Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Messagerie par les pieds

On arrête pas le progrès, surtout en Amérique.

Lors d'une soirée agitée, sous influence d'un éventuellement produit plus ou moins illicite ou bien lors d'un voyage au japon, vous avez peut-être croisé ceci :
DDR arcade.jpg

Il s'agit du célèbre Dance Dance Revolution, jeu dont le concept simple mais bien sympathique (oui j'ai déjà essayé...) implique de marcher sur les flèches situées au sol en rythme avec la musique. Et bien Billou étant un grand fan méconnu de DDR, Microsoft a décidé de sortir ceci :
StepUI2.jpg

On ne le voit pas très bien sur cette image, mais la demoiselle est supposée être au boulot (oui en Amérique on a des postes de travail en home cinéma...) et figurez-vous qu'elle est tout simplement en train de lire ses e-mails.
C'est Futura-Sciences qui le dit et il semblerait donc que grce aux flèches au sol, on puisse piloter sa messagerie (et naviguer sur Internet)
Le but ? Lutter contre l'obésité en Amérique.

C'est sûr, la petite dame est énorme...

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

eguemarine (Ami de toujours) ·  02 mars 2006, 15:04

effectivement elle s'habille maxi en 36...

Je crois qu'au dessus de 60 kg le tapis explose...

Greg (Passant) ·  03 mars 2006, 08:29

Pas très discret, quand on veut aller sur les blogs au boulot, ça.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

L'histoire drôle du malware WannaCry

Comme Twitter n'est parfois pas très pratique pour développer un sujet et que je trouvais l'histoire...

Lire la suite

cadenas.jpg

Sans contact

Mon smartphone c'est un peu l'équivalent personnel de la caisse à outils de mon grand-père : il y a...

Lire la suite