Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La guerre des sexes

chippendale.jpgVous ne le savez pas mais ce billet a été entièrement écrit et effacé environ 3 fois pour devenir ce qu'il est maintenant : un constat d'amour humaniste.

En effet, dans sa première version, je souhaitais pousser ma petite gueulante outragée face à ce que je ressentais comme une montée soudaine de machisme dans les milieux que j'ai toujours connu, à savoir les jeux vidéos et Internet.
Il s'agissait de réagir, principalement, à ces articles de magazine vidéo-ludiques dont tout le monde parle sur Twitter : l'article de Joystick relatif au dernier Tomb Raider ou le sondage de Console+ sur les différents profils de joueurs.

On y aurait lu mon exaspération de voir que décidément pour maintenir leur magazine papier merdique, sans plus aucun intérêt à l'heure du Web, les pseudo-journalistes sont prêt à écrire n'importe quoi pourvu qu'ils fassent parler d'eux. Et j'aurai sans doute conclu par une note d'espoir en affirmant que la communauté des joueurs, dont je fais parti et donc dont je m'estime être un légitime représentant, n'achète plus ces torchons depuis longtemps.

Puis au fil des liens, j'ai changé d'avis et envisagé d'écrire autre chose. Cette deuxième version de ce billet aurait été une diatribe enflammée anti-pseudo-feministe dont les vocalisations et amalgames m'exaspèrent au plus haut point. Ces groupes prétendument défenseurs des femmes opprimées semblent en effet saisir la moindre occasion pour dénoncer une sorte de complot mondial anti-femme, nommé patriarcat (à prononcer avec un intonation rageuse et insultante).
Ce billet se serait appuyé sur mon précédent et excellent (normal c'est le mien) billet expliquant les différents mécanismes neuronaux impliqués dans la création d'une théorie conspirationniste.

Mais surtout cette deuxième version aurait tenté, sans doute vainement, de faire comprendre à mes lecteurs que vouloir découper la connerie humaine en sous-élément n'a aucun sens.

Un homme harcelant sexuellement une femme est un con, au même titre que tous les cons de la Terre, et par là même sa connerie n'est absolument pas restreinte à son attitude vis à vis des femmes.
Autrement dit, quelqu'un de sexiste étant un con, il sera con dans d'innombrables autres domaines. Et c'est donc sa connerie en général, dont le sexisme n'est qu'une des nombreuses manifestations, qui doit être traitée.
Il est stupide de croire que l'on peut imposer à quelqu'un de n'être pas con qu'en ce qui concerne le sexe opposé, tout en le laissant libre de sa connerie sur le reste. Bref, ces pseudo-féminismes brassent beaucoup d'air pour un résultat qui ne peut être que nul, par définition. (Heureusement il y a des féministes beaucoup plus sérieuses et efficaces par ailleurs.)

Et puis finalement est venu ce troisième déclic, ce petit accès soudain de vision globale qui illumine parfois mes pensées et qui a donc produit cette troisième et dernière version de mon billet, que vous lisez actuellement.
Je me suis finalement assis, j'ai respiré profondément et, chassant les réactions épidermiques, j'ai regardé sereinement le grand théâtre de l'humanité.

Futiles et chaotiques, ces échanges plus ou moins virulent sur Internet m'ont finalement amusé. Et je les ai regardé comme une mère regarde ses enfants turbulents, avec amour. Car voilà des millénaires que nous nous chamaillons pour tout et n'importe quoi, que nous bouillonnons comme la lave d'un volcan sans cesse proche de l'éruption.

Et pourtant, au milieu de tout ce chaos, nous sommes parvenus là où nous sommes. Qui aurait pu croire qu'une bande de petits cons nombrilistes s'accusant sans arrêt de tous les maux aurait inventé tant de merveilles ?

Vive les cons et que la paix soit avec vous.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

cadenas.jpg

Sans contact

Mon smartphone c'est un peu l'équivalent personnel de la caisse à outils de mon grand-père : il y a...

Lire la suite

vieu_livre.jpg

Comment faire pour sauver (vraiment) votre librairie ?

A l'occasion de la totalement nocive loi "anti-Amazon", j'ai eu l'occasion d'exprimer sur...

Lire la suite