. Rixe durant laquelle une jeune femme avait poignardé un chevalier au cri de "A mort le Roi".
Plus grave encore, le reste des chevaliers envoyé en émissaire avait mystérieusement disparus. Une "disparition" dont tous connaissaient le sous-entendu.

Ainsi donc la province du seigneur Kannto se rebellait-elle contre lui. Le Roi se maudit de son aveuglement, ses conseillers n'avaient cessé de le mettre en garde, ils l'avaient pressé d'occuper au plus vite ces terres avant qu'il ne soit trop tard.

Il avait souhaité accordé le bénéfice du doute à Kannto qui lui avait paru être un homme respectable et n'avait finalement ordonné d'envoyer qu'un simple détachement pour analyser la situation.

Le Roi ne pouvait que constater les désastreuses conséquences de son hésitation.

Malgré les visages amicaux de ses conseillers, il devinait aisément ce que ceux-ci pouvait bien penser. Il avait fait preuve de faiblesse. Une nouvelle erreur de ce genre et, tout Roi qu'il était, il pourrait rapidement être destitué pour un souverain plus compétent. Nul doute qu'une bonne part du conseil se précipiterait sur l'occasion.

Non, il ne se laisserait pas déchoir. Il avait commis une erreur certes, mais il ne laisserait personne l'en blâmer et comptait bien reprendre le contrôle de la situation au plus vite.
Le seigneur Kannto allait connaitre la tout puissance l'armée royale et son cas servira d'exemple à tous les autres seigneurs du royaume.

Une fois les terres de Kannto rasés et celui-ci pendu en place publique, aucun seigneur ne se permettra plus de défier son pouvoir.

"Faites préparer les hommes, annonça-t-il au conseil, nous partons en guerre."

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

eguemarine (Ami de toujours) ·  04 mai 2006, 14:45

un chapitre d'une traite, c'est fort...

bon faut attaquer le quatre maintenant...

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  04 mai 2006, 14:49

"Vous leur donnez ça et ils veulent tout ça" ;)

eguemarine (Ami de toujours) ·  04 mai 2006, 15:00

Ben faut bien rire un peu...

J'ai au préalable salué la performance, clac, clac ( applaudissements de ma part )...

Puis moi je suis le roi des blagues de comptoir...

et oui en général je suis le dernier debout...

KannTo (Fanatique) ·  04 mai 2006, 15:12

Bah, moi je suis sobre : merci pour ce chapitre, en ce jour :-) (mais tu peux commencer le suivant si tu veux, y'aurait pas de mal, hein ...)

tsuki_c (Fanatique) ·  04 mai 2006, 16:37

ça devient insoutenable un tel suspense !!!!

Khaos tu as trouvé la recette pour nous rendre accro de ton blog ! ;-)

bon ok on l'était déjà avant ! :-p

Gabrielle (Ami) ·  05 mai 2006, 08:41

Eh ben, quelle inspiration aujourd'hui ! Ca chauffe pour le Kannto.... (dis-nous tout, tout ça c'est pour rester en tête des classements de blogs ? avec un tel suspens tous tes lecteurs guettent le prochain chapitre^^)

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Notification

Une nouvelle notification chasse la précédente sur l'un de mes écrans. Un tweet de France Info...

Lire la suite