Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Cathédrale

Le texte suivant a été écrit durant un exercice de communication lorsque j'étais encore étudiant. Il s'agissait d'écrire tout ce qui nous passait par la tête en 10 minutes sur une carte postale. La mienne représentait l'intérieur d'une cathédrale.

"Je suis le père. Je protège de ma force, de ma stabilité, ceux qui se réfugient en mon sein.

Je suis la mère. J'écoute les pleurs, les chagrins, les espoirs de ceux que je couve.

Le jour naît et je suis flamboiement. La lumière me traverse, me révèle, m'illumine.
J'apporte aux coeurs la majesté et la grandeur de celui que je représente.

Le jour avance et viennent les voix. Elles s'élèvent en moi. Elles rebondissent et résonnent.
Elles vénèrent, ordonnent, conseillent, cajolent, réclament, supplient.

Je réponds. Mais personne n'écoute.

Le jour meurt et je deviens ombre. Je suis l'oppression, j'écrase et étouffe de ma masse ceux qui s'égarent près de moi.
je leur rappelle leur faiblesse, leurs peurs ancestrales. je deviens l'abri du mystère, du ténébreux, de l'Antithèse.

Le cycle continuera ainsi jusqu'au crépuscule ou l'ascension des hommes. Mais toujours je resterais, plus grande que la somme de mes parties.
Je représenterais à jamais la grande absurdité humaine : La propre réponse à la question qui m'engendre."

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

KannTo (Fanatique) ·  06 février 2006, 15:13

C'est beau. J'adhère.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Notification

Une nouvelle notification chasse la précédente sur l'un de mes écrans. Un tweet de France Info...

Lire la suite