Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Gars de Falaise

falaise_chateau.jpgComme je vous sais avide de connaître ma complexe personne dans ses moindres détails et que la période se prête plutôt bien aux récits de nativité, j'ai décidé de vous instruire sur un sujet jamais réellement abordé ici : ma ville natale.

Car sachez-le si je semble sans âge, il n'en reste pas moins qu'il fut un temps où je n'existais pas encore et qu'il convenait donc de me choisir un point d'apparition.

J'eus pu le faire dans un éclair lumineux au sommet d'une interminable montagne, mais n'estimant pas nécessaire de faire étalage de ma supériorité dès les premières secondes de mon existence, j'ai finalement opté pour un modeste hôpital dans la non moins modeste ville de Falaise.

Pour ceux dont les yeux ne s'emplissent pas immédiatement d'étoiles à la mention de cette ville, et donc manifestement peu féru d'histoire, sachez que Falaise se situe en Normandie, plus précisément dans le Calvados (qui j'imagine n'est plus, lui, à présenter à personne, bandes de poivrots. :D )

C'est là bas que j'ai grandi mi-marchant, mi-nageant (j'y reviendrais peut-être un jour), mi-escaladant les parois, relativement abruptes lorsque l'on n'a pas encore 5 ans, de la colline sur laquelle trône le château.

Là-haut sur la colline

"Mais quel château me direz-vous, nous sommes pas sur la Loire pourtant ?" Certes non vous répondrais-je car, même s'il a largement été martyrisé par de prétendus architectes, il ne s'agit en rien d'un château de style renaissance tout en fenêtres et jardins.

Le château de Falaise, quand un abruti de passage ne l'affuble pas d'un chapiteau de cirque ou d'un pont-levis art-déco, c'est du 100% médiéval datant de la première moitié du moyen-âge avec meurtrières, remparts et murs de plusieurs mètres d'épaisseur. Autant dire du solide qui sera encore là quand, vous, vous ne serez plus. (pas moi bien sûr, puisque ma mégalomanie est immortelle)

Et le château de Falaise n'a pas uniquement été le théâtre, historique, de mon ascension d'icelui à mains nus. Il a aussi, une poignée de siècles plus tôt, vu la naissance d'un certain Guillaume le bâtard. (A l'époque on ne s'embarrassait pas avec des euphémismes façon "John Snow")
Le petit gars, Falaisien donc exceptionnel, se fera connaître ensuite en s'emparant de l'Angleterre, virant la dynastie en place pour installer la sienne, sous le nom de Guillaume Le Conquérant. 8)

Petite pause pour que l'idée imprègne bien tous mes lecteurs : La lignée royale anglaise ACTUELLE a pour origine un gars de Falaise, ma ville natale.

Mais ce n'est pas tout.

Ground Zero

Si vous avez l'occasion de faire du tourisme dans cette ville vous pourrez observer qu’architecturalement elle est... moche. Oui disons-le même : très moche. En fait, non, n'y allez pas pour faire du tourisme architectural. :rolleyes:

Mais il y a une bonne raison. Une raison d'ailleurs partagée par un grand nombre de villes du Calvados : La seconde guerre mondiale.

Pour ceux qui ne verrait pas bien le rapport, Falaise après la guerre ça ressemblait à ça :

falaise_bombardements.jpg

Du coup, même si cela en faisait une ville superbe pour tourner des films de zombies post-apocalyptique, c'était plutôt moyen pour toutes les broutilles annexes comme s'abriter de la pluie ou prendre son bain sans que tout le monde dans la rue vous regarde. :O

Un homme, Maurice Nicolas, le maire de l'époque, a donc pris sur lui de reconstruire tout ça et tout comme l'avait démontré Guillaume avant lui : lorsque Falaisien veut, Falaisien réussit.
Alors certes il n'a pas fait dans la fioriture architecturale mais en quelques années les sinistrés ont été dédommagés et la ville reconstruite.

Pour la peine, il se verra décerner la légion d'honneur et la ville elle-même obtiendra également une légion d'honneur pour son rôle durant la guerre. (Seulement 64 villes ont eu droit à cet honneur. Et toc.)

Sa légion d'honneur, Maurice ne la verra finalement jamais car il mourra peu de temps avant la cérémonie officielle. (Les Nicolas avaient hélas une santé plutôt fragile.)

Ses autres médailles (car, oui, il en a eu d'autres) sont aujourd'hui conservées par son arrière petit fils, un blogueur qui se fait appeler Khaos.

Que la paix soit avec vous.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Pourquoi je vais bien ?

Alors que plusieurs de mes amis font de réguliers allers-retours en soin psychiatrique, que les...

Lire la suite

filament.jpg

Le dilemme du hérisson

Une main sur le clavier, l'autre sur la souris. Le regard dans le vague. Au delà des écrans qui me...

Lire la suite