Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Qui qui qui sont les Reikis (air connu)

reiki.jpgAu milieu du marasme neuronal pré-festivité qui, comme tout un chacun, m'accable à moins de 48h d'un marathon gastronomique, un coup d'œil rapide dans la blogosphère a éveillé ma curiosité en me présentant le nom d'une mystique qui m'était inconnue : le Reiki.

En bon cynique consterné mais curieux de la bêtise prolifique de mes compatriotes humains (la même qui a permis de démontrer, Copenhague à l'appui, que la politique n'a pas pour but de mener les peuples vers un avenir meilleur, mais juste de les mener tout court), je me suis donc empressé de lire tout ce qui était disponible sur le sujet sur ma bonne veille Toile.

Définition

Pour ceux qui n'aurait pas la patience d'en faire autant et qui ne connaitra pas ce courant, je vous livre la définition donnée par Wikipedia :

"Le Reiki est une philosophie, un art de vivre et une médecine non conventionnelle d'origine japonaise, basée sur des soins énergétiques par imposition des mains."

Vaste programme à n'en pas douter mais, que voulez-vous, une mystique digne de ce nom se doit d'être absolue. Personne n'est près à payer pour appartenir à un clan qui ferait dans la demi-mesure.

Ah oui, j'avais oublié de préciser ce détail. Comme tous ces homologues, ce courant ne s'intéresse à l'immatériel qu'une fois acquitté le don matériel. (Et oui ma brave dame, la religiosité ne nourrit pas son homme contrairement à la psycho-pathético-thérapie)

Mais passons. Après tout dans ce monde mercantile c'est bien là le moindre de ses défauts.

Médication

Or donc le Reiki a réponse à tout et en particulier à vos petits bobos physiques de la vie quotidienne.

Alors bien sûr, ça ne marche pas sur les maladies graves et il faut y mettre un peu du sien pour que l'énergie miraculeuse circule correctement des mains imposées au patient reposé. C'est comme avec les céréales, il faut faciliter le transit.

D'ailleurs il semblerait que l'esprit scientifique soit un très mauvais conducteur de cette énergie puisque, comme tant d'autres, aucun résultat positif n'a jamais été démontré par de véritables études.

Ne reste plus que le bon vieil effet du "ça marche parce qu'on y croit" (appelé "placebo" chez les scientifiques, "foi" chez les chrétiens, "sagesse populaire" chez les cons) qui, au cours des millénaires d'existence de l'humanité, à maintes fois prouvé sa valeur.

Réflexions

Une fois évacué le coté pseudo-médical du Reiki, on en vient donc à l'essentiel du courant : la philosophie. Elle s'exprime (de manière très résumé) dans les principes suivants :

- Ne te mets pas en colère
- Ne te fais pas de souci
- Sois rempli de gratitude
- Accomplis ton devoir avec diligence
- Sois bienveillant avec les autres, et avec toi-même

On retrouve ici l'origine historique de ce mouvement qui puise ces racines dans la civilisation japonaise et plus généralement asiatique où figure en bonne place l'harmonie avec le monde et le principe de soumission (pas nécessairement d'un point de vue péjoratif, il s'agit plutôt ici d'un mélange de loyauté exacerbée et de respect hiérarchique poussé à l'extrême)

Mais au delà de cette note culturelle, l'originalité de ces principes est somme toute très relative. On les retrouve dans l'essentiel des mystiques modernes ou modernisées, du bouddhisme à la chrétienté en passant par les chevaliers Jedi. Bref, c'est la même recette mystique que partout ailleurs : "que la paix soit avec vous" (et les autres)

Le fait que ces principes soient en contradiction flagrante avec la nature humaine et que l'application stricte de ces principes engendre donc une limitation de ce qui fait l'être humain ne semble apparemment gêner personne.

Que le but spirituel ultime de l'Homme soit de s'amputer d'une partie naturelle de son cerveau me semble plus que douteux. Mais, que voulez-vous, il en va des religions comme du reste de notre société, l'important c'est le politiquement correct.

Conclusion

Bref, si les douleurs articulaires vous assaillent, n'hésitez pas à consulter le rebouteux le plus proche de chez vous. Qu'il soit ou non de confession Reikiite (?), le résultat sera le même du moment que vous lui faites confiance.

Et pour ce qui est de vos douleurs spirituelles, un bon vieux auto-coup de pied au fesse est la meilleure des médecines. Inutile d'aller le réclamer ailleurs, ni de faire des Kanjis rigolos, personne ne connait mieux votre esprit que vous même.

Que la paix soit avec vous. ;)

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Izusa lakota (Ami) ·  23 décembre 2009, 12:37

Voilà un article qui ferait presque ressortir cette bonne vieille raleuse de tsuki_c ! Mais je l'ai demandé je l'assume ! (remarque les points d'exclamation) :evil:

La première des choses que je dirai c'est qu'il existe deux courants reiki, le dit "traditionnel" et le dit "libre".
Dans les deux cas, tu peux trouver effectivement des vautours qui ne veulent que ton argent, à côté de ces gens là tu trouves aussi des gens qui veulent simplement vivre de leur mission de vie et doivent malheureusement assumer leurs contingences matérielles et enfin ceux qui le font gratuitement parce que oui, ça existe !
D'ailleurs dans le reiki dit "traditionnel" il est demandé pour atteindre le niveau de maître de faire un nombre minimum d'heures de soin bénévoles.
Voilà ça c'est pour le côté ce sont tous des voleurs, oui et bien non...
Pour ce qui est de ça n'a pas été prouvé scientifiquement, pour ça encore faudrait-il que quelqu'un se penche dessus autrement que d'un balcon regardant de loin et disant les paroles de la chanson ne correspondent pas à ce que j'écoute habituellement à quoi bon écouter cette nouvelle chose... Autant dire que tu as la réaction de ceux qui ont traité de fou celui qui clamait qu'on pouvait avoir un réseau internet mondial, celui qui clamait que la terre était ronde et celui qui disait qu'on irait sur la lune...
Le grand khaos croit et sait que le vent existe et pourtant il ne le voit pas et les gens croyaient et savaient qu'il existait avant même d'avoir inventé des outils et autres instruments pour le mesurer...
Quand à avoir la foi et bien je rigole doucement quand je sais que je suis sur le blog de quelqu'un qui croit dur comme fer en lui-même ce qui outre le fait de faire de toi un croyant malgré tout rentre également dans l'un des principe du reiki qui enseigne à croire en soi-même en son propre pouvoir...
Concernant la guérison a proprement parler, toi et toi seul décrète que le reiki ne fonctionne pas sur les maladies graves. Le reiki fonctionne avec les énergies (tu devrais te pencher sur nos constituants physiques), le but du jeu pour ainsi dire est d'enlever tous les blocages du corps physiques et éthérique, le point à atteindre est une guérison hollistique. Chaque personne a en elle la capacité de se guérir, chaque personne est la cause de son mal mais elle est aussi sa solution, c'est ça le reiki, on ne te demande pas d'aller voir 36 000 gourous, non on te demande d'atteindre un niveau de sérennité qui te permet de faire remonter tes capacités intrasèques.
Chaque problème médical a une cause, nous soulageons la conséquences mais nous voulons surtout éliminer la cause.

pour ce qui est de "Le fait que ces principes soient en contradiction flagrante avec la nature humaine et que l'application stricte de ces principes engendre donc une limitation de ce qui fait l'être humain ne semble apparemment gêner personne." il va falloir que tu m'expliques au juste ce que ça veut dire car étant des cons que tu mentionnes et de ceux qui ont renoncé à une partie de leur cerveau je suis dans l'incapacité à comprendre clairement ce que tu voulais vraiment dire... ;)

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  23 décembre 2009, 13:36

Ah que j'aime quand le chaos s'empare d'autrui. En plus ça fait de beaux débats avec des non-arguments magnifiques que les catholiques t'envient (enfin pas tant que ça puisqu'ils pratiquent aussi :) )

Alors pour compléter mon billet et reprendre tes remarques dans l'ordre :

- En ce qui concerne le Reiki "traditionnel" et le Reiki "libre", je n'ai effectivement pas la prétention de tout savoir sur le Reiki après une lecture de quelques heures. Je n'étais pas au courant d'éventuel sous-division. (Cela dit la remarque est belle puisqu'elle permet de te différencier des "mauvais" Reiki : "les mauvais Reiki c'est les autres" en somme)

Donc tu es Reiki mais sans vraiment l'être ? Un peu comme un porsalut où ce serait bien écrit dessus mais en fait ce serait du comté ? Ben faut pas l'appeler Reiki alors.

- La preuve scientifique, l'éternel argument qui pourtant est le plus normal du monde : On prend 2000 personnes (ou moins mais un minimum représentatif quoi), la moitié est soignée par Reiki, l'autre moitié par un faux Reiki. On compte les soignés à l'arrivée et voilà la preuve ou non de l'efficacité.

Tout comme je n'accepte pas un vaccin de la grippe sans test, je n'ai aucune raison d'accepter la moindre méthode médicale alternative ou non tant qu'on ne m'a pas prouvé son efficacité (et sa non-dangerosité)

Il ne s'agit pas de mystique ici, mais bien de santé physique. Les deux n'ont rien à voir. (On n'est plus au moyen-age)

- Sur les fous : personne n'a déclaré fou le type qui a inventé le concept d'Internet (au mieux on s'est demandé à quoi ça pouvait servir), aucun scientifique n'a déclaré fou le type qui a dit que la terre était ronde (les grecs l'ont démontré il y a bien longtemps) ce sont des religieux qui l'ont fait, et parmi ceux qui ont parlé de voyage sur la Lune on a Jules Verne qui est bien connu pour avoir été détesté et moqué par tous...

- Au niveau de la foi : et bien on est d'accord (si, si :) ), l'effet placebo fonctionne quand on croit que ça va fonctionner. Que ce soit habillé de Kanji ou bien de mégalomanie cynique, ça revient au même. Oui j'ai foi en moi. Et c'est pour cela que je suis formidable (auto-suggestion "placéboique")

- La nature humaine : Là j'avoue, je tape fort car à ma connaissance personne de sensé n'accepterait mon dernier argument (mais j'aime bien le sortir quand même, je suis taquin ;) ). Le concept est simple : La colère, la peur, les doutes, etc ... sont des réactions naturelles de notre être/cerveau/nature. Dire en substance : "vous serez heureux quand vous n'aurez plus de colère" revient à dire : "Cette partie du cerveau va être amputé". C'est idiot. Si nous sommes ainsi fait c'est parce qu'il y a une raison. Prôner l'ablation d'une partie de ce que nous sommes, c'est simpliste et naïf.

Alors c'est sûr, c'est moins rassurant et plus compliqué de faire avec, mais c'est comme ça.

Enfin pour finir, pour reprendre ce que j'ai mis sur Facebook et qui était beaucoup plus synthétique que tout ce blabla (mais c'est toi qui a voulu hein :) ): Le Reiki c'est juste la même chose que le reste. Ni mieux, ni moins bien. Juste pareil.

Izusa Lakota (Ami) ·  23 décembre 2009, 14:07

En fait tu ne t'en rends pas compte mais tu as un profil très rapprocher des satanistes (je parle pas de ceux qui égorge des animaux hein, je parle des vrais satanistes ceux qui place l'homme avant tout)

Quand j'ai parlé de reiki traditionnel et de reiki libre a aucun moment je n'ai parlé de bon reiki ou de mauvais reiki, dire ça c'est déformer mes paroles, c'est comme si tu disais à deux écoles différentes de kung fu que l'une est mauvaise par rapport à l'autre, non elle est juste différente, chacun va où il se sent à sa place. Choisir un mouvement plutot qu'un autre ce n'est pas forcément trouver son voisin mauvais ou autre.
Personne ne force à juger forcément celui qui ne marche pas dans la même rue !

Je te trouve terriblement manichéen, tout est blanc ou noir dans ton discours, mais où sont les nuances de gris ?

je vais prendre mon cas puisque c'est celui que je connais le mieux, depuis plus de deux je n'ai pas mis les pieds chez un médecin... Libre à toi après de considérer que c'est de l'auto-suggestion ou une quelconque forme de croyance (de con) mais en attendant le résultat seul compte : je ne suis plus malade, je suis apaisée.
Où est-il écrit que l'être humain doit toujours vivre dans la colère l'anxiété et la peur, c'est toi qui l'a décrété ? Pourquoi ça ne serait pas naturel de vivre confiant et plein d'amour ? On a beau s'appeller Khaos on en n'est pas moins quelqu'un qui cherche les choses qui lui procurent du plaisir et du bonheur... hors cet état met de côté colère et angoisses, ça n'ampute pas ton cerveau pour autant.
Depuis quand chercher la constance d'un état de bien-être c'est couper une partie de soi-même ?

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  23 décembre 2009, 14:51

C'est bien possible que le satanisme soit proche de ma façon de pensée. Toutefois si je m'inspire de ce que je rencontre, je choisis ma mystique tout seul comme un grand et suit donc une voie qui m'est totalement personnelle et personnalisée. (sans parler de variable)

Pour en revenir au Reiki traditionnel et au Reiki libre. Où se situe la différence donc ? Effectivement j'ai peut être déformé tes propos mais du coup je ne vois pas pourquoi tu as souhaité faire le distinguo ?

Je suis heureux de voir que ton cas est véridique (je n'en doute pas un instant). Je me contente de dire qu'il ne s'agit pas d'une preuve scientifique. Je mange comme 4 depuis 30 ans et je ne suis pas gros. Je ne vais pas pour autant déclarer que mon régime va sauver le monde de l'obésité. La preuve scientifique n'est pas l'ennemi du mystique (Même la physique quantique est ouverte à l'existence de Dieu), juste apparemment de ces pratiquants qui ne veulent jamais s'y frotter. En quoi est-ce si difficile de prouver ce qu'on avance ? (Et je parle bien évidemment ici de l'aspect purement médical. Le reste est de l'ordre de l'irrationnel et donc non démontrable par définition, ce qui est tout à fait normal)

Enfin, c'est justement de nuance de gris que je parle. Les gens ne doivent pas "toujours vivre dans la colère l'anxiété et la peur" mais, à l'inverse, ils ne sont pas non plus censé vivre sur un petit nuage rose en permanence.

Le colère est une réponse normale, biologique, à notre environnement. De même que l'anxiété ou la peur. Elles ont des raisons précises d'exister et font de nous ce que nous sommes. Vivre sans ces réactions c'est ne vivre qu'à moitié. C'est une évidence naturelle. Pour reprendre l'exemple de Saint-Exupéry : C'est marcher lentement vers la fontaine alors qu'on a très soif qui rend l'eau meilleure.

On retrouve cette notion dans tous les fondements de l'humanité, des contes de fées au symbole du Ying-Yang.

Tout n'est pas blanc ou noir : tout est blanc ET noir. Et vouloir supprimer une de ces composantes c'est bien s'amputer d'une part de nous-même.

Cela dit rassure-toi. Comme je l'ai déjà dit, cet argument n'est pas politiquement correct et personne ne l'accepte. Je ne m'attends donc pas à te convaincre. Il est même probable que cette échange aura comme conséquence de renforcer tes convictions plus que de les affaiblir.

Au final j'argumente uniquement pour le plaisir d'argumenter. :)

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Vos clés (physiques) ne sont pas en sécurité sur Internet

Comme vous le savez sans doute, je travaille dans (et suis passionné de) la sécurité informatique....

Lire la suite

L'histoire drôle du malware WannaCry

Comme Twitter n'est parfois pas très pratique pour développer un sujet et que je trouvais l'histoire...

Lire la suite