Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La Scala à Changé

scala.jpgComme promis dans mon billet inaugural de la nouvelle catégorie "Nigth Life", voici donc la première critique des discothèques de ma région : La Scala, à Changé

Puisqu'il s'agit d'une première n'hésitez pas à me faire part de vos remarques sur la forme et, bien évidemment, si vous n'êtes pas d'accord sur le fond les commentaires sont ouverts à tous (et les insultes autorisées ;) )

Musique : 1/5

Alors commençons immédiatement par les sujets qui fâchent. En effet s'il y a bien un critère qui me semble le minimum syndical quand on sort en boite de nuit... c'est la musique ! (Non, il ne s'agit pas des femmes, bande de pervers va ! :rolleyes: )

Et alors là, il faut avouer que la Scala m'a vraiment gâté : De 00h00 à 03h00 (J'ai pas tenu jusqu'au bout), il y avait du zouk, du zouk, du zouk... et une ou deux merde d'il y a 20 ans (Oui, oui, 20. Peut-être pour payer moins cher la SACEM je sais pas :O ) histoire de varier un peu.

Loin de moi l'idée de faire de l'élitisme de mélomane parce que je suis vraiment bon public (D'ailleurs j'ai dansé dessus c'est dire), mais franchement les milles et unes variantes de Coupé-Décalé-Kuduro-MagicSystem pendant des heures ça n'apporte pas grand chose à part la démonstration de l'incompétence du DJ.

Je précise tout de même qu'il ne s'agit évidemment pas d'une soirée spéciale à thème zouk hein. En fait j'avais déjà mis les pieds dans cette boite il y a plusieurs mois et la playlist était globalement la même.

Alors vous allez me dire : "Ce n'est pas possible Khaos, tu es de mauvaise foi. Ce n'était pas QUE du zouk."
Et vous auriez tout à fait raison, il y a bien eu un morceau n'ayant rien à voir à un moment donné : Gala - Freed from desire... 8O

Salle(s) : 4/5

La Scala est un bâtiment sympathique. Même s'il n'est pas tout neuf, il est en bon état et plutôt bien agencé.

Il y a pas mal de table tout autour de la piste pour se poser sans forcément se couper de l'ambiance et avec plusieurs variantes selon que l'on est un groupe de 15 personnes ou juste un ou deux.

Globalement ce n'est pas la place assise qui manque et il y a même deux autres salles à ambiance plus "alcôves" moins bruyante si l'on a envie d'être un peu plus au calme.

Enfin dernière aile du bâtiment : une sorte de préau fermé pour les fumeurs (ou bien pour ceux qui veulent être un peu au frais sans quitter la discothèque)

L'ensemble est bien pensé, on y est à l'aise et il ne manque finalement qu'une seule chose : une autre piste de danse (histoire d'avoir une alternative au DJ zoukeur fou)

Fréquentation : 3/5

Là je dois bien avouer ma surprise. D'accord nous sommes au mois d'aout, d'accord ce sont les vacances, d'accord il n'y avait aucune soirée particulière, mais quand même.

Il faut savoir que si, comme moi, vous demandez à tous ceux que vous croisez qu'elle est la meilleure discothèque du département la réponse est unanime : La Scala

Avec une réputation pareille, je m'attendais à me battre pour avoir les 3m² nécessaires à ma technique de danse si... euh... particulière. (Non je n'en dirais pas plus, vous n'avez qu'à venir)

Or là, il faut bien avouer qu'il n'y avait pas foule, et pourtant nous étions samedi. Il suffisait qu'un groupe d'étudiants fassent une petite pause au bar pour que le dancefloor se transforme en désert de western. Je m'attendais presque à voir passer un buisson mort poussé par le vent.

Bon il y a tout de même eu quelques moments de foules donc tout n'était pas à jeter.

Au niveau tenue des gens, par contre, rien à redire. Il y avait bien quelques personnes qui aurait mieux fait de ne pas boire mais les videurs étaient efficaces et l'ambiance n'était pas malsaine du tout.

En fait pour tout vous dire, sur l'ensemble des fois où je suis venu à La Scala, la seule presque-bagarre que j'ai pu voir... c'est moi qui l'ai déclenché. 8)

Amusement : 3/5

Pour finir, une note purement subjective (oui je sais les autres l'étaient déjà pas mal aussi ;) ) qui cherche à répondre à la question suivante : Me suis-je amusé ?

Et c'est là qu'on voit à quel point je suis bon public car, dans le fond, ce n'était pas si terrible. Je me suis bien dépensé, j'ai "putté mes hands up" à l'occasion et j'ai même dansé un peu collé-serré ce qui, ma foi, est toujours un bon moment ! :evil:

La Scala a également la particularité d'avoir un photographe qui passe souvent, fait plein de photos plutôt pas mal et les met sur la page Facebook attitrée. Je trouve l'idée très bonne et c'est même dommage que les autres n'en fassent pas autant.

Donc même si ce n'est pas la discothèque du siècle (quoi qu'en dise les gens que j'ai interrogé et qui manifestement contrairement à moi n'ont jamais connus de vraies expériences clubbing), je lui accorde la moyenne car j'y suis resté plus de 5 minutes.

TOTAL : 11/20

Prochaine virée : Le Justice à Mayenne

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

scooter-soiree.jpg

Scooter en Mayenne !

Samedi soir était un grand soir pour moi puisque j'ai eu l'occasion de voir en chair et en os l'un...

Lire la suite

la_carapate.jpg

Retour à la Carapate, à Ménil

Samedi dernier, c'était le retour annuel de DJ Fou à la Carapate. Alors pour la peine, et vu que...

Lire la suite