Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Bonne année 2007

Un peu en avance

Je souhaite à tous ceux qui revendiquent haut et fort leur statut d'humain, à tous ceux qui n'ont pas oublié qu'ils avaient un cerveau et qui osent s'en servir, à tous les décalés, marginaux, fous, bizarres du monde une très bonne année 2007. Puisse-t-elle être aussi émerveillante que vous l'imaginez.

A tous les autres, je vous souhaite quand même aussi une bonne année 2007. N'ayez crainte, le Chaos Klub vous rattrapera bien un jour ou l'autre.

Que le paix soit avec vous.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

KannTo (Fanatique) ·  01 janvier 2007, 15:19

"à tous les décalés, marginaux, fous, bizarres " > je leur transmetrai dès demain ...

Bonne année à toi aussi :)

sandokan (Habitué) ·  01 janvier 2007, 23:33

bonne année à toi aussi khaos, que le terreau engendré par la fermentation de toutes les experiences des années précédentes fasse fleurir l'année 2007 en couleurs gaies et chatoyantes

tsuki_c (Fanatique) ·  03 janvier 2007, 17:35

que la lumière soit avec toi, Khaos Farbauti Ibn Oblivion, en cette année 2007 (tu remarqueras l'effort incommensurable, j'ai copié-collé ton nom en entier pour l'évènement ;-) )

nanardbe (Habitué) ·  04 janvier 2007, 16:05

bonne année à toi, plein de bonnes choses!

je suis certain que 2007 t'apportera le meilleur ;-)

A bientôt

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Fait et Vérité, l'enjeu de notre époque

Parmi la pléiade de difficultés qu'affronte l'humanité au sens large, il en est une qui a récemment...

Lire la suite

"Rien ne va" : La France en 2019 à travers la crise des gilets jaunes.

C'est devant l'absurdité de l'imagerie actuelle renvoyée par notre pays que j'ai soudain réalisé...

Lire la suite