Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

David Nolande

Parfois, de manière très rare et inattendue, mon poste de télévision m'apporte soudainement ce que je lui demande : des images intéressantes et intelligentes

Bien sûr, il faut dire qu'entre les innombrables émission de télé-réalité et les pseudos variétés à l'emporte-pièce (le summum de la profonde nullité étant pour l'instant détenue à mes yeux par l'émission de M6 sur les secrets de magicien dont la deuxième partie n'a d'ailleurs jamais été diffusée à ma connaissance), il n'en fallait pas beaucoup pour relever le niveau.

Mais je ne vais pas bouder mon plaisir parce que j'ai adoré le téléfilm David Nolande qui est passé hier soir sur France 2. Et pourtant c'est une production française, ce qui ne présageait rien de bon. (Oui, excusez-moi, il n'y a pas une production correcte française pour la télévision, ce n'est pas pour rien que tout le monde préfère les séries américaines comme "Prison Break" ou "Sex & the city".)

Alors bien sûr, le concept n'est pas d'une originalité affolante si l'on est un peu amateur du genre, mais c'est bien joué et l'ambiance est finement placée. (Juste un bémol sur l'acteur principal...ce n'est pas de sa faute mais personnellement je ne l'ai vu que dans Taxi alors il m'a fallu un peu de temps pour enlever l'image de guignol que je me faisais de lui)

nolande.jpg

Bon, pour ceux qui ne l'aurait pas vu j'explique un peu : il s'agit d'un homme qui, suite à une étrange accident (provoqué par une sorte de chien ou de loup sorti de nul part), va écraser sa voiture sur une caravane où se trouvait une gitane cartomancienne et diseuse de bonne aventure. Celle-ci meurt donc sur le coup. Par la suite, un vieux gitan débarque alors et lance une malédiction sur David Nolande : pour racheté la vie qu'il a détruite, il devra en sauver plusieurs autres (il ne précise pas combien) sinon un proche mourra.

Et voilà donc David Nolande qui se met à rêver de personnes qui vont mourir et il va tenter de les sauver (enfin pas au début, ce qui lui permet de constater que quand il ne fait rien sa fille tombe dans le coma et s'approche dangereusement de la mort)

Le tout pourrait rapidement dérivé en n'importe quoi mais pour l'instant les deux premiers épisodes reste sur un ton adéquate mêlant ce qu'il faut de suspense et de drame psychologique.

En plus en toile de fond, il y a un thème cher à mon jeu de rôles préféré (Mage) : Comment vivre normalement quand on a un pouvoir ? (question à laquelle le jeu et la série répondent apparemment de manière identique...)

Bref, vivement la semaine prochaine pour la suite.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Vos clés (physiques) ne sont pas en sécurité sur Internet

Comme vous le savez sans doute, je travaille dans (et suis passionné de) la sécurité informatique....

Lire la suite

L'histoire drôle du malware WannaCry

Comme Twitter n'est parfois pas très pratique pour développer un sujet et que je trouvais l'histoire...

Lire la suite