Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

DarkVador Mir : Episode I

Il y a très longtemps, dans une autre vie pourrait-on dire. J'ai fait la connaissance d'un certain Mathias, littéraire dans l'âme. étant moi-même un scientifique acharné, nous avons tenté de fusionner les genres en réalisant des histoires..."particulières".
C'est parfois drôle, parfois lourd, parfois débile mais toujours écrit par 2 jeunes n'ayant aucune notion de la vie ou des conventions littéraires.
Toute ressemblance avec des grands films du cinéma est totalement fortuite et désastreuse.

Dans une galaxie lointaine, dans une époque incertaine, vivait une horrible tyran nommé Darkvador Mir.
Il régnait sur toutes les planètes grâce à la terreur qu'inspirait sa terrible arme: l'étoile de la Peule.
Les soldats de l'Empire faisait obéir, de gré ou de force (souvent de force, d'ailleurs), les peuples de toutes les races. Mais depuis quelques années, un groupe de rebelles s'était formé pour lutter contre Mir, avec à leur tête, aidé par la Force Mystique, Luk Luque Squ Shquaï Squaïwôlk enfin Luque quoi.

Luque, qui habitait la planète de Trifouilly les Trois Haricots Verts, n'avait en tête que la destruction de l'étoile de la Peule.

Notre histoire commence alors que le fourbe Darkvador Mir, dans un poste de commande de l'étoile de la Peule, s'agitait impatiemment. à vrai dire, il avait tort, car une demi-douzaine (dutzend pour les allemands) de soldats seulement lui obéissaient (il faut dire que l'étoile de la Peule n'excédait pas le volume d'une demie météorite).

Darkvador Mir (Minimir pour les intimes), pour rigoler, projetait de réduire en poussière la planète de Trifouilly les Trois Haricots Verts. Il avait armé son canon à missile à tête chercheuse (il avait expérimenté le missile à derrière chercheur mais sans résultat positif) droit sur la planète concernée, et avait demandé à son collègue Huen (Uen pour les intimes) de programmer la destination.

Une fois tous les préparatifs achevés, Mir commença le compte à rebours: "1 2 3 4 5 psssst, c'est pas dans ce sens là! 5 4 3 2 eh, c'est quoi déjà, après? c'est 1! ah oui, merci 1 0!!"

Dans un éclair jaillissant de lumière, le missile décolla lentement, puis accéléra au fur et à mesure. Mir l'observait dans son télescope personnel: "Il est enfin parti, qu'est ce qu'on va se marrer! Mais, comment se fait-il que je vois l'avant du missile?! Eh, c'est qu'il se rapproche?!! HUEN!!"


Pendant ce temps, sur la planète Trifouilly, Luque tentait d'abattre l'étoile de la Peule au moyen d'un lance-pierres. Quelle ne fut pas sa surprise quand l'étoile en question explosa de mille feux, se consuma, puis mourut dans un nuage de débris. Luque revint en courant chez lui: "- Maman, maman! J'ai abattu l'étoile de la Peule avec mon lance-pierres! C'est vrai, viens voir!
- C'est bieeeen!" dit sa mère, puis elle retourna à ses fourneaux lasers thermonucléaires.
Luque réunit tous ses copains du C.P., dont il avait formé le G.T.R.C.P. (Groupe Terroriste de Rebelles du Cour Préparatoire).

Il les informa du dernier évènement en date, puis ils se dispersèrent, en se demandant bien maintenant quel fléau ils pourraient combattre.

Du côté de feue-l'étoile de la Peule, le panorama n'avait rien de réjouissant. Mir, en apesanteur, tentait de frapper Huen avec une tôle.
Soudain, une planète lui frôla l'épaule, une planète environ un million de fois plus grande que l'ancienne étoile. Mir y posa le pied, effraya les indigène (qui s'enfuirent) avec force sourire, puis s'y installa.

Un an plus tard, l'étoile Poire (c'était son nom) était enfin opérationnelle. Mir, se rendant compte de la fragilité de l'ancienne, l'avait construit un peu plus grande (à peine quelque centaines de milliers de kilomètres en plus).
Pendant ce temps, Luque avait grandi et était presque devenu une grande personne (sa planète étant plus petite, les jours passent plus vite).
Un jour, il vit à la télé une merveilleuse princesse. Il alla voir sa maman et lui dit :

"- Maman, je veux épouser la Princesse Ley Arrhyinh Navoirh.
- C'est bieeen!" lui dit-elle.

Luque s'en alla donc sur son Landspi Deur vers Mos Esley, l'astroport.

Pendant ce temps, sur l'étoile Poire...

"- Nous avons localisé la princesse sur Aldorande, Seigneur Mir.
- Très bien détruisez tout!"

Huen programma un missile, puis avertit Mir pour le compte à rebours.

Un chien, qui passait par là, s'assit sur les boutons de programmation, plein de choses apparurent à l'écran et le missile décolla, avec une précision d'environ 99,8 x 10^-83 nanomètres vers Aldorande.

A suivre...

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Notification

Une nouvelle notification chasse la précédente sur l'un de mes écrans. Un tweet de France Info...

Lire la suite