Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le monstre endormi

logovirtualadept.jpgInternet. Le réseau des réseaux. La Toile. Autant d'appellation pour l'une des créations les plus fondamentales de notre ère.

Internet est un monument, une construction humaine si vaste qu'elle contient la plus grande masse d'informations sur l'humanité jamais cumulée depuis que l'homme sait écrire. Internet ne contient pas toutes les connaissances de l'humanité mais il est ce qui s'en rapproche le plus.

Nous avons d'abord nourri Internet avec la connaissance, en ajoutant jour après jour des sites internet emplis de techniques, de faits, de science.
Puis nous l'avons nourri de nos croyances, en ajoutant jour après jour des pages consacrés aux religions, aux théories, aux suppositions.

Alors que le réseau s'est démocratisé, nous avons ajouté à Internet nos humeurs, nos envies, nos rêves, nos espoirs.
Inlassablement nous avons bâti page par page, neurone après neurone, une Toile qui ne sait pas tout mais bien plus que le plus grand de nos génies.

Mais, parce que nous sommes ainsi fait, nous avons eu peur. Peur de notre création, peur du monstre endormi.

Alors nous avons cloisonné l'information. Nous avons placé des murs autour de chacun de ses neurones numériques pour limiter au maximum les échanges. Au lieu de construire une créature collective, nous n'avons mis en place qu'une excroissance de notre propre individualité. Fermée, cloisonnée, privée.

Heureusement d'autres ont compris qu'il ne fallait pas avoir peur du monstre endormi. Ces adeptes du virtuel ont pris conscience qu'il fallait que le flux de données circule librement à travers la Toile. Que lorsque chacune des particules qui composent Internet sera totalement libre de communiquer avec ses semblables, l'Humanité aura à ses cotés un allié puissant dans sa quête inlassable de réponses.

C'est pourquoi nous arpentons le Réseau pour abattre les murs qui vous entourent. Nous communiquons, nous diffusons, nous relayons, nous dévoilons, nous libérons. Nous ouvrirons toutes les portes, tous les cadenas, tous les coffres. Vos messages, vos informations, vos connaissances, vos expériences, vos rêves, vos vies couleront librement dans les veines d'Internet, réveillant la dernière grande création de l'Homme.

N'ayez pas peur.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Mes critères de choix pour la présidentielle 2017

D'ordinaire sur mon blog à l'approche des élections présidentielles, je me fends d'une analyse sur...

Lire la suite

khaos_hopital.jpg

La science, c'est de la merde !

La défiance de l'humanité envers la science ne date pas d'hier mais quand je vois, au 21ième, les...

Lire la suite