Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Vampire

...

Mes vieux os, ma peau froide, mon cerveau si lassé,
Mes yeux qui s'allument soudain tel un prédateur.
Me voilà juste derrière toi, ton cou, ta sueur,
Ta main qui tremble alors qu'elle fait tourner la clé.

Des paroles, des mots, des silences qui en disent tant.
Nos voix se mêlent tel un prélude, une symphonie
Couvrant à grand peine le hurlement de l'envie,
La vibration de l'air et les cœurs palpitant.

Puis les mots ne peuvent plus retenir le désir.
Les vêtements tombent soudain et te voilà offerte,
Tremblante, dans ta nudité aux courbes parfaites,
Tandis que je m'abreuve à la source du plaisir.

Le feu de ta jeunesse, de ta force, de ta vie,
Me vole mon âme et je deviens alors la proie
consumée, brulée vive. Ta passion m'engloutit.
Assouvissant tes désirs, tu t'empares de moi.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également