Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le Donjon à Laval

le_donjon.jpgEn me donnant pour objectif de tester toutes les discothèques du département, je me doutais bien qu'il allait arriver un moment où je tomberais sur quelque chose de pas terrible.

Mais, honnêtement, je ne m'attendais pas à tomber sur un endroit aussi minable. Il doit sûrement exister pire ailleurs, mais j'espère ne jamais le découvrir.

Musique : 1/5

Musicalement le Donjon, c'est Hip-Hop et Zouk. Ça ne vous convient pas et vous voulez autre chose ? Passez votre chemin.

Mais, à la limite, s'il n'y avait qu'une histoire de mauvais goût du DJ, qui oublie une fois de plus que c'est le public qui doit aimer la musique et pas lui, ça passerait presque encore.
Le problème c'est que là le monsieur est autant DJ que moi chirurgien-dentiste.

Parce que je suis désolé mais quand on a déjà du mal à faire des enchaînements souples entre morceaux, on évite de tenter de faire des mash-up. Car c'était juste mauvais.
Transition au lance-pierre, et souvent intempestive, et mash-up coupé en plein milieu comme si le gars s'était dit "ah bah non finalement c'est pas celui là que je voulais faire", rien n'a été épargné.

Le tout en cassant régulièrement le rythme et sans s'occuper le moins du monde de l'ambiance de la salle. (Il a complètement vidé la piste à plusieurs reprises, alors que les gens étaient manifestement chauds)

Le petit bonus qui m'a fait saigner les oreilles : un "mash-up" de Francky Vincent. 8O

Salle(s) : 2/5

Le Donjon est une boite en ville. Donc j'ai fini par comprendre que cela signifiait automatiquement que c'était tout petit.

Mais, quand même, la piste est encore plus petite qu'au Justice ce qui ne fait vraiment pas beaucoup. Et comme si cela ne suffisait pas elle est entièrement "clôturée" par des marches.
Donc soit vous dansez au milieu en mode sardine, soit vous êtes au bord pour respirer et vous risquez à tout moment de vous péter la gueule dans les marches. C'est très malin.

Pour le reste la déco est plutôt sommaire avec des morceaux d'ambiance un peu oriental (logique vu que la musique est typée hip-hop :rolleyes: )

On ne manque pas de places assises même si la disposition alambiquée fait que les groupes ne sont pas vraiment encouragé à se mêler entre eux.
Ce qui ne semblait pas vraiment déranger les gens d'ailleurs finalement.

Fréquentation : 1/5

Et parlons-en des gens.

Alors j'ai peut-être joué de malchance, ce ne serait pas la première fois, mais j'ai vraiment eu l'impression d'assister au festival des gros lourds.

Je pense avoir vu passer un échantillon de toutes les variantes : Le vieux pédophile qui drague les gamines de 15 ans :O , les sac à vin qui préfèrent pourrir la piste de danse plutôt que cuver assis dans un coin, les mecs qui bousculent, claquent des manchettes ou tombent dans les bras "par inadvertance", les femmes habillées en mode totale pouffe et qui viennent apparemment juste pour faire la gueule (bon faut dire que se faire draguer par des mecs à 2 doigts du coma éthylique ça incite pas vraiment à sourire j'imagine), et bien sûr ceux qui viennent juste pour la baston.

D'ailleurs j'en ai vu se produire pas moins de 3. Mais, comme indiqué dans la section précédente, les alcôves alambiquées font que j'en ai raté sûrement d'autres.

Il y avait bien des gens qui étaient présent pour s'amuser, j'ai même échangé un peu avec eux, mais j'avoue qu'ils étaient vraiment très minoritaires.

Amusement : 1/5

Bon c'est clair : Je ne me suis pas amusé du tout. J'ai même clairement le sentiment d'avoir gâché ma soirée et j'encourage vivement toutes personnes saines d'esprit à éviter cette boite que je qualifierai de merdissimale.

A ce niveau là, je ne peux pas juste me dire que c'est parce que c'est les vacances et que c'est bien mieux après la rentrée. On part de trop loin.

Pour tout vous dire le moment le plus divertissant de la soirée fut lorsque l'alarme incendie s'est déclenchée, remplaçant pendant 5 bonnes minutes par une sonnerie stridente et bienvenue la musique lamentable. (Tout en explosant les tympans ce qui était un bonus pour après quand la musique a repris)

La petite touche finale : Lorsque je suis finalement parti, le sol était collant d'UN BOUT A L'AUTRE de la boîte...

Non, vraiment, n'y allez pas.

TOTAL : 5/20

Prochaine virée : La Carapate à Menil

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

scooter-soiree.jpg

Scooter en Mayenne !

Samedi soir était un grand soir pour moi puisque j'ai eu l'occasion de voir en chair et en os l'un...

Lire la suite

la_carapate.jpg

Retour à la Carapate, à Ménil

Samedi dernier, c'était le retour annuel de DJ Fou à la Carapate. Alors pour la peine, et vu que...

Lire la suite