Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le Fauve : Epilogue

L'odeur de bois ciré se fait à nouveau ressentir. Mais cette fois Vlad ne lutte plus contre elle. Il la laisse pénétrer sa conscience, lui rappeler sa source.

D'autres sensations l'accompagnent : La surface lisse sous ses doigts, son corps posé sur le sol.

Il ouvre alors les yeux. Devant lui il reconnait la petite table si familière. Il se trouve dans son bureau.

Avec un effort, Vlad Wesley se relève et observe la pièce.

Ses livres, que recouvre un voile de grisaille, s'alignent toujours le long de sa bibliothèque. Et au milieu de la pièce, sur le bureau, le livre d'histoire est ouvert.
Vlad se rapproche lentement et constate qu'il est toujours ouvert à la biographie du Roi Kannto.

Avec un soupir de soulagement, il laisse alors paraitre sa fatigue. Après tant d'années de lutte, il peut enfin s'accorder du repos.
Refermant le livre, il le range dans la bibliothèque puis, d'une démarche lasse, se dirige vers la porte.

Se laissant aller à la joie, il sifflote un air sans queue ni tête et quitte finalement le bureau.


En une époque et des lieux différents, un roi et une jeune femme sifflotèrent un air identique...

...Tandis qu'une voix majestueuse se mit à rire aux éclats.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

KannTo KannTo (Fanatique) ·  18 mai 2006, 16:01

Arf, je ne comprend pas l'avant dernière phrase de l'épilogue :-/

tsuki_c tsuki_c (Fanatique) ·  18 mai 2006, 16:03

en voilà une nouvelle qu'elle est bonne !! bravo Khaos ton histoire m'as captivé jusqu'au bout ! :-D

bon c'est pas tout ça mais faut pas laisser refroidir ton talent... tu la commence quand la prochaine ?! ;-)

Khaos Farbauti Ibn Oblivion Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  18 mai 2006, 16:11

L'avant dernière phrase ? J'aurais pu mettre "En une époque et des lieux différents, Kannto et Arille sifflotèrent un air identique..." si tu préfères.
Sinon Tsuki_c, je crois que la prochaine n'est pas pour tout de suite. Ca n'a l'air de rien mais ce genre de chose m'épuise mentalement (je me surprends d'ailleurs moi-même d'être parvenu jusqu'au bout sans trop me lasser)
Donc je ferais sûrement un petit billet sur les coulisses de l'histoire et puis je passerais à autre chose (mais peut-être plus tard l'envie me reprendra qui sait...)

eguemarine eguemarine (Ami de toujours) ·  18 mai 2006, 18:23

félicitations...

KannTo KannTo (Fanatique) ·  16 décembre 2008, 11:47
  • air satisfait*

Toujours aussi agréable. Merci, donc :) .

Par contre, je ne retrouve pas le billet sur le making of : je suis un peu gourd du neurone en ce moment, mais je me dit que son lien aurait sa place dans le billet récapitulatif "mes histoires";

Merci encore :D

Khaos Farbauti Ibn Oblivion Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  16 décembre 2008, 11:57

Voilà l'oubli est corrigé ! (je ne me rappelais même plus avoir écrit ce making of ;) )

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

La dernière nuit

Georges contemplait le ciel. En tous cas c'est dans cette direction que se portait son regard même...

Lire la suite

Bonjour Toi

Peut-être à cause d'une soudaine fatigue, peut-être à cause d'un trop plein d'émotions à...

Lire la suite