Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Une maison

...

Une maison sur laquelle nichent les oiseaux
Où le soleil se reflète aux carreaux
Un petit chemin ondule à ses pieds
Dont les herbes se disputent la souveraineté

Une douce brise cours le long d'un jardin
Taquine les tomates, ébroue le jasmin
Puis après une courte réflexion
Décide de flâner vers la maison

Elle rentre par une fenêtre oubliée
Et survole le spectacle tendre
De deux êtres sur un lit enlacés
Qu'un feu meurtrier a couvert de cendres

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Les commentaires sont fermés


no attachment



À Voir Également

Notification

Une nouvelle notification chasse la précédente sur l'un de mes écrans. Un tweet de France Info...

Lire la suite