Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Neverending Story

dispute2.jpgVous n'en avez peut-être pas conscience mais il existe une différence fondamentale entre Khaos Farbauti Ibn Oblivion et le type à lunette qui se "cache" derrière.
Certes sur de nombreux point ces deux individus ne font qu'un et la plupart du temps ils se nourrissent l'un de l'autre.

Mais la divergence existe bel et bien et tient en un seul mot : le conflit

En effet, là où Khaos Farbauti Ibn Oblivion manie avec plaisir la polémique, le débat et l'argumentaire enflammé, l'Autre n'a absolument aucun amour pour le conflit.

Entendons-nous bien, il ne s'agit pas d'une peur mais plutôt d'un total désintérêt, d'un ennui profond qui place les situations de conflit à une échelle si basse que toute autre activité en devient automatiquement beaucoup plus intéressante.

Car dans la vie, les conflits ne servent strictement à rien.

C'est un fait que l'Autre a appris à accepter depuis des années déjà. Et c'est une évidence qui devrait sauter aux yeux de tous.

La démonstration en est simple : rappelez-vous de toutes les personnes avec qui vous êtes entré en conflit. Vous avez discuté, argumenté, échangé voire aussi probablement hurlé, senti la colère monter en vous et peut-être même cassé des objets de rage.

De toutes ces personnes, combien en avez-vous convaincu ? combien ont accepté votre point de vue ? combien ont été fondamentalement changé par vos propos ? combien ont vraiment justifié l'énergie de colère que vous avez dépensé ? Bref combien de ces conflits ont été utiles ?

Il y aura bien sûr des exceptions mais le tableau d'ensemble sera toujours le même : beaucoup de temps et d'énergie dépensée en pure perte.

C'est une simple donnée de la nature. Nous sommes pourvus d'Ego, aussi infime soit-il, et la cohabitation parfaite entre ces Egos n'existe pas. (D'ailleurs Il serait même néfaste pour l'humanité en général qu'elle le soit.)

Pourquoi dans ces conditions accorder de l'importance à des conflits qui sont aussi inévitables que la gravité terrestre ou le besoin de respirer.
Nous ne nous préoccupons pas à chaque minute des battements de notre coeur. Il n'y a guère plus d'importance à accorder aux conflits qui jalonnent notre vie.

Il y en a, ou bien il n'y en a pas, mais dans les deux cas cela n'a, au bout du compte, aucune espèce d'importance.

Mais alors, me direz-vous, pourquoi Khaos Farbauti Ibn Oblivion a une furieuse tendance à chercher la confrontation dans ses écrits ? Et bien c'est tout simple, et il faut le rappeler : Khaos est un con (Sans oublier le t-shirt qui va bien)

Que la paix soit avec vous.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Lakota (Passant) ·  27 mars 2009, 19:53

Au moins c'est une façon intelligente de trouver un équilibre aux différentes facettes de ta personnalité.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Pourquoi je vais bien ?

Alors que plusieurs de mes amis font de réguliers allers-retours en soin psychiatrique, que les...

Lire la suite

filament.jpg

Le dilemme du hérisson

Une main sur le clavier, l'autre sur la souris. Le regard dans le vague. Au delà des écrans qui me...

Lire la suite