Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Ornement de mur

Il m'arrive parfois, par un malencontreux et involontaire concours de circonstances, incluant divers éléments plastiques comme par exemple un gobelet, une agrafeuse et un téléphone, de porter mon regard vif et malicieux, où sourde indubitablement le génie, la puissance sexuelle et la sournoiserie primaire (Inutile de le nier, je le vois dans mon miroir tous les jours), sur cet ornement transparent de bureau que l'on nomme fenêtre.

Toutefois, au delà de son aspect manifestement décoratif, voire même à l'occasion fonctionnel quand, suite à des restrictions budgétaires, les néons viennent à manquer, je ne m'attarde que peu sur la vision présenté, préférant, et c'est bien humain, divers posters d'individus manifestement femelles en train de vivre l'extase insoutenable de l'ingestion de produits lactés. (Extase que Monsieur tout le monde ne parvient que difficilement à reproduire avec Madame tout le monde, preuve qu'il n'y met à l'évidence pas assez de bonne volonté)

Aujourd'hui, profitant d'une brève accalmie professionnelle, j'ai finalement non seulement vu la fenêtre mais, comble du tournage d'appendices de préhension, j'ai également regardé au-delà.

Alors certes l'au-delà en question est, relativement parlant, moins impressionnant que, disons, un enfer de flammes qu'arpentent mes en peine, corps informe et femmes impures (pléonasme ?). Mais il n'en reste pas moins sympathique car, à l'instar d'une forêt elfique, on n'y voit globalement qu'une étendue d'arbres aux verts feuillages où apparat parfois fugitivement le toit d'une maison ou bien le clocher d'une église.

Il s'agit malheureusement d'un décor en trompe-l'oeil puisqu'aux dernières nouvelles, à moins qu'un gang de nain de jardin adepte de l'engrais intempestif soit passé par là, la ville comptait beaucoup moins d'arbres que de btiments. Il n'en reste pas moins que la chose est divertissante, ce qui va donc nécessiter que je demande un occultateur hermétique sous peine de perte de productivité.

En plus je ne serais ainsi plus confronté à cet horrible chose lumineuse et moche qu'est le soleil.
Le rêve.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

tsuki_c (Fanatique) ·  07 août 2006, 15:41

>En plus je ne serais ainsi plus confronté à cet horrible chose lumineuse et moche qu'est le soleil.

serais-tu l'un des vampires dont parle Onyx ? ;-)

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Pourquoi je vais bien ?

Alors que plusieurs de mes amis font de réguliers allers-retours en soin psychiatrique, que les...

Lire la suite

filament.jpg

Le dilemme du hérisson

Une main sur le clavier, l'autre sur la souris. Le regard dans le vague. Au delà des écrans qui me...

Lire la suite