Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

C'est con pour la forêt amazonienne

vieu_livre.jpgParce qu'il est décidément difficile de se moquer du monde politique, tant il se vautre de lui-même dans une sorte de grand bêtisier inter-partis, et qu'il l'est tout autant de rires des pseudo-journalistes actuels (ben oui, éditorialiste ce n'est pas journaliste, faudrait arrêter de confondre), car il est malvenu de tirer sur les ambulances, j'avoue qu'il m'était ces derniers temps difficile de trouver une cible adéquate à même de me permettre de pondre l'une de ces phrases alambiquées autant qu'inutilement longues qui ont fait ma gloire d'antan. (Mais néanmoins, contre toute attente, d'une grammaire acceptable à défaut de parfaite.)

Mais ma foi en l'étonnante inventivité mal placée de l'humanité ne m'a pas déçu puisque j'ai dernièrement voulu, folle lubie je vous l'accorde, m'intéresser au monde merveilleux des lisseuses électroniques, autrement dit des "e-book readers" comme on les désigne dans la vrai vie du monde du dehors que ne connait que peu l'Académie Française.

Or donc, disposant d'une foultitude de livres numériques en format pdf, doc, voire même odt, je souhaitais me procurer un appareil tout bête me permettant de lire ma bibliothèque virtuelle aussi simplement que son équivalent papier : environ un demi A4, utilisable n'importe où sauf sous la douche, dehors comme dedans, grande autonomie des batteries (je lis généralement plusieurs heures)... et, bien sûr, capable de lire ma collection.

Bref autant de critères qui me semblaient d'une évidence absolue et qui, à ma grande surprise, sont extrêmement loin d'être acquis dans le monde merveilleux des décideurs.

Car là où, par exemple, la calculatrice a depuis longtemps rempli son rôle d'outil électronique pratique du quotidien, les lisseuses (et leurs inventeurs) rivalisent d'ingéniosité pour NE SURTOUT PAS accomplir les tâches qui leur reviennent.

Des prix de ventes hallucinants, des fonctionnalités complètement inutiles (parce qu'avant de nous emmerder avec des navigateurs Internet, il faudrait peut-être déjà qu'elles sachent lire un livre correctement), des performances ridicules (qui aurait cru qu'afficher un bête livre demandait plus de puissance de calcul qu'un GPS) et bien sûr, cerise sur le gâteau, une volonté quasi-unanime de NE PAS PERMETTRE la lecture des formats normaux de livres électroniques. (formats qui existent pourtant depuis quoi... 20 ans ? et qui ont donc largement prouvé leur valeur.)

C'est un peu comme si un baladeur numérique refusait de jouer des mp3s...

Bref, actuellement sur le marché on trouve plein d'appareils, 2 à 3 fois plus cher qu'un ordinateur complet et puissant, et qui ne permettent pas de faire la seule chose qu'on leur demande : lire un livre.

Que la paix soit avec vous.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Izusa Lakota Izusa Lakota (Ami) ·  24 février 2010, 12:05

M'enfin quelle idée de demander l'impossible comme ça...
Au fond, tu es tout aussi idéaliste que moi à tes heures ! :rolleyes:

Khaos Farbauti Ibn Oblivion Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  24 février 2010, 12:06

Mon utopisme me perdra :rolleyes:

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

psychonauts.jpg

Psychonautes

Parmi l'inépuisable concert de voix qui compose la légion de cet être qui, à n'en pas douter, est...

Lire la suite

white_lemming.jpg

En pleine lumière

L'homme politique a ceci de commun avec le marketeux, le religieux et le lemming des toundras de...

Lire la suite