Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Un chat rompt la mascarade

Cela faisait longtemps que je n'avais consulté mon télex "spécial"

Je viens donc d'apprendre qu'hier un chat, sans doute un renégat de sa race, a commis le péché impardonnable de démonstration de son intelligence pour sauver un humain.

Nous savons tous que les chats sont intelligents, mais oser se servir de ses capacités mentales pour prendre la peine de s'occuper d'un être humain reste un cas rarissime. Hier, "Tommy" (de son vrai nom Hezekiel de Lunargent) a donc composé le 911 (numéro des urgences en amérique) pour que l'on vienne chercher son "matre", Gary Rosheisen, qui était tombé de son fauteuil roulant.

La police a déclaré : "Je sais que ça a l'air bizarre mais..."

L'histoire ne dit pas si le chat a poussé un profond soupir et levé les yeux aux ciels avant de prendre le combiné.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Impertinences (Habitué) ·  03 janvier 2006, 17:51

Bien sur ! Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu !

tsuki_c (Fanatique) ·  04 janvier 2006, 09:35

sacré Tommy !!! il aurait du faire croire que c'était le voisin d'à côté !

kinine (Passant) ·  04 janvier 2006, 10:02

Evidement. Pour ma part je serais pour l'éradication de tout animal de compagnie. C'est un comble ça, on a même plus le droit de crever en paix .

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

cadenas.jpg

Sans contact

Mon smartphone c'est un peu l'équivalent personnel de la caisse à outils de mon grand-père : il y a...

Lire la suite

vieu_livre.jpg

Comment faire pour sauver (vraiment) votre librairie ?

A l'occasion de la totalement nocive loi "anti-Amazon", j'ai eu l'occasion d'exprimer sur...

Lire la suite