Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

3, le chat, chapitre V

"Durant les trop nombreuses fois où le Fauve m'a quitté pour prendre possession d'une autre personne, j'ai pu remarquer que celles-ci n'étaient pas choisies au hasard. En effet, alors qu'il fut une époque où il aurait pu "bondir" à sa guise d'âme en âme, libre de toute contrainte de ma part, il semble avoir toujours appliqué des critères très stricts dans ses choix. En analysant les points communs de ses hôtes on peut d'ailleurs les deviner : La cible idéale du Fauve semble être une personne marginale, vivant en bordure des communautés ordinaires mais sans toutefois en être totalement exclue. Une personne disposant à part égale de la capacité à rentrer dans le troupeau aussi bien que d'aller totalement en sens inverse."
Vlad Wesley

Linda Gémit.

L'un des moines se tenait à ses cotés et attendait patiemment. Voyant qu'elle reprenait connaissance, il lui tendit la main et l'aida à se relever.

"Vous allez bien ?" demanda-t-il.

Sa voix était douce et apaisante. Elle dénotait une inquiétude sincère, à laquelle semblait se mélanger une pointe de respect.

Linda ne répondit pas. Une sensation dérangeante irradiait depuis sa poitrine. Le souvenir d'une douleur plus que la douleur elle-même. Mais, en dehors de cela, tout semblait redevenu normal. Plus d'obscurité, plus de lumières étranges, plus de voix, rien d'autre que le traumatisme de l'immense brulure qu'elle avait ressenti.

Elle porta la main au médaillon qui pendait à son coup.

"Il serait préférable de ne pas y toucher. Croyez-moi. La sensation ne ferait que s'amplifier." déclara le moine.

D'un geste léger, il enleva la capuche de son habit, découvrant un visage étonnement jeune.
L'homme, ou plutôt l'adolescent, ne devait pas avoir plus de dix-huit ans. Ses cheveux étaient teints en blonds et coiffés en brosse, ce qui ne collait pas vraiment à l'image classique d'un homme d'église.
Il aurait tout aussi bien pu se promener dans la rue en skateboard ou sur la plage un surf sous le bras.

Il lui tendit à nouveau la main :

"Je crois qu'il est temps pour moi de me présenter. Je m'appelle Blake, moine de l'Ordre de l'Eguemarine. Les autres frères se sont retirés pour que nous puissions continuez dans le calme."

D'un coup d'œil, Linda vit effectivement que l'église était désormais vide. Les autres moines avait disparu. De son grand-père, il ne restait rien non plus. Pas même une goutte de sang.
Linda se prit à penser que, peut-être, tout ceci ne s'était pas vraiment produit. Richard était peut-être encore en vie après tout.

Blake interrompit ses pensées.

"Ma tâche est de répondre à toutes vos questions et de vous accompagner dans la compréhension de ce qui vient de se passer. Alors, je vous en prie, dites-moi par où vous souhaitez commencer."

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Izusa Lakota (Ami) ·  18 janvier 2010, 17:40

ohhhhhh mais c'est quoi ça ? dis hein ? c'est po un vrai de vrai paragraphe ça ? c'est juste faire passer un bol de riz sous le nez d'an affamé, tu t'essaye à la torture maintenant ? 8O

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  18 janvier 2010, 21:01

Le découpage des chapitres en 3 morceaux n'est pas toujours évident. Je pouvais pas décemment couper plus loin, ça aurait nuit au rythme du récit ;) J'ai préféré laisser les question de Linda pour la prochaine fois !

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

La dernière nuit

Georges contemplait le ciel. En tous cas c'est dans cette direction que se portait son regard même...

Lire la suite

Bonjour Toi

Peut-être à cause d'une soudaine fatigue, peut-être à cause d'un trop plein d'émotions à...

Lire la suite