Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

A la poursuite de Rural-Geek

question.jpgPendant que vous usez (ou pas) vos neurones sur les questions fondamentales que je vous pose, j'applique également à moi-même le principe "un bon cerveau est un cerveau qu'on utilise" (contrairement au discours tenu par la télévision et les politiques en général)

C'est pourquoi je n'ai pas hésité à m'auto-lancer une petite devinette sous forme d'enquête que je m'en vais vous narrer par le menu, car en tant que auteur/héros de ce blog ce que je fais est, par définition, d'une importance capitale.

Le début de cet intrigue est donc survenue lorsqu'un certain @Rural_Geek s'est un jour mis à me suivre sur Twitter.

Jusqu'ici rien de particulièrement anormal car en tant qu'acteur majeur du web je reçois chaque jour des millions de nouveaux abonnements à mon compte, surtout depuis que j'y relate des choses capitales comme par exemple le compte-rendu journalier de ma partie de Skyrim. (Je ne plaisante qu'à peine, quasiment le tiers de mes abonnés actuels semble s'être abonné uniquement pour ça.)

Bref, cela aurait pu être un non-événement comme en fut rempli ma longue carrière d'internaute si la curiosité du web-détective ne s'était soudain emparé de mon âme.

Le challenge s'est alors imposé à mon cerveau : Découvrir l'identité secrète de @Rural_Geek (Oui, je pourrais lui demander directement mais avouez que cela serait nettement moins drôle)

Parole Publique

La première étape fut donc naturellement de lire un peu ce que publiait cette mystérieuse personne sur son compte Twitter.

Deux faits majeurs se sont dégagés de cette première analyse :

- L'inconnu(e) vit dans ma région
- L'inconnu(e) était au grand meeting annuel de mon entreprise

Ajouté à cela qu'il (ou elle) connaissait mon pseudo sur le web (ou bien a reconnu ma photo), la conclusion s'imposait d'elle-même : @Rural_Geek fait parti de mes collègues de boulot.

Web Profiling

@Rural_Geek ayant eu l'amabilité de fournir une adresse de site web dans son profile Twitter, il était temps d'aller voir ça de plus près.

La première étape consistait à identifier le propriétaire du nom de domaine à l'aide de la commande appropriée mais hélas le résultat ne fut pas probant (et puis là encore cela aurait été trop facile) car les coordonnées étaient masquées. (Un peu de courage quand même les enfants, prenez exemple sur moi : je dis plein de méchancetés sur ce blog, j'avoue ouvertement être un hacker et j'en passe et des meilleurs, et pourtant mes coordonnées sont totalement publiques.)

Il fallait donc procéder autrement.

Le nom réel de l'auteur n'apparaissant nul part sur le site web, je me suis alors intéressé à deux éléments : le QR code et le geek code

Un peu de codes

Petit rappel pour les non-initiés :

- Le QR code c'est ce carré blanc rempli de pixels noirs que vous voyez fleurir un peu partout sur les affiches, emballages, etc... et dont la vocation est majoritairement d'être utilisé avec un smartphone. Vous prenez le QR code en photo et, avec l'application adéquate, votre smartphone vous affiche un truc (texte, site internet, vidéo youtube, etc...)
Les marketeux (qui comme d'habitude n'ont rien compris) appelle ça du "transmédia", voire de la réalité augmentée, et nous en colle partout en oubliant d'apporter une quelconque valeur ajoutée.

Dans le cas présent, le QR code de @Rural_Geek se décrypte en "Bienvenue sur http://www.rural-geek.fr !" ce qui est certes aimable mais n'apporte pas grand chose à mon enquête. ;)

- Le Geek code c'est un bloc de texte hermétique avec généralement une combinaison de lettres, de "+" et de "-". Il est souvent clairement identifiable car commençant la plupart du temps par "BEGIN GEEK CODE BLOCK".
Le but du Geek code est de dresser un portrait "pertinent" de la personne qui l'écrit (Ne pas oublier que les Geeks ont une notion parfois étrange de ce qui est ou non pertinent ;) )
Si vous voulez vous amuser à faire le votre tout est expliqué sur la page officielle.

Le Geek Code de @Rural_Geek permet d'obtenir des renseignements importants :

- il aime Linux
- il n'aime pas les macs
- il est dans la tranche 40-49 ans

Le colonel Moutarde avec le chandelier dans la bibliothèque

Muni de tous ces indices, il est donc temps de conclure sur l'identité secrète de @Rural_Geek.

Après avoir éliminé les - de 40 ans, les + de 50, les possesseurs de Mac, les collègues sous Windows, les profils non-développeurs, etc... le choix se restreint à quelques personnes.

Le moment étant venu de choisir, je propose donc : Bruno, c'est toi ?

Que la paix soit avec vous.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Rural-Geek (le vrai, l'unique) (Passant) ·  02 avril 2012, 16:56

On cherche souvent loin ce qui est finalement très proche ...
Bonne enquête l'ami ! ;)

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  02 avril 2012, 16:58

C'est le problème de bosser dans une boite où on a tous le même profil, ça pourrait être n'importe qui ;)

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  03 avril 2012, 07:58
Alors disons : Frédérique ?
Rural-Geek (le vrai, l'unique) (Passant) ·  16 avril 2012, 20:18

ah bah tu vois quand tu veux ! ;)
par contre c'est FrédériC (Frédérique étant la version féminine de ce prénom)

marcori (Passant) ·  10 mai 2012, 21:13

En même temps, c'est pas très difficile comme enquête.
-- lien supprimé --

Rural-Geek (le vrai, l'unique) (Passant) ·  28 mai 2012, 14:54

je crois que moi aussi je vais avoir une petite enquête à mener Khaos ... dans ton entourage je pense , voir dans le nôtre ... pour découvrir qui se cache derrière ce "marcori" qui connait d'emblée mon nom de famille et se permet de le diffuser comme cela ...

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Pourquoi je vais bien ?

Alors que plusieurs de mes amis font de réguliers allers-retours en soin psychiatrique, que les...

Lire la suite

filament.jpg

Le dilemme du hérisson

Une main sur le clavier, l'autre sur la souris. Le regard dans le vague. Au delà des écrans qui me...

Lire la suite