Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Secte : Kit de construction 2

mage_mind.pngAprès avoir esquissé dans les grandes lignes les éléments essentiels à la création d'une secte, voici un complément d'information sur les dogmes pour vous permettre d'aller plus loin dans votre démarche.

Je vais vous détailler les 3 grands principes qui doivent être nécessairement inclus dans votre doctrine. Même si, sur la forme, ces principes peuvent être très variables, leur inclusion dans votre secte vous garantira une efficacité accrue.

Le principe d'Utopie

Lors de la rédaction de votre doctrine, il est important d'inclure un principe d'utopie. Ce mécanisme très simple consiste à dire que le monde dans lequel tout le monde vit n'est pas idéal. Votre secte apporte donc quelque chose qui permet d'atteindre un autre monde, qui lui sera meilleur.

Cet autre monde peut être le notre mais amélioré, ou bien il peut s'agir d'un endroit totalement autre du monde réel. (Le Paradis chrétien par exemple)

L'important pour votre doctrine est d'appuyer sur le fait que cet idéal existe mais n'est ni ici, ni maintenant.

Astuce pratique : si votre doctrine ne peut pas clairement affirmer que le monde n'est pas idéal (difficulté fréquemment rencontrée par les doctrines à base de contemplation de la nature), il est possible de contourner cet obstacle en indiquant que si le monde en lui-même est parfait, les personnes vivant dedans ne le sont pas. Le principe d'utopie s'exprimera donc en indiquant que l'idéal ne sera atteint que lorsque les personnes vivant dans le monde deviendront idéales.

Le principe de dissociation

Le second grand principe d'une doctrine efficace c'est celui de la dissociation. Il s'agit de définir ce qui empêche le monde tel qu'il est de devenir le monde tel qu'il devrait être selon votre doctrine. Il faut en quelque sorte "nommer l'ennemi".

Cet ennemi peut être externe (Satan pour les chrétiens) ou interne (Les thétans pour les scientologues), l'important c'est qu'il n'est pas "Soi".

Afin de clarifier, prenons un exemple simple : Tom tire les cheveux de sa sœur. Au lieu d'énoncer comme doctrine qu'il ne faut pas faire de mal à sa sœur, le principe de dissociation s'appuiera sur le fait que ce n'est pas véritablement Tom qui a agit mais une part de lui, nommée "le Mal", qui l'a poussé à le faire. Une fois identifié, Tom peut donc se dissocier de "le Mal". La doctrine ne lui dit plus "Tu es méchant" mais "Tu as en toi de la méchanceté".

Ce principe permet de dé-responsabiliser les adeptes de la doctrine et la rend donc plus facile à accepter.

Astuce pratique : Dans la mesure du possible préférez un ennemi externe. Sa dissociation évidente avec le "Soi" permettra une acceptation par un nombre bien plus important de personne.
Hors des mystiques, l'exemple de la politique est lui aussi une bonne démonstration d'application de ce principe, à étudier lors de la construction de votre doctrine.

Le principe de communauté

Enfin dernier principe majeur d'une bonne doctrine : l'implication de la communauté.

Il est essentiel d'intégrer dès le départ (et donc dès la création de la doctrine) des préceptes qui impose d'une manière ou d'une autre une communauté.
Il est peut s'agir de règles hiérarchiques sacrées ou bien d'une histoire des origines incluant de nombreux actes héroïques réalisés par le groupe. Mais quelque soit la forme adoptée, la communauté doit être présente.

Cette aspect est plus important que la structure organisationnelle réelle de votre secte car c'est principalement par la doctrine que seront liés vos adeptes.

Une fois la communauté instaurée il est alors bien plus facile d'attirer des adeptes (l'être humain est social, il aime appartenir à un groupe) et également de les conserver (Il existe une barrière "Nous VS les Autres" qui rend la communauté solidaire et qui rend également plus difficile le départ d'un adepte)

Astuce pratique : Il n'est pas nécessaire de détailler dans la doctrine les règles précises régissant la communauté. Il est largement suffisant et plus simple de poser quelques éléments qui permettent aux adeptes de se définir par leur différence face au reste du monde et leur point commun avec les autres adeptes.

Que la paix soit avec vous.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

La France est-elle une dictature ?

En ces temps houleux qui ne font somme toute que répondre aux temps de provocation précédant, durant...

Lire la suite

Homéopathie : la guérison par le mensonge

Alors qu'elle commence enfin à disparaitre lentement mais surement des diplômes d'état, attardons...

Lire la suite