Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Meuh ?

Cela faisait longtemps et, à l'instar d'une Halliwell, on aurait pu penser que le don me quittait. Mais c'était sans compter la force d'ironie du multivers qui est le nôtre.

C'est donc dans le moment qui se trouvait être statistiquement le plus importun que la puissance de la révélation m'a assailli. Cette dernière aurait pu être lumineuse, accompagnée de diverses notes angéliques et de visions d'êtres de lumière, mais, fort heureusement, pris finalement la forme d'un simple éclair mental, fondamentalement plus approprié lorsque l'on porte le caleçon à hauteur de genoux (et je ne parle pas ici d'une quelconque nouvelle vague de la mode vestimentaire repoussant les limites du concept de "taille basse")

Certains parmi vous, fonctionnant probablement avec une masse neuronale non soumise aux anciennes contraintes du temps de préchauffage, technologie avancée reposant sur le concept moderne du binaire "bien/mal" et ne sollicitant donc pas autant les régions périphériques de l'encéphale, auront peut-être déjà remarqué que la variété, et sa variante honnie : la télé-réalité, est passée du stade de denrée rare, et donc ardemment recherchée, au stade d'aliment pour oie de gavage.

Oui voilà toute la teneur de mon illumination, c'est dire si le caleçon bas m'incommode dans la recherche spirituelle.

Or donc, le cathodique compagnon de mon enfance, celui-là même qui m'inondait de saveurs asiatiques à travers d'innombrables combinaisons d'enfants perdus, de mondes engloutis et de queues de singe, est devenu depuis quelques temps totalement inapte à me prodiguer le moindre agrément lorsqu'il m'arrive de me prélasser dans mon lit.

Le rituel du soir commence d'ailleurs à être bien rodé : quête éperdue d'un programme télévisuel prophétique qui possède, entre autres, la faculté de ne jamais rester à l'endroit où on le pose (Mais qui néanmoins, dans sa version locale de mon pauvre coin de France, ne s'est pas encore rempli de pages débordants de la vie mielleuse, insipide et, pour tout dire, inintéressante de prétendues "stars"), consultation pénitente de celui qui croit encore aux miracles et finalement décision implacable de ne pas allumer l'appareil faute d'images non-abrutissantes à regarder.

Suis-je donc le seul spectateur de France à désirer autre chose qu'une pléthore de caméra braquée sur le privé d'autrui ?

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

tsuki_c (Fanatique) ·  01 février 2006, 17:37

fais comme moi je ne regarde plus la TV... et je ne m'en porte pas plus mal bien au contraire !!! ;-)

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

psychonauts.jpg

Psychonautes

Parmi l'inépuisable concert de voix qui compose la légion de cet être qui, à n'en pas douter, est...

Lire la suite

white_lemming.jpg

En pleine lumière

L'homme politique a ceci de commun avec le marketeux, le religieux et le lemming des toundras de...

Lire la suite