Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tiens, un bug.

Il y a fort longtemps dans un galaxie pas si lointaine, fut inventée l'informatique. Terme qui, rappelons-le, désigne l'automatisation des traitements de l'information. Information... Automatique... "Informatique" donc.

S'ensuivit rapidement son double maléfique mais indispensable : la programmation. C'est à dire le mécanisme par lequel on définit les traitements automatiques à apporter à l'information.

En ce temps-là donc, on disposait d'une information en entrée et l'on souhaitait disposer d'une information traitée en sortie. De grands scientifiques passaient donc un temps considérable à définir l'ensemble du mécanisme. Il n'était pas rare qu'une équivalence de notre niveau ingénieur actuel soit requise pour déterminer qui était à même de programmer et qui ne l'était pas.

Bien sûr les bugs existaient déjà, mais pas sous leur forme actuel. Pour ceux qui ne le saurait pas encore, les "bugs" (mot qui veut dire "insectes" en anglais) étaient littéralement de vrais petites bêtes qui se promenaient à l'intérieur des énormes machines de l'époque et qui provoquaient divers court-circuit "plantant" les programmes de l'époque.

Aujourd'hui un bug n'est plus qu'une mouflette voire une misérable panouille. Car le programmeur d'aujourd'hui n'a, à l'évidence, plus aucune notion des concepts de "qualité", "performance" et "continuité de service". Non, le principe veut désormais que les innombrables bêtises soient la règle et non l'exception.

L'excuse classiquement avancée est la complexité des lignes de codes. Excuses globalement compréhensibles, mais bien évidement non acceptables, pour des programmations complexes et massives du type système d'exploitation, mais qui le deviennent beaucoup moins lorsque l'on s'intéresse au monde d'Internet. Car enfin, un site internet reste à échelle de l'humain. Il est construit sur une densité de code des plus acceptables.

Il convient donc de se demander si l'actuelle profession de webmaster n'est pas remplie d'imbéciles profonds qui vénèrent avec fanatisme la programmation à grand renfort d'appendices pédestres. Il est vrai que l'apprentissage par la lecture et le béta-testing avant mise en ligne sont de nos jours au delà du blaireau moyen. La faute à l'abrutissement cathodique probablement.

Bien sûr je gage que mes lecteurs souhaiteraient des noms afin de les soumettre à la vindicte populaire mais mon constat ne vise pas, comme on pourrait le croire de prime abord, particulièrement l'administrateur de la plateforme qui est loin d'être le seul à préférer la pseudo-rapidité à la qualité de service.

Je pourrais vous citer de nombreux webmaster, auteurs de sites techniquement immondes mettant en péril la stabilité de l'ordinateur de l'utilisateur. Je pourrais vous citer également des sites de pseudo-commerçants, proposant des services ne fonctionnant qu'à mi voire tiers-temps et qui se dégagent, illégalement, de toutes responsabilités.

Je pourrais....mais regardez plutôt.

Pluto.jpg

Sur ce jeu de mot qui restera à n'en pas douter dans les anales de mon humour "profond", que la paix soit avec vous.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

eguemarine (Ami de toujours) ·  29 mai 2006, 13:43

Quel humour... 8-) fan de mickey ?

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  29 mai 2006, 13:46

Pas spécialement fan mais il s'agit là du jeu de mot phare de mes années lycée (oui j'ai honte) alors j'ai pas résisté à l'envie de le replacer ici ;)

eguemarine (Ami de toujours) ·  29 mai 2006, 13:54

Bah, c'est toujours amusant, mais moi j'aurai juste écrit : " Je pourrais....mais regardez... " 8-)

KannTo (Fanatique) ·  29 mai 2006, 16:14

Et ben, ça te mets la patate, toi, les long week-end :-D ! Le jeu de mot m'éclate, c'est le genre d'humour que j'aime bien, hehe (les jeux de mollets fortifient les jambettes, ceci dit)(désolé).
Sinon, parler d'annales en ce qui concerne ton "humour profond" c'est osé :-D ! Tu cherches un autre référencement google ou un public différent ;-) ?

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Homéopathie : la guérison par le mensonge

Alors qu'elle commence enfin à disparaitre lentement mais surement des diplômes d'état, attardons...

Lire la suite

Pourquoi tous les chiffres des sondages sont faux ?

"37% des français approuvent la...", "90% des français soutiennent les...",...

Lire la suite