Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Ponctuation et imagination

smiley.jpgComme l'a très justement analysé Izusa, la ponctuation est très révélatrice de la personnalité de l'auteur lorsque l'écriture est spontanée.
A l'inverse, manipuler consciemment la ponctuation est aussi d'une grande utilité pour projeter des images dans la tête du lecteur.

Voici quelques petits exemples avec le titre du billet précédent "Encore ?! Oui, encore !"

Encore ? Oui, encore. : Quelqu'un reprend du café.
Encore. Oui, encore.: L'ambiance est morose. (Ou alors vous êtes en train de lire une transcription d'un dialogue de film français :rolleyes: )
Encore ? Oui, encore ! : Un père qui demande à sa fille si elle veut encore faire un tour de manège.
Encore ?! Oui... encore. : Un père exaspéré et une mère désespérée des bêtises de leur rebelle de fils.
Encore... Oui... Encore... : Le début d'une séquence classée X
Encore... Oui ! encore !! : La quasi-fin de la séquence précédente ;)

Que la paix soit avec vous.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Izusa Lakota (Ami) ·  22 décembre 2009, 10:03

Belle démonstration. Ma prof de stylistique aurait été fière de toi. ;)
Mais ce que j'admire encore plus c'est l'art d'écrire un article court, sur quelque chose d'intéressant et en alliant publicité pour un blogopote (merci) et pour toi-même.
Chapeau bas sieur Khaos ! 8)

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Fait et Vérité, l'enjeu de notre époque

Parmi la pléiade de difficultés qu'affronte l'humanité au sens large, il en est une qui a récemment...

Lire la suite

"Rien ne va" : La France en 2019 à travers la crise des gilets jaunes.

C'est devant l'absurdité de l'imagerie actuelle renvoyée par notre pays que j'ai soudain réalisé...

Lire la suite