Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Des gens biens

Tout ceux qui suivent mon blog connaisse ma haine profonde pour la publicité. Surtout lorsqu'elle est malvenue, voire illégale.

Personnellement je me contente de lutter sur Internet, somme toute l'endroit le plus facile à "nettoyer". Chaque utilisateur étant seul maître de ce qui apparat sur son écran, la mise en place de filtres anti-pub est totalement légale et indolore.
La lutte contre le spam, nettement plus difficile, est une autre paire de manche, mais de nombreux outils existent pour lutter contre un matraquage intensif (et pourtant majoritairement illégal).

Mais voilà, il y a toujours meilleurs ailleurs et je suis tombé récemment sur des gens auxquels va tout mon respect.

Il s'agit du Collectif des Déboulonneurs. Des gens qui souhaitent mettre en oeuvre des idées toutes simples comme la restriction du nombre de panneaux publicitaires au nombre d'habitants dans les communes et la réglementation d'une taille maximale limite aux affiches publicitaires. (Taille limite déjà mise en place pour toutes les affiches NON-publicitaires...c'est beau le monde à 2 vitesse hein...)

Pour ce faire, ils ont choisi "la désobéissance civile non-violente" qui consiste tout simplement à "barbouiller" des affiches publicitaires de différents slogans mais en public, devant les caméras et en assumant pleinement leurs infractions au code pénal.
Le mot d'ordre est "non-violence", donc lorsque les forces de l'ordre interviennent ils déclinent leur identité, assument leurs actes et vont donc au poste sans faire de scandale (et sont d'ailleurs généralement relâchés)

Chapeau Mesdemoiselles, Mesdames et Messieurs et que la paix soit avec vous.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Impertinences (Habitué) ·  28 novembre 2005, 16:17

J'avoue que j'ai toujours de la sympathie pour les mouvements un peu provoc ! Surtout quand ils sont amusants et non violents. Mais j'ai toujours du mal quand il y a de l'exces ! Et c'est le cas pour les déboulonneurs : ils me font penser à ceux qui veulent que la vitesse soit limitée encore plus sur autoroute ! Je suis d'accord avec eux quand ils montrent un beau paysage détruit par de l'affichage ideux! C'est évident, il faut empêcher ça ! Je ne suis pas d'accord avec eux quand ils "piaillent" contre les grandes toiles qui masquent les travaux parisiens et utilisés par les marques : qu'est ce qui est le plus laid? des échaffaudages ou ces toiles? Je suis d'accord avec eux quand ils attaquent les panneaux publicitaires lumineux du style de celui qui se trouve sur le circulaire de la Défense, c'est dangereux et malvenu. Je ne suis pas d'accord avec eux quand ils exgigent un format maximum de 70 X 50 pour les affiches. Par contre il est souhaitable que les emplacement de ces panneaux rentrent dans une politique urbaine cohérente. Dans notre système, la publicité est indispensable et nécessaire (je vais pas développer, il y a plein de sites qui expliquent ça), elle ne doit pas être une gêne et je suis d'accord avec eux ! Mais pas d'action extrémiste, la mesure est la solution de tous nos maux ! On a l'impression maintenant que tout doit se résoudre par des actions "coup de poing" ou par la répression ... N'est-il pas temps de dialoguer un petit peu

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  28 novembre 2005, 16:37

Certes il y a du bon et du moins bon (d'ailleurs, je n'ai conservé dans mon billet que les argumentaires qui me semblaient pertinent)

Je salue surtout leur provoc non-violente, complètement à l'opposé des actions stupides de certains écolos souhaitant la "paix verte" et qui s'apparente plus à de la guérilla urbaine qu'à autre chose.

Le respect des personnes (y compris celles auxquelles ils s'opposent) est inscrit dans leur code de conduite. Ce qui est loin d'être le cas chez GreenPeace (pour ne citer que lui, j'avoue ne pas être très au fait des tenors de l'activisme écologique)

Espérons que les déboulonneurs gardent ce bon esprit (qui est, je le sais par expérience, très difficile à maintenir au fil du temps)

Enfin j'avoue que l'histoire du 70x50 est certes abusive mais soulève un lièvre avec un très mauvais arrière goût : les affiches publicitaires 4x3 sont légales, les affiches non-publicitaires 4x3 ne le sont pas.

Je suis le seul à trouver ça anormal ?

robert johnson (Passant) ·  04 décembre 2005, 16:57

l'histoire du 70X50 n'est pas abusive puisque c la taille maximale pour toute annonce non publicitaire. Pourquoi une pub pour une machine a laver devrait etre plus grosse qu'une pub pour un concert, une exposition.

"On a l'impression maintenant que tout doit se résoudre par des actions "coup de poing" ou par la répression ... N'est-il pas temps de dialoguer un petit peu"

Regarde qui est au gouvernement, regarde qui est derriere ces pub et l'argent en jeu, regarde l'histoire du mouvement antipub qui ne date pas des actions dans le metro, regarde le nombre de demandes qui ont été déposées en toute légalité, le nombre de debats qui ont ete organisés, les fins de non recevoir qui se sont accumulées, enfin regarde comment ont changé beaucoup d'aspects de notre société (Ex parmi d'autres: le droit a l'avortement). Deux choses pour terminer. L'antipub est un terme mal nommé, ıls ne sont pas contre la pub mais pour la remettre a sa place. La réfexion des antipubs va bien au dela de la pub. cf: www.decroissance.info ou decroissance.org Vous trouverez un article sur le sujet de Serge Latouche dans le monde diplomatique de Novembre.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

L'histoire drôle du malware WannaCry

Comme Twitter n'est parfois pas très pratique pour développer un sujet et que je trouvais l'histoire...

Lire la suite

cadenas.jpg

Sans contact

Mon smartphone c'est un peu l'équivalent personnel de la caisse à outils de mon grand-père : il y a...

Lire la suite