Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La trousse à outils de l'internaute généalogiste

arbre_genealogique.jpgSi comme moi vous entretenez une passion plus ou moins dévorante envers la généalogie (et plus ou moins motivée par une névrose personnelle), sachez que l'époque vous est propice car les archives s'ouvrent de plus en plus à Internet. (Comme je l'avais déjà évoqué dans un précédent billet)

Pour vous aider dans vos recherches, voici donc quelques outils incontournables.

Le logiciel

Tout d'abord, il vous faut un programme de généalogie. Indispensable pour éviter de vous retrouver très rapidement avec une montagne de papier, de notes et de photos empilés dans toute la pièce, et rangée de manière plus ou moins efficace.

Les outils sont nombreux, aussi bien payants que gratuits, mais pour ma part je vous conseille sans hésiter GRAMPS

D'un abord un peu difficile, il s'avère à l'usage très complet, performant et compatible (notion très importante, car de nombreux logiciels de généalogie vous enferme dans un format propriétaire impossible à lire par d'autres programmes).

Personnellement, ma fonction préférée dans ce logiciel est la génération d'un site Internet contenant la "Saga familiale" (en gros, toutes les fiches d'individus et les arbres correspondant) qui est très bien fait et agréable à utiliser pour les visiteurs.

Il pèche par contre quelque peu du coté des Arbres "décoratifs", car les arbres généalogique qu'il génère ne mérite pas vraiment d'être encadrés. Ce sont des arbres uniquement fonctionnels.

Les archives en ligne

Une fois muni de votre logiciel, et après avoir amassé vos premiers renseignements auprès de vos proches, il est temps d'attaquer vos recherches aux archives départementales. La plupart d'entre elles sont désormais disponibles sur Internet (ou en passe de l'être).

A ce niveau, il y a une adresse incontournable : La carte des AD et des communes en ligne fournie par le blog GénéInfos.

Vous y trouverez de manière pratique les adresses de toutes les archives, accessibles sur Internet, qui vous intéressent.

Au passage, n'hésitez pas à visiter le blog GénéInfos lui-même qui est une très bonne source d'information sur l'actualité de la généalogie.

Les archives liées à la guerre

Si les archives départementales contiennent à priori l'ensemble des données nécessaires pour constituer votre arbre, il existe quelques sites qui vous apporteront un complément utile pour tout ce qui concerne l'époque des guerres.

Parmi ceux-ci, le meilleur est sans conteste le site Mémoire des Hommes

Sur ce site, vous trouverez la fiche individuel de tous les morts pour la France, le lieu de sépulture et également de le journal des d'opérations de son unité.

Les listings des associations

Avant que les archives départementales ne se lance sur Internet, l'une des ressources importantes pour la recherche généalogique était les listings des associations.

Chaque association procède en effet à des dépouillements au sein des archives de leur région, elle constitue ainsi des listes contenant les dates, noms et lieux des évènements inscrits dans l'état civil.

Ces listing sont théoriquement centralisé sur le site Bigenet

Attention toutefois dans l'utilisation de ces informations. Au delà du fait qu'elles sont bien souvent payantes, elles sont souvent incomplètes (vous n'y trouverez pas les détails des actes, simplement les noms et dates) et même parfois fausses (erreur dans les dates ou dans l'orthographe des noms)

Muni de ces adresses, vous devriez pouvoir rendre vos recherches généalogiques encore plus efficaces et fructueuses !

Que la paix soit avec vous.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Izusa Lakota (Ami) ·  09 février 2010, 08:57

très intéressant mais il faut avoir du temps pour faire ça et puis ça se peut se révéler dangereux, tu peux être retrouvé par des gens dont tu ne souhaiterais pas qu'ils te recontactent ;-)

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  09 février 2010, 10:04

Euh... Non. Tu confonds la généalogie avec le "cyberstalking".

Lorsque tu fais de la généalogie, tu ne peux retrouver dans les archives que des informations qui ont plus de 75 ans minimum. Donc la plupart du temps, tu n'obtiens des informations que sur des gens morts depuis longtemps.

Le cyberstalking qui consiste à utiliser la puissance d'Internet pour obtenir des informations sur les vivants peut, lui, être effectivement dangereux mais n'a strictement rien à voir, dans les outils comme dans les méthodes.

Izusa Lakota (Ami) ·  09 février 2010, 11:50

Ah scuse autant pour moi, je pensais que ça revenait à la même chose :rolleyes:

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Fait et Vérité, l'enjeu de notre époque

Parmi la pléiade de difficultés qu'affronte l'humanité au sens large, il en est une qui a récemment...

Lire la suite

"Rien ne va" : La France en 2019 à travers la crise des gilets jaunes.

C'est devant l'absurdité de l'imagerie actuelle renvoyée par notre pays que j'ai soudain réalisé...

Lire la suite