Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Ma maison à moi que j'ai

dehors.jpgAvec les beaux jours vient le moment de déménager vers de nouveaux horizons

En effet, pour la quatrième fois depuis mon départ du cocon familial, le temps est venu de m'installer dans une nouvelle maison. Une maison comme d'habitude encore plus grande, comme d'habitude encore plus belle... mais contrairement à l'habitude une maison à moi.

Finis les loyers dépensés en pure perte, finies les tractations interminables avec le propriétaire pour lui expliquer qu'un buisson totalement sec et mort au milieu de la pelouse ne sert strictement plus à rien sinon à emmerder ceux qui veulent passer la tondeuse, finie l'impossibilité de refaire quoi que ce soit même si la décoration laisse vraiment à désirer.

Désormais c'est la liberté d'avoir la maison que l'on souhaite, sans rien avoir à justifier à personne. Bref : je suis propriétaire.

Et on peut dire que depuis que nous avons les clés, nous n'avons pas chômé (et ce n'est pas fini)

Vu de l'extérieur, elle ressemble à ça :

dehors.jpg

120m², 5 chambres :D , 2 salles de bain, salon cuisine, garage, le tout sur un terrain de 1000m²

Avant travaux, le salon-cuisine avait cette tête là :

salon_avant_1.jpgsalon_avant_2.jpgcuisine_avant.jpg

C'était bien mais on pouvait faire mieux donc :

salon_apres_1.jpgsalon_apres_2.jpgcuisine_apres_1.jpgcuisine_apres_2.jpgcuisine_apres_3.jpg

Il reste à finir le meuble avec des tiroirs et mettre du papier peint (tendance rouge) partout.

Le terrain derrière ne nécessitait pas beaucoup de boulot sauf la suppression du but de foot tout rouillé (et puis j'aime pas le foot d'abord :evil: )

pelouse_dehors_avant.jpgpelouse_dehors_apres_1.jpgpelouse_dehors_apres_2.jpg

Donc maintenant c'est opération papier peint partout (y compris les chambres) et il ne restera "plus qu'à" emménager. 8)

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Thomas (Passant) ·  09 juin 2009, 16:11

Je crois que je vais être obligé de vous rendre visite, là ;)

KannTo (Fanatique) ·  10 juin 2009, 02:48

Ah ben, félicitations :) . Ca a l'air plutôt classieux :rolleyes:

C'est toi qui a fait les travaux ? Si oui, ben respect 8O .

Et, last but not least, pourquoi il n'y a pas de photo de la chambre d'un futur petit Khaos ? :D

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  10 juin 2009, 08:49

Ma foi, je l'avais déjà dit à une époque sur ce blog mais ma porte est toujours ouverte pour ceux qui parviennent à la trouver :) Et il y a de la place !

Pour les travaux, je ne peux hélas prétendre les avoir fait car, faute de vacances, on y serait encore ! C'est donc l'oeuvre de mon beau père, aidé par ma femme.

Histoire de dire que je n'ai pas rien fait non plus, j'ai bricolé l'électricité et l'antenne (ajouté des prises là où elles faisaient cruellement défaut).

nanardbe (Habitué) ·  11 juin 2009, 14:42

c'est mimi.. et grand..

Quand je pense que j'ai achetai une maison qui n'avait qu'une chambre, et pas de salon... ;-)

C'est que l'avantage d'être proprio c'est qu'on fait ce qu'on veut... le soucis c'est que nous n'avons jamais fini !

KannTo (Fanatique) ·  12 juin 2009, 12:20

- *remarque que l'auteur élude une de ses questions* :D

lemenhir (Habitué) ·  15 juin 2009, 23:44

plus qu'à planter des poteaux de rugby et ce sera parfait... LOL

et bien bon enménagement... 8)

tableau (Passant) ·  11 mars 2010, 17:03

mes compliments, très belle demeure !

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Pourquoi je vais bien ?

Alors que plusieurs de mes amis font de réguliers allers-retours en soin psychiatrique, que les...

Lire la suite

filament.jpg

Le dilemme du hérisson

Une main sur le clavier, l'autre sur la souris. Le regard dans le vague. Au delà des écrans qui me...

Lire la suite