Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Love Tests

Après le résultat saisissant du test avec 7h48, en voici quelques autres...

KannTo : "Quelques belles ressemblances entre vous deux. Sachez mettre en avant vos goûts communs, et dépasser vos différences. N'hésitez pas, prenez contact !"

Cham : "Il est impossible d'effectuer le Love Test. Pour que le Love Test fonctionne, votre fiche personnelle, et celle de la personne qui vous intéresse doivent être toutes les deux suffisamment remplies."

et le meilleur pour la fin :

Fred : "Tous les deux iriez bien ensemble. Vous vous ressemblez suffisamment pour vous comprendre, et vos divergences peuvent aussi être un atout. Vous devriez prendre contact."

Quelqu'un pourrait-il tuer le créateur de cette section du site ?

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

KannTo (Fanatique) ·  21 mars 2006, 12:06

Pourquoi tuer ce bienfaiteur ? Moi qui ne savais pas comment aborder le sujet ... Khaos Farbauti Ibn Oblivion, épouse-moi ! :-D

Onyx (Passant) ·  21 mars 2006, 15:34

Dommage pour vous tous ! Khaos est déjà pris ! ;o)

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  21 mars 2006, 15:46

Et oui KannTo, c'est trop tard ! De toute façon, tu es bien trop poilu pour moi ;)

KannTo (Fanatique) ·  21 mars 2006, 16:49

Ma parole, est-tu télépathe, en plus ? Je prépare un billet sur ce sujet, justement ! Mais bon, les poils, ça se rase (ah non, pas l'épilation, trop douloureux : les filles sont folles ;-) ) ...

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Pourquoi je vais bien ?

Alors que plusieurs de mes amis font de réguliers allers-retours en soin psychiatrique, que les...

Lire la suite

filament.jpg

Le dilemme du hérisson

Une main sur le clavier, l'autre sur la souris. Le regard dans le vague. Au delà des écrans qui me...

Lire la suite