Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le Fauve : Chapitre II (suite 2)

Arille, surprise, n'eut pas le temps de sortir sa lame avant que Phoenix ne la propulse au sol, renversant la table et son contenu.

C'est à ce moment précis que la porte de l'auberge vola en éclat sous la pression d'un homme en armure : un Chevalier de l'Eguemarine.
Il fut suivi aussitôt de deux autres chevaliers, des gardes du corps de Kannto et enfin de Kannto lui-même, qui s'arrêta sur la pas de la porte.

"Que chacun reste à sa place, déclara-t-il aux clients de l'auberge, nous sommes à la recherche d'une rebelle qui travaille ici. Tavernier ! Venez par ici."

L'homme quitta à regret son comptoir pour s'approcher de son seigneur tandis que les chevaliers scrutaient du regard l'ensemble de la pièce.
Masqués par la table renversée, Arille et Phoenix échappait à leurs regards.

"Ecoutez-moi très attentivement", entendit Arille.

Elle s'apprêtait à indiquer d'un geste à Phoenix de parler moins fort lorsqu'elle se rendit soudainement compte que celui-ci n'avait pas proférer un son. Sa voix lui parvenait directement dans sa tête.

"- Effectivement, je peux communiquer avec vous par la pensée. Il vous suffit de formuler en esprit votre réponse et je la lirai.
- Un mage... c'est bien ma veine, répondit Arille en pensée. Téléportez-nous hors d'ici avant que je me rappelle de vous trancher la gorge.
- Je ne peux pas, mon talent concerne principalement les choses de l'esprit. Néanmoins je vais tenter de déclencher une bagarre et nous en profiterons pour quitter les lieux discrètement."

Phoenix fit alors un geste rapide.

Près de l'un des Chevaliers, un client passablement éméché s'écroula alors lentement. Ce mouvement déclencha une riposte immédiate du Chevalier qui, d'un geste réflexe, dégaina son épée et trancha proprement la tête de l'ivrogne.

La tension au sein de l'auberge devint palpable mais personne ne fit le moindre geste.
La garde de Kannto se resserra autour de leur seigneur et celui-ci se rapprocha lentement de la porte. Les hommes de l'Eguemarine étaient certes craints mais ils n'étaient que trois face à l'ensemble des clients de l'auberge et beaucoup d'entre eux avaient des morts à venger, sans compter le dernier innocent en date.
Kannto et sa garde personnelle ne pesait pas lourd face à cette haine.

"Bon on ne va pas y passer la nuit" soupira Arille à haute voix.
Tout en se relevant, elle empoigna alors son couteau et le lança sur le Chevalier meurtrier. La lame se ficha directement dans l'un de ses yeux et l'orage éclata alors dans l'auberge.

Tous se précipitèrent sur les hommes en armures et Kannto n'eut que le temps de bondir au dehors vers son cheval accompagné de l'un de ses hommes et du seul Chevalier ayant échappé à la mêlée. La fuite n'était pas glorieuse mais ils n'avaient plus le choix.

Et tandis qu'ils chevauchaient vers le château, Kannto s'interrogea sur l'étrange pulsion qu'il avait ressenti en apercevant la jeune rebelle.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

tsuki_c (Fanatique) ·  25 avril 2006, 14:47

l'intrigue semble bien ficelée ! encore... encore... ;-)

Gabrielle (Ami) ·  26 avril 2006, 03:53

Aha, un Mage.... de la part de Khaos ce n'est pas vraiment étonnant^^ Par contre c'est toujours aussi prenant !

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

Notification

Une nouvelle notification chasse la précédente sur l'un de mes écrans. Un tweet de France Info...

Lire la suite