Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mon beau sapin

Nonobstant les illuminés habituels qui, notoirement, ont quelques difficultés à se rappeler que Noël est tout autant lié à une religion qu'un homme politique à sa parole, les festivités se sont, somme toute, pour le moment déroulées dans un calme relatif. Du moins à ma connaissance.

Hélas n'ayant pas l'omniscience, malgré d'ardente recherche sur le sujet et un propension à m'interpeler moi-même à grand coup de majuscules et de commandements, il est fort probable qu'un million de morts ou deux soit passé au travers de ma fenêtre d'attention, pourtant plus large que les 5 minutes relevées statistiquement chez la ménagère de moins de 50 ans, amatrice de pseudo-réalité rocambolesque et de star'ac. C'est vous dire si l'ambiance sonore de ladite ménagère ne risque pas d'alerter l'honnête voisin du dessus s'interrogeant soudainement sur l'éventualité d'un centre d'abattage de truie clandestin sous ses pieds.

Qu'à cela ne tienne, les absents ayant toujours tort, ce ne sont pas quelques obscurs génocides dont la cause est autant futile que lointaine, voire même, qui sait, syndicaliste, qui vont pouvoir entamer la joie épaisse et consommante de ceux qui ont la lourde tâche d'évacuer le trop-plein de foie gras avant la prochaine échéance festive.

C'est donc imbibé jusqu'aux orteils de pétillant qui mousse que l'on a salué le solstice d'hiver, le temple de Jérusalem et la naissance de ce satané gamin qui, non content de n'avoir pas apporté grand chose à grand monde, même pas à sa mère qui n'eut de la procréation que la partie douloureuse, change plus souvent d'anniversaire que nous de millénaires (ce qui est une fréquence tout de même bien plus élevée que l'humain de base).

Et c'est vautré dans la dinde que l'on fêtera sous peu la nouvelle année, les bonnes résolutions à venir et, bien sûr, celles passées que l'on aura pas tenu tant il est vrai que, de toute façon, avec plusieurs verres de champagne, on peut bien fêter n'importe quoi avec n'importe qui.

En attendant, avec une impatience compréhensible, ce grand élan gargantuesque que les ivoiriens nous envient, profitez de cette semaine pour faire rire vos amis avec ce bon mot traditionnel : Qu'ont le sapin de Noël et un prêtre catholique en commun ?

Les boules sont décoratives.

Que la paix soit avec vous.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

sandokan (Habitué) ·  26 décembre 2006, 19:07

joyeux noel malgré tout khaos et mes meilleurs voeux pour l'année 2007, qu'elle te soit encore plus profitable que 2006

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  26 décembre 2006, 20:40

Joyeux Noël à toi également Sandokan et que la paix soit avec toi.

Ju (Passant) ·  31 décembre 2006, 12:44

La plupart des gens (et leur porte monnaie) se souviennent surtout du cousin de ce fameux Jésus: Le Père Noël. Rare sont ceux qui ne se sont pas ruiné à l'occasion de cette fête (légère amertume dans la voix). Mais passons, demain je fêterai la nouvelle année, accompagnée d'une amie, et nous regarderons la télévision toute la nuit, devant Artur et ses copains (il va nous falloir une force psychologique incroyable pour surmonter ça, mais je pense que nous avons les moyens!). Alors bonne année à tous!!!

KannTo (Fanatique) ·  01 janvier 2007, 15:08

"la naissance de ce satané gamin qui, non content de n'avoir pas apporté grand chose à grand monde, même pas à sa mère qui n'eut de la procréation que la partie douloureuse, change plus souvent d'anniversaire que nous de millénaires (ce qui est une fréquence tout de même bien plus élevée que l'humain de base)." > absolument fabuleuse, cette phrase, et par deux fois, en plus ! :-D

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

psychonauts.jpg

Psychonautes

Parmi l'inépuisable concert de voix qui compose la légion de cet être qui, à n'en pas douter, est...

Lire la suite

white_lemming.jpg

En pleine lumière

L'homme politique a ceci de commun avec le marketeux, le religieux et le lemming des toundras de...

Lire la suite